La longe pour chien fait partie du matériel à avoir dans sa « trousse à outils » canine. C’est selon moi un indispensable pour de nombreuses raisons.

Zoom aujourd’hui sur l’utilité de la longe, son utilisation mais aussi le choix de cette dernière.

Longe pour chien : qu’est-ce que c’est ?

Première chose importante à retenir : une longe n’est pas une laisse. C’est bien entendu beaucoup plus long et j’appelle personnellement une longe « longe » lorsqu’elle fait plus de 3 mètres. En dessous de 3 mètres, c’est une laisse, au-dessus, c’est une longe.

Une longe peut aller jusqu’à 15 ou 20 mètres si besoin. Mais je recommande d’avoir une longe de 5 mètres ainsi qu’une longe de 10 mètres au quotidien, c’est largement suffisant, au-dessus : c’est beaucoup trop encombrant !

Comme évoqué précédemment, une longe n’est pas une laisse, en effet, on n’utilisera pas une longe pour aller balader son chien tous les jours ou encore pour lui faire faire le tour du quartier avant d’aller dormir. Non, la longe est davantage un outil pédagogique pour apprendre ou réapprendre à son chien l’indication du rappel mais aussi pour renforcer la relation entre le maître et son chien.

Et oui, vous avez bien lu, selon moi, la longe permet de renforcer la relation maître/chien ! Je m’explique : une longe permet au maître d’être détendu lors des apprentissages du rappel, du renoncement, etc. ainsi que lors des balades éducatives pour apprendre à son chien à suivre son maître naturellement (nous verrons par la suite comment utiliser la longe concrètement) et ne dit-on pas : « maître détendu, chien détendu » ?

Naturellement, plus les divers apprentissages se feront en douceur et dans le respect de chacun, plus la relation sera renforcée et donc plus les interactions seront riches et mèneront à une cohabitation harmonieuse.

Longe pour chien : quelle utilité ?

Tout d’abord, un point essentiel : à mon sens, la longe est un outil qui permettra de sécuriser à la fois les balades mais aussi les premiers apprentissages du rappel.

C’est évidemment une sécurité dans le sens où l’on propose à son chien une semi liberté lorsque l’on ne peut pas le lâcher en balade ou encore lorsque l’on commence à travailler l’indication du retour vers le maître, le suivi naturel, etc.

De plus, comme évoqué précédemment, la longe est un outil très important pour apprendre ou réapprendre diverses notions à son chien en douceur car c’est un matériel qui nous permet d’être plus serein dans l’apprentissage.

Par exemple, si vous souhaitez apprendre le rappel à votre chien dans des lieux de plus en plus stimulants, le fait d’avoir son chien en longe permettra de procéder à cet apprentissage de manière progressive, plus sereine et donc de ne pas transmettre une quelconque pression à son chien, ce qui ne ferait que ralentir la bonne réussite de l’apprentissage.

Et oui, le stress est souvent l’une des principales causes des échecs éducatifs. Ainsi, avec une longe, le travail du rappel et de la connexion avec le maître sont bien plus efficaces.

Comment s’en servir ?

Bien entendu ce n’est pas « grâce » à la longe que vous apprendrez le rappel à votre chien, je vous indique d’ailleurs à consulter notre article spécialement dédié au sujet du rappel.

La longe vous servira simplement à être plus détendu dans l’exercice, et surtout à sécuriser votre chien si vous proposez des séances dans des environnements stimulants (voitures, routes, vélos, etc.).

La longe permet au début de travailler le rappel en toute confiance et éviter ainsi de se mettre soi, et son chien, en situation d’échec.

De plus, travailler avec une grande longe (de 10 mètres ou plus) permet de travailler ce que l’on appelle le suivi naturel. Le suivi naturel c’est apprendre à votre chien à suivre vos déplacements sans avoir à l’appeler.

Ainsi, sur un terrain que votre chien connaît (où il a déjà senti toutes les odeurs au préalable), attachez-lui la longe et marchez comme si de rien n’était, sans faire attention à lui, sans lui parler et en étant très détendu.

Faites de nombreux allers et retours. L’exercice sera terminé lorsque vous ne sentirez plus aucune tension dans la longe et que votre chien vous suivra naturellement et fera attention à tous vos changements de direction sans y être « contraint » par une tension dans la longe.

Puis, vous pourrez vous servir de la longe en balade, pour proposer à votre chien une semi liberté. Au début, gardez la longe en main et rappelez votre chien de temps en temps, vous pouvez également reprendre l’exercice du suivi naturel en conditions réelles, etc.

Mais vous pouvez également, si l’environnement le permet, laisser la longe traîner. Ainsi, si par exemple vous voyez un gibier passer, une voiture arriver ou autre, vous pourrez mettre le pied sur la longe pour garder un contrôle.

Le petit bonus : je vous invite à faire des nœuds à certains endroits de votre longe. En effet, les longes sont souvent plates, et mettre le pied dessus ne suffit en général pas à stopper complètement le chien. Alors que si vous faites quelques nœuds, ces derniers ne pourront pas passer sous votre chaussure.

Longe pour chien : comment la choisir ?

En ce qui concerne le choix de la longe, je pourrais vous présenter toutes les longes possibles et inimaginables, vous décrire tous les avantages et inconvénients des diverses matières (coton, cuir, nylon, corde, etc.) mais à mon sens, il n’existe qu’une seule longe de réelle qualité et agréable à utiliser au quotidien et que je vous recommande d’acheter : c’est la longe antidérapante.

La longe antidérapante est composée de nylon et de gomme et vous ne trouverez clairement jamais mieux en termes de qualité et de confort. A la fois résistante, légère et souple, cette longe vous permettra de conduire votre chien sans être obligé de porter des gants pour éviter les brûlures (coucou les longes en corde) !

Vous trouverez des longes antidérapantes/gomme sur de nombreux sites spécialisés. A titre personnel, je n’en ai jamais vu en magasin spécialisé mais je ne vous cache pas que je n’ai pas été dans tous les magasins spécialisés de France et de Navarre .

Parlons de prix ! Il y a, comme souvent, de tout et surtout du grand n’importe quoi ! Croyez-moi, une longe à 50€ (comme on en voit souvent en magasin) n’est pas nécessairement une longe de bonne qualité et agréable à utiliser. A titre personnel, je n’ai jamais mis plus de 20€ dans une longe, et je n’en ai acheté que 3 dans ma vie (deux de 5 mètres et une de 10 mètres) et elles sont toujours en parfait état.

Concernant la taille, comme indiqué précédemment, je conseille d’avoir chez soi une longe de 5 mètres mais aussi une longe de 10 mètres pour travailler avec plus de distance si besoin.

Et le petit conseil supplémentaire : choisissez une couleur qui pète (orange, rouge) si jamais vous laissez trainer la longe, comme ça vous pourrez la visualiser rapidement, notamment lors des balades en forêt.




Clémentine TURGOT

Par Clémentine TURGOT

Éducatrice canin comportementaliste (clementineturgot.com)