Les chaleurs chez la chienne

Les chaleurs chez la chienne
© Pixabay

Quels sont les signes des chaleurs chez la chienne ? Quand apparaissent-elles et à quel rythme reviennent-elles ? Combien de temps durent-elle ? Comment y faire face ? Qu’appelle-t-on les chaleurs atypiques ? Comment déterminer le moment de l’ovulation de la chienne ? Toutes les réponses sont ici !

Comprendre le déroulement des chaleurs et cycle sexuel de la chienne

Les chaleurs chez les chiennes correspondent aux périodes de pro-œstrus et d’œstrus au sein du cycle sexuel de la chienne. Elles durent en moyenne 3 semaines.

Ce cycle comprend les quatre phases successives suivantes :

  • le pro-œstrus marque le début des chaleurs. Cette phase dure de 5 à 20 jours selon les chiennes. Pendant cette période, les follicules ovariens grossissent et sécrètent de l’œstradiol (œstrogènes), une hormone ayant pour effet un développement de l’utérus et une dilatation du vagin et de la vulve,
  • L’œstrus est la deuxième phase de la période des chaleurs. Elle dure de 3 à 10 jours et comprend l’ovulation. Les ovaires libèrent alors des ovocytes primaires (ou ovocytes de types I) qui ne sont pas directement fécondables par les spermatozoïdes d’un chien mâle. Il faut encore à ces ovocytes une maturation de 48 heures pour devenir des ovocytes secondaires (ou ovocytes de type II) fécondables pendant 48 heures minimum. Pendant l’œstrus, on note un pic de LH (hormone lutéinisante), une diminution du taux d’œstrogène et une augmentation de celui de progestérone.
  • Le metœstrus ou diœstrus correspond à la phase lutéale pendant laquelle le corps jaune (formation temporaire à l'intérieur de l'ovaire) sécrète de la progestérone. Cette phase dure en moyenne 2 mois.
  • L’anœstrus correspond à une période de repos sexuel de 4 à 5 mois en moyenne pendant laquelle progestérone et œstradiol sont sécrétés mais en faible quantité. Cette durée est cependant variable selon les chiennes.

Apparition et rythme des chaleurs chez la chienne

Apparition des premières chaleurs chez la chienne

Le cycle sexuel de la chienne et l’apparition de ses premières chaleurs intervient vers ses 10 à 12 mois en moyenne. Chez les chiennes de petite race et chez le Berger Allemand, elles sont généralement plus précoces et peuvent apparaître dès les 5 à 6 mois de l’animal. A l’inverse, chez les chiennes de races géantes, les premières chaleurs peuvent n’apparaître qu’aux alentours des 24 mois de l’animal.

Les premières chaleurs sont généralement très discrètes et peuvent même passer complètement inaperçues pour le maître de la chienne. On parle alors de « chaleurs silencieuses ».

Durée des chaleurs chez la chienne

Une chienne a généralement ses chaleurs deux fois par an, avec des intervalles de 6 mois entre chacune des chaleurs en moyenne.

Cependant, l’intervalle qui sépare deux périodes de chaleurs – qu’on appelle l’interœstrus - peut être plus ou moins long selon :

  • la race de la chienne. Certaines races de chien sont connues pour avoir des chaleurs « rapprochées » par rapport à la moyenne des autres chiennes. C’est le cas de certaines femelles qui appartiennent aux races des Rottweilers ou des Bergers Allemands pour lesquelles il est normal d’exprimer des chaleurs tous les 4,5 à 5 mois. A l’inverse, d’autres races de chiens ont des chaleurs normalement plus espacées : tous les 8 à 9 mois pour certaines femelles Labradors ou Colleys voire tous les 12 mois pour des femelles appartenant à des races de chiens dites primitives (plus proches du loup).
  • le climat et/ou la saison. Contrairement au loup qui a une reproduction saisonnière, le chien est capable de se reproduire toute l’année. Cependant, le climat peut influencer la survenue des chaleurs et il semblerait qu’en climat tempéré, la majorité des chiennes aient leurs chaleurs au tout début du printemps.
  • la prise de certains médicaments. Certains médicaments peuvent perturber le rythme des chaleurs voire les stopper complètement. C’est le cas notamment des médicaments contenant des stéroïdes et des médicaments antifongiques.
  • ou bien encore la présence d’autres chiennes dans son entourage. Quand plusieurs chiennes vivent ensemble, deux phénomènes peuvent se produire : leurs chaleurs peuvent se synchroniser ou quelques chiennes peuvent arrêter d’avoir des chaleurs. Dans ce dernier cas, le fait de sortir la chienne de la meute suffit parfois à faire exprimer à nouveau ses chaleurs.

Retenez cependant que c’est surtout la régularité de la phase d’anœstrus (le « repos sexuel ») entre deux périodes de chaleurs qui est important chez une chienne plus que le rythme auquel votre chienne est censée avoir ses chaleurs. Si une chienne qui présentait des chaleurs régulières se met à avoir des chaleurs de plus en plus éloignées ou, au contraire, plus rapprochées, il est conseillé de consulter un vétérinaire sans trop attendre. Ce changement de rythme peut en effet traduire un problème ovarien ou une dysendocrinie.

Y a-t-il une ménopause chez la chienne ?

Non. Les chiennes ne connaissent pas comme les êtres humains la période de la ménopause durant laquelle les menstruations et l’ovulation stoppent. Les chiennes ovulent donc toute leur vie même si les chaleurs peuvent devenir moins fréquentes ou beaucoup plus discrètes chez les chiennes âgées.

Comment savoir si ma chienne est en chaleur ?

La période des chaleurs s’accompagne de signes physiques et d’un changement de comportement de votre chienne.

Lors des chaleurs, vous pourrez noter un changement de comportement chez votre chien femelle. Cette dernière peut devenir très câline voire un brin collante ou, au contraire, devenir plus agressive. Les autres chiens femelles sont en général mal acceptés alors que la compagnie des mâles est plutôt recherchée pendant l’œstrus, quitte à fuguer de votre domicile pour aller en retrouver un !

En dehors des changements comportementaux, ce sont les signes physiques et physiologiques qui vous indiqueront si votre chienne a ses chaleurs.

Pendant la première phase des chaleurs appelée pro-œstrus, la vulve de la chienne augmente de volume et des pertes sanguines vulvaires apparaissent. Ces pertes de sang sont plus ou moins importantes selon les chiennes. La femelle émet des phéromones sexuelles dans ses urines qui sont perçues par les mâles et les attirent. Cependant, la chienne refuse encore l’accouplement pendant cette phase.

Pendant la deuxième période des chaleurs durant laquelle a lieu l’ovulation – appelée œstrus – la vulve devient encore plus gonflée et les pertes vulvaires diminuent et s’éclaircissent jusqu’à parfois s’arrêter complètement. La chienne place d’ailleurs sa queue sur le côté lorsqu’un chien lui renifle l’arrière train. C’est à cette période que la femelle accepte la saillie et qu’elle est susceptible d’être fécondée par un mâle. L’acceptation du mâle dure plus ou moins longtemps selon les femelles, de quelques heures à plus d’une semaine pour certaines d’entre elles.

Peut-on "calmer" les chaleurs d’une chienne ?

Les chaleurs constituent un phénomène physiologique naturel et passager qu’il vous faudra prendre en patience si vous ne souhaitez pas faire stériliser votre chienne. Sachez qu’il existe également des « pilules contraceptives » pour chiennes mais que leur utilisation à long terme est déconseillée car elle entraîne des effets secondaires. Afin de calmer les comportements indésirables d’une chienne en chaleurs, il est possible d’avoir recours à l’homéopathie afin de « freiner ses ardeurs ». Vous pouvez ainsi essayer sans danger de lui administrer une dose d’Ovarinum et ou de Folliculinum 30CH, mais seulement si vous ne souhaitez pas la faire reproduire.

Pour résumer, les points essentiels à retenir :

  • Les premières chaleurs apparaissent à la puberté de la chienne : entre 6 et 24 mois, avec un âge d’apparition moyen à 10-12mois. Elles sont généralement discrètes.
  • Une chienne ovule au cours de ses chaleurs. C’est pendant cette période qu’elle est le plus susceptible d’accepter d’être montée par un mâle et qu’elle peut être fécondée.
  • La période des chaleurs dure environ 3 semaines en moyenne chez la chienne.
  • Une chienne a généralement ses chaleurs deux fois par an mais plus que la fréquence des chaleurs, c’est leur régularité qui importe le plus.
  • La période des chaleurs s’accompagne de variations hormonales, de signes physiques et d’un changement de comportement de votre chienne (et des chiens aux environs) résumés dans le tableau ci-après :
Phase du cycle sexuel de la chienneDurée moyenneVariations hormonalesSignes physiques visiblesChangements comportementaux
 

 

 

Période des chaleurs

(3 semaines en moyenne)

Pro-œstrus

 

5 à 20 joursŒstrogènes en hausse Progestérone quasi-nulleVulve très gonflée et turgescente

Pertes de sang vulvaires

 

Attirance des mâles

Refus de l’accouplement

Œstrus = ovulation

 

3 à 10 joursPic de LH le 1er jour de l’œstrus

Diminution des œstrogènes et augmentation de la progestérone

 

Vulve moins gonflée

Pertes vulvaires plus claires à absentes

Attirance des mâles et acceptation de l’accouplement
Phase lutéale (ou période de gestation en cas de fécondation)Metœstrus ou diœstrus57 à 65 joursProgestérone élevée (imprégnation hormonale) et chute à la fin de la phaseGestation ou non

A la fin de cette période : mise ou éventuellement lactation de pseudogestation

Refus du mâle
Période de repos sexuelAnœstrus2 à 9 moisŒstrogènes et Progestérones sécrétées en faible quantitéAbsence de pertes et vulve de taille normale (appareil reproducteur au repos)Néant

Les chaleurs atypiques chez la chienne

Chez certaines chiennes, il arrive que les chaleurs ne suivent pas le schéma habituel décrit ci-dessus. On parle alors de chaleurs atypiques.

Parmi ces chaleurs atypiques, on peut observer :

Les chaleurs « silencieuses »

On parle de chaleurs « silencieuses » chez la chienne lorsque les signes cliniques des chaleurs sont très discrets voire inexistants : pas ou peu de pertes vulvaires, absence de gonflement de la vulve et pas d’attirance des mâles.

Ces chaleurs silencieuses se produisent généralement lors des premières chaleurs de la chienne ou chez les chiennes âgées de plus de 10 ans. Certaines chiennes de petite race peuvent aussi présenter ce type de chaleurs atypiques.

Ce n’est pas parce que les chaleurs de la chienne passent inaperçues ou presque que la chienne n’ovule pas pour autant.

Les fausses chaleurs

Les fausses chaleurs sont aussi connues sous les noms de split-heats, chaleurs disjointes ou encore chaleurs fractionnées.

Dans un premier temps, les chiennes entrent normalement en période de chaleurs : elles présentent des pertes sanguines vulvaires pendant 3 à 10 jours, attirent les mâles et acceptent même parfois l’accouplement. Puis, les chaleurs s’interrompent brutalement sans que l’ovulation ne se produise. Après quelques jours ou quelques semaines, des chaleurs normales (accompagnées d’une ovulation) reprennent. Le plus souvent, ce sont les jeunes chiennes de moins de 2 ans qui connaissent ce phénomène de fausses chaleurs qui n’a d’ailleurs aucune incidence sur leur fertilité.

Les chaleurs persistantes

Les chaleurs persistantes sont des chaleurs très longues voire continues chez la chienne. Elles traduisent souvent la présence d’un kyste ovarien ou un problème d’hyperœstrogénisme et se rencontrent le plus souvent chez les chiennes âgées. La survenue de ces chaleurs persistantes justifie une consultation chez le vétérinaire.

Faire face aux chaleurs de la chienne

Si vous ne souhaitez pas que votre chienne fasse une portée alors il sera nécessaire de prendre quelques précautions pendant toute la durée de ses chaleurs :

  • Lors des promenades, tenez impérativement votre chienne en laisse. Même si votre chienne fait habituellement preuve d’un excellent rappel, ses chaleurs pourraient bien faire en sorte qu’elle vous désobéisse exceptionnellement pour aller à la rencontre d’un mâle aux alentours, surtout pendant sa période de fécondité,
  • Si vous avez un jardin, faites-en sorte de le sécuriser afin que votre chienne ne fugue pas pendant ses chaleurs et que les chiens mâles des environs ne puissent physiquement pas venir lui rendre visite. A défaut, les risques sont alors nombreux : accident de la route, amende, mise en fourrière, problèmes de voisinage en cas de fugue ou portée non désirée en cas de visite impromptue d’un chien mâle.

Vous devrez également avoir recours à l’utilisation de protections hygiéniques pour votre chienne afin qu’elle ne salisse pas votre intérieur lorsqu’elle perd du sang. Il existe des culottes de protection pour chien dans lesquelles on peut ajouter des serviettes hygiéniques ou des couches pour chien jetables. Même si les pertes de sang sont généralement minimes, elles peuvent cependant tacher très fortement les textiles. Il est préférable d’habituer votre chienne progressivement et positivement au port de ces protections et bien en amont de ces chaleurs afin qu’elle les accepte plus facilement le jour où elle en aura besoin.

Peut-on « stopper » les chaleurs de la chienne ?

Seuls les moyens de contraception empêchent la survenue de l’ovulation et celles des chaleurs. Cette contraception peut être provisoire (cas des « pilules contraceptives ») ou irréversible (cas de la stérilisation chirurgicale). Si vous ne souhaitez pas que votre chienne se reproduise, c’est la deuxième solution qui est à privilégier car elle annule le risque de développer un pyomètre, une grave infection de l’utérus et, lorsqu’elle est réalisée avant les premières chaleurs, elle est connue pour réduire les risques de survenue de tumeur mammaire.

Comment connaître le moment de l’ovulation chez une chienne en chaleur ?

Si vous souhaitez que votre chienne fasse des petits, il peut être intéressant de déterminer précisément le moment de son ovulation, autrement dit le moment idéal pour l’accouplement afin de maximiser les chances de procréation.  C’est d’autant plus utile si les propriétaires du mâle reproducteur ont besoin de faire plusieurs centaines de kilomètres pour faire la saillie ou si la chienne a déjà été saillie plusieurs fois sans résultats.

Pour ce faire, le vétérinaire peut réaliser des frottis vaginaux et un dosage hormonal de progestérone. En pratique, il suffit d’amener sa chienne chez le vétérinaire 5 à 6 jours après le début de ses chaleurs pour commencer le suivi par la réalisation d’un frottis vaginal. En fonction de l’observation des cellules présentes sur le frottis, le vétérinaire sera à même de déterminer si la chienne se trouve plutôt en début de pro-oestrus ou en fin de pro-oestrus. Si la chienne est en début de pro-oestrus, c’est que son ovulation n’est pas pour tout de suite ! En revanche, si elle est en fin de phase, le vétérinaire procédera à une prise de sang afin d’y doser la progestérone. C’est ce dosage qui permettra de confirmer ou non l’ovulation.

Suivre médicalement les chaleurs de votre chienne peut ainsi vous demander 3 à 4 visites chez le vétérinaire mais c’est le moyen le plus précis pour déterminer le moment de l’ovulation.

Bien évidemment, il est aussi possible – de façon plus empirique – de se baser sur l’observation de la chienne et de son comportement. Ainsi, la diminution des pertes vulvaires et leur éclaircissement sont des signes qui précèdent de peu l’ovulation. L’acceptation du mâle est quant à lui un critère peu fiable car elle peut survenir jusqu’à deux jours avant l’ovulation. Elle n’est en plus pas systématique chez toutes les chiennes en chaleur car les chiennes n’acceptent pas toujours les mâles que l’on a choisi pour elles. Certaines chiennes à fort tempérament ou particulièrement craintives peuvent refuser la saillie alors qu’elles sont en phase d’œstrus.




57 réactions

  • Bonjour,voilà,j”ai deux chiennes,je voudrai s’avoir combien de fois dans l”année ils on leur chaleur,les derrière,le11 janvier merci

    • Bonjour Joël,

      Les chiennes ont leurs chaleurs en moyenne tous les 6 mois donc deux fois par an. Si votre chienne a eu ses chaleurs en janvier, les prochaines devraient être au alentour du mois de juillet.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour ma chienne vient d’avoir ses premières chaleurs et son comportement est très blizzard. Elle pleur quand on la prend, ne veut pas bouger de son panier et mange moins que d’habitude. Est ce normal?

    • Bonjour,

      Oui, il est tout à fait probable que votre chienne soit perturbée par ses premières chaleurs. Par contre, si vous constatez dans quelques jours que la situation ne change pas, je vous recommande vous rapprocher de votre vétérinaire.

      Tenez-moi informé.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour,

    J’aimerais savoir qu’elle est la période de fécondation chez une chienne labrador de 6 Ans

    elle na jamais eu de chiots et j’aimerais la féconder avec un Terre-Neuve de 5 Ans

    est qu’il faut faire un frottis vaginal après de son Véto pour déterminer le mois exact de la fécondation ?

    ou qu’elle est la marche à suivre pour savoir la certitude de la fécondation / Mois ?

    Pourrez-vous me donner des infos

    Merci et Bonne Journée

    Cordialement.

    Véronique

    • Bonjour Véronique,

      La période d’ovulation de la chienne ne dure que deux jours soit entre le 11ème et 13ème jour après le début des chaleurs. Cette période n’est pas facile à déterminer, c’est pour cela qu’il faut effectivement se rendre chez votre vétérinaire pour qu’il puisse procéder à un frottis vaginal. Ensuite, certains signes peuvent vous indiquer que votre chienne est gestante. Un mois environ après l’accouplement, un écoulement vaginal se produit et les tétines se gonflent. Par la suite son ventre va commencer à s’arrondir et elle va prendre du poids (entre 20 et 55%). Si vous pensez qu’elle est gestante, seul votre vétérinaire pourra vous le confirmer via un examen médical.

      Il faut savoir que la gestation chez une chienne dure entre 57 et 65 jours. Je vous invite à lire nos articles sur la gestation de la chienne ainsi que sur la saillie de la chienne.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour,

    Ma chienne est en chaleur depuis le 11/02, possédant un mâle non castré, les sorties sont séparées, je me demande à quel moment puis je les remettre ensemble sans problème, du moins quel signe montre que la chienne n’est plus en chaleur ?

    Merci par avance !

    Bonne journée. Nathalie

    • Bonjour Nathalie,

      Les chaleurs chez la chienne durent en moyenne 3 semaines donc les chaleurs de votre chienne devraient se terminer au environ du 03/03. Elles se manifestent par des pertes de sang, un gonflement de la vulve. Donc évitez de les mettre ensemble pendant cette période.

      A bientôt

      Vincent

  • Slt je voudrais exactement savoir le jour le plus propice pour faire accoupler ma chienne du fait sa chaleur a commencé le 27-02. Merci

    • Bonjour Camille,

      La période d’ovulation de la chienne ne dure que deux jours ( 4 jours après le début de l’œstrus) : soit entre le 11ème et 13ème jour après le début des chaleurs. Pour plus d’informations, nous vous recommandons de lire notre article sur la saillie.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour,
    Ma petite chihuahua a eu ses première chaleur le moi dernier, elles se sont arretée vers le 20 février.
    Si, j’ai bien compris, elle devrait avoir les prochaines vers le 10 août ?
    Je pars en vacance et elle me suis ça m’embêterai qu’elle les ai la bas .. je ne voudrais pas qu’elle veuille partir…
    Laya aura 1an le 24 avril
    Merci d’avance

    • Bonjour Alison,

      Vous avez la possibilité de mettre votre chienne sous pilule contraceptive pour stopper momentanément et de façon réversible les manifestations des chaleurs. Pour ce faire, rapprochez-vous de votre vétérinaire.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjours ! J’ai une chienne agée de 5 ans habituellement elle a ses regles tout les 7 ou 8 mois mais sa doit faire 1 ans qu’elle ne la pas été… doit-je m’inquièter ?

    • Bonjour Andrée-Anne,

      Les chaleurs irrégulières chez la chienne peuvent avoir plusieurs explications notamment ce qu’on appelle les chaleurs silencieuses qui passent inaperçues, un retard du au fait de côtoyer d’autres femelles, un stress ou encore un problème ovarien. Il serait préférable de vous rapprocher de votre vétérinaire pour qu’il examine votre chienne.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour ma chienne c’est fait opérée elle avait 1 ans aujourd’hui elle en a 3 et elle se frotte et mord ca couette en ce déplacent avec pourquoi elle fait sa ?. Es qu’elle peut avoir des pertes sanguines car pour l’instant il y a rien .

    . Merci .

    • Bonjour,

      Je n’ai pas compris votre question, désolé. Pouvez-vous m’indiquer de quoi votre chienne s’est faite opérer ?

      Vincent

  • Bonjour j’ai un cocker de 3 ans et c’est la quatrième fois qu’elle a ces chaleurs ! Aussi j’aimerai savoir si je peux encore la faire stériliser ? J’ai hésité car cette opération me fait peur. En sachant que pour ces 3e chaleurs elle a eu un retard de 4 mois. Si je ne le fais pas j’ai peur aussi qu’elle puisse avoir une tumeur ! Pouvez vous me conseiller. Merci pour elle.

    • Bonjour,

      Vu l’âge de votre chienne, il est tout à fait possible de la faire stériliser. Pour en savoir plus sur cette opération, je vous invite à lire notre articles sur les avantages de la stérilisation ainsi que les inconvénients de la stérilisation. Cela vous aidera à faire votre choix et n’hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire qui saura vous conseiller car il connait parfaitement l’état de santé de votre chienne. Rassurez-vous ce n’est pas parce qu’elle a eu un retard à ses troisièmes chaleurs qu’elle a forcément une tumeur. Le retard peut s’expliquer par bien des raisons.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour,
    Je vais acheter un chiot d’un éleveur qui contre ses intentions, sa chienne est devenue enceinte à ses 1 ere chaleur le mois passé (elle avait donc 11 mois)
    Voyez vous là un gros désavantage ou des risques?
    Merci

    • Bonjour Mélanie,

      Tout d’abord, cela peut être dangereux pour la chienne car il est possible que la gestation n’arrive pas à son terme. En ce qui concerne la santé des chiots de la portée, il est difficile de se prononcer car chaque cas est différent en fonction de la chienne porteuse. Quoiqu’il arrive, les chiots doivent être obligatoirement auscultés par un vétérinaire et ce dernier doit émettre un certificat avant cession en précisant notamment l’état de santé de chaque chiot.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonsoir, ma chienne va avoir 10 mois elle a eu ses premieres chaleurs au mois de janvier et apparemment elle les as de nouveau depuis aujourdhui est ce normal? Merci

    • Bonjour Sylvaine,

      Effectivement, en toute logique, votre chienne ne devrait pas avoir ses chaleurs avant le mois de juillet. Il est plus prudent de vous rapprocher de votre vétérinaire pour qu’il l’examine.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour,
    ma chienne à ses chaleurs depuis le 14 / 03 ( jour où elle a eu ses 1 ère perte de sang ) aujourd’hui 30 /03elle s’est échappé et est aller voir le mâle. Nous ne souhaitons pas qu’elle ai des petits maintenant. y a t il toujours des risques? Si oui, que pouvons nous faire pour empêcher ça?

    • Bonjour Sabrina,

      Effectivement, il y a un risque pour que votre chienne ait été fécondée. Il est possible d’interrompre la gestation si vous ne souhaitez pas avoir de portée mais les méthodes ne sont pas sans risques pour la chienne. Il faut vous rapprocher de votre vétérinaire pour étudier les possibilités qui s’offrent à vous.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour,
    J’ai remarqué (par les taches de sang sur le sol) que les chaleurs de ma chienne avaient commencé le 14 mars…. Le 22 mars, j’ai constaté qu’elle faisait des avances au chien de la voisine, qu’elle aurait été consentante et j’ai évité de justesse une fugue avec lui… J’ai donc pensé que si elle était d’accord, c’était le bon moment !
    Le 24 mars, soit 10 jours plus tard que le début des chaleurs, je lui ai présenté un chien de sa race et elle a accepté la saillie. c’était donc dans la deuxième semaine des chaleurs… Nous sommes maintenant le 31 mars, donc dans la troisième semaine, mais elle continue à avoir quelques pertes de sang … J’ai besoin d’un peu plus de renseignements concernant cette troisième semaine ! Si la saillie a réussi, est-il normal qu’elle saigne encore un peu (très peu en fait, mais un peu quand même) ? Je vous remercie de votre réponse.

    • Bonjour Joëlle,

      Les chaleurs chez la chienne durent en moyenne 3 semaines donc c’est normal que votre chienne saigne encore un peu même après la saillie. Par contre, si vous constatez d’ici 1 semaine qu’elle saigne encore, rapprochez-vous de votre vétérinaire.

      A bientôt

      Vincent

  • Oups, je n’avais pas vu votre réponse … ce que vous me dites me rassure. J’ai des chiennes depuis 20 ans de mères en filles, et cela m’ennuierait que la famille s’arrête ! Ma chienne a 4 ans et demi, c’est une première saillie, et je pense qu’à cinq ans elle sera trop âgée pour lui faire prendre le risque d’avoir des bébés si la saillie de la semaine dernière n’a pas fonctionné. Je vous remercie de votre réponse.

  • Bonjour jai une chienne de 14mois.elle a eu ces chaleur le 25/02; le 08/03 je l ai accompagné ché un mal où ils st resté.au debut jè vu le sang coullé pr deux jours( 25/02 et 26/02) mè du retour le 13/03 il y a eu des pertes de sang juste au 29/03.actuelement elle dor tte la jrnée.le mal ns ne les avons pas assisté.est elle réelement en état? merci

    • Bonjour Félix,

      Désolé, je n’ai pas compris votre question. Est-elle vraiment en état de quoi ?

      A bientôt

      Vincent

  • bonjour j’ai une chienne qui n’as pas encore 3 mois et d’apres moi elle as des chaleurs juste par ses mouvements comme si elle serait un adulte et je trouve ca pas normal ?

    • Bonjour Sylvie,

      Qu’entendez-vous par : « juste par ses mouvements » ?

      Vincent

  • Bonjour j’ai une amstaff de 10 mois elle a déjà eu cst chaleur à quel âge je peu la faire accoupler

    • Bonjour Soso,

      Il ne faut pas accoupler votre chienne avant ses 3èmes chaleurs au minimum.

      A bientôt

      Vincent

  • Ma chienne vas avoir 1 ans et n a pas eu ses premières chaleurs
    Ce n est pas un chien de race
    Elle fait 30 cm de haut
    Es-ce normale?

    • Bonjour Vivianne,

      L’âge des premières chaleurs est très variable d’une chienne à l’autre. Il est vrai que les petits chiens les ont normalement plus précocement que les chiens de grande taille mais il ne faut pas en faire une règle absolue. De plus, les premières chaleurs de votre chienne ont tout à fait pu passer inaperçues, on appelle cela les chaleurs silencieuses. Si vous constatez que le problème perdure, rapprochez-vous de votre vétérinaire afin qu’il ausculte votre chienne.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour à vous voilà j ai une petite chienne Louna qui as eu c est chaleur 7avril elle as 7 mois Mais je trouve qu elle obéir moins Comme Louna vient ici Non alors qu elle vas depuis toute petite au dressage Cela ce passer bien Donc c est normal ???Merci beaucoup

    • Bonjour Véronique,

      Oui c’est normal, pendant la période des chaleurs, le comportement de la chienne change et certaines ont tendance à moins obéir. Rassurez-vous les choses vont rentrer dans l’ordre naturellement.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour,
    j’ai ma chienne chihuahua que j’ai depuis un peu plus d’un an qui n’a eu ses chaleurs qu’une fois au printemps dernier. Actuellement, elle est très joueuse avec les autres chiens et leur présente la queue, mais elle n’a pas eu de saignements. Comment savoir si l’ovulation est passée?
    Merci

    • Bonjour,

      En cas de chaleurs dites silencieuses, il est impossible de savoir précisément quand a eu lieu l’ovulation.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour , j’ai une jeune setter qui vient de faire un an et je n’ai toujours pas remarqué ses premières chaleurs . Par contre j’ai vu aujourd’hui qu’elle a un tout petit peu de pus au bout de la vulve , il n’y a pas d’écoulement particulier mais un petit dépôt . Est-ce normal ?

    • Bonjour Damien,

      La présence de pus si cela en est bien, traduit généralement la présence d’une infection. Il est indispensable que vous vous rendiez chez votre vétérinaire.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour,
    je vous ai écrit hier pour savoir comment savoir si la chienne avait ovulé. Et bien en fait, nous sommes allées nous balader en forêt avec son petit copain et d’autres amis chiens. Et la surprise. Les 2 petits se sont accouplés et son restés collés.
    A la fin de la balade pendant que nous discutions, rebelotte. Je n’ai vu aucun saignements chez ma petite chihuahua. C’est juste qu’elle a changé de comportement depuis 2/3 jours. Est ce que les chiens savent précisément quand c’est le bon moment? Est ce qu’il peut y avoir des saillies à un moment inadapté?
    Merci de votre réponse.
    Céline

    • Bonjour Céline,

      Les chiens « détectent » les chaleurs chez la chienne grâce aux phéromones qu’elles émettent. Généralement, la chienne accepte la saillie au moment de l’ovulation mais ce n’est pas une science exacte. Certaines chiennes se font saillir sans pour autant qu’il n’y ait fécondation. Pour être sûre, le mieux est de tenir à l’écart votre chienne des mâles pendant l’entière période des chaleurs si vous ne souhaitez pas la faire reproduire.

      A bientôt

      Vincent

  • Voilà mes deux chiennes sont en chaleur en même temps j’en peut plus ,ils fugue ,elles se frote leurs parties génitale sur la clôture pour que les ale errents de mo quartiers vienne sentir , je suis obligé de les enfermés le soir car j’ai peur qu’ils s’échappe pendant la nuit , et je ne veut pas de petits avec c male errants car mes chiens sont au lof, vraiment j’en peut plus,tt sa pour dire ,auriait vous des conseillés pour calmer un peut des chaleur ???

    • Bonjour Rémy,

      Malheureusement, à part prendre votre mal en patience, il n’y a rien à faire pour « calmer » les chaleurs. En revanche, à l’avenir, si vous ne souhaitez pas faire porter vos chiennes, il serait peut-être opportun de les faire stériliser ou d’envisager la pilule.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonsoir,
    Notre chienne de 21 mois a eu ses 2eme chaleurs mi mars. Elle a Un comportement bizarre depuis la fin de ses chaleurs. Elle a vomi 2 fois en 3 jours et depuis Elle n’a plus d’appétit, nous colle sans cesse , elle a perdu environ 300/400 g ( elle pèse normalement 3,4kg ). Ses défécations sont « normales » mais évidement moins abondantes Car elle mange très peu. Elle boit régulièrement, prend plaisir à jouer.
    Est ce fréquent après des chaleurs, pensez vous a un risque particulier ?
    Merci par avance

    • Bonjour Mathilde,

      Son changement de comportement n’est peut-être pas lié aux chaleurs, difficile de se prononcer sans un examen chez le vétérinaire.
      Comment va-t-elle aujourd’hui?

      Tenez-nous informés.

      Vincent

  • Bonjour j ai une chienne depuis 1ans très gentille et une staff depuis 3 semaine qui est en chaleur depuis lundi.la staff qui était gentille avec l autre essaye maintenant de la croque tout le temps .esse a cause des chaleurs ou esse que sa va dure tout le temps et que faire merci

    • Bonjour Fabien,

      Il est fort probable que ce soit à cause des chaleurs que votre chienne se comporte de la sorte. Cela modifie parfois le comportement de la chienne et la rend plus irritable et moins obéissante.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour Vincent, la semaine dernière ma chienne husky âgée d’un peu plus de 6 mois ( naissance le 24 octobre ) a eut la vulve particulièrement gonflé et rose foncé mais n’a pas perdu de sang, est ce normal ? serait ce les prémisses des premieres règles ? ou doit je encore attendre l’apparition du sang ? D »après l’éleveur, les husky sont fécond vers 6 mois…

    Ayant son frère ( donc male ) a la maison et le voyant insister avec son museau sur sa vulve j’ai préféré les séparer totalement, aujourd’hui sa vulve est redevenue normale et je me demande donc aussi si je peux les remettre ensemble … ?

    Merci par avance,

    Alexis

    • Bonjour Alexis,

      L’apparition des premières chaleurs chez les chiennes varient d’une chienne à l’autre. Elles peuvent être plus tardives chez certaines. Il se peut également que votre chienne ait des chaleurs dites silencieuses, sans perte de sang.

      Il est peut-être prématuré, dans le doute, de les remettre ensemble. Le mieux est d’attendre au moins 3 semaines avant de les remettre ensemble.

      A bientôt

      Vincent

  • j’ai une chienne race berger suisse qui a 6 mois pouvez vous me dire quand elle aura ses premières chaleurs
    merci

    • Bonjour Catherine,

      Il nous est impossible de vous répondre. En moyenne chez les bergers suisses, les chaleurs apparaissent entre 8 et 15 mois mais elles peuvent venir plus tôt. Cela diffère en fonction de chaque chienne.

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour,
    J’ai une chienne de 5 ans Landseer qui est en chaleur depuis le 21 avril avec des pertes abondantes mais se calment à compter du 13eme jour sauf que pour ces chaleurs ses pertes ont commencé à diminuer pour reprendre de plus belle depuis mercredi dois je m’inquièter et l’emmener chez un veto

    • Bonjour Odile,

      Les chaleurs durent en moyenne 3 semaines donc il n’y a pas lieu de s’inquiéter sauf si votre chienne si les pertes sont anormalement abondantes ou que votre chienne présente d’autres symptômes. Est-ce le cas ?

      A bientôt

      Vincent

  • Bonjour, ma chienne (une Jack Russel de 4ans) n’a ses chaleurs qu’une fois par an toujours début novembre. Est-ce normale ?

    • Bonjour,
      Si ses chaleurs sont régulières, il n’y a pas forcément de quoi s’inquiéter. En cas de doute, nous vous invitons néanmoins à vous rapprocher de votre vétérinaire pour lui faire part de ce problème.

      L’équipe de TTPLC

Les commentaires sont fermés.
fe32ac643406b99a1fc61862619adc01kkkkkkk