La luxation de la rotule chez le chien

La luxation de la rotule chez le chien
© Fotolia

Qu’est-ce qu’une luxation de la rotule chez le chien ? Quelles sont les causes possibles de cette affection ? Comment est-elle diagnostiquée et traitée ?

Luxation de la rotule : qu’est-ce que c’est ?

La rotule (ou patella) est un petit os placé en avant du fémur, enfoui dans le tendon du muscle quadriceps qui sert à l’extension de la cuisse. Normalement, la rotule coulisse dans une fosse osseuse formée dans le fémur lors des mouvements de flexion et d’extension du genou. Elle reste alors bien alignée avec le quadriceps et le tendon patellaire qui la rattache au tibia, l'os situé juste en dessous de l’articulation du genou.

On parle de luxation de la rotule (ou de luxation patellaire) lorsque la rotule sort de son logement lors des mouvements de flexion et d’extension du genou. Lorsque la rotule est déplacée vers l’intérieur du genou, on parle de luxation médiale de la rotule et lorsqu’elle est déplacée vers l’extérieur de la rainure du fémur, on parle alors de luxation latérale de la rotule.

La luxation de la rotule est l’affection orthopédique la plus courante chez le chien.

Quelles sont les causes de la luxation patellaire chez le chien ?

Chez le chien, la luxation de la rotule peut survenir à la suite d’un traumatisme du genou.

Quand elle n’est pas d’origine traumatique, cette affection orthopédique pourrait aussi résulter d’un défaut d’alignement de l’appareil extenseur du genou liée à une anomalie de développement survenue pendant la croissance du chien liée à :

  • un défaut de profondeur de la trochlée du fémur, cette rainure osseuse dans laquelle coulisse la patella,
  • une malformation de la hanche, du fémur et/ou du tibia,
  • un tendon patellaire anormalement long.

Les petits chiens, et en particulier les Boston Terrier, les Chihuahuas, les Loulou de Poméranie, les Yorkshire et les Caniches miniatures seraient prédisposés racialement à la luxation de la rotule.

Mais, depuis quelques années, la maladie affecterait également de plus grands chiens comme le Shar Pei, le Montagne des Pyrénées, l’Akita Inu, le Labrador et le Golden Retriever, entre autres races.

Cette affection est bilatérale (touche les deux rotules) dans 50% des cas et touche plus majoritairement les femelles que les mâles.

Luxation de la rotule chez le chien : signes et symptômes

Chez le chien, les signes d’une luxation de la rotule sont très variables en fonction de la gravité de l’affection et de son grade.

La luxation de la rotule peut ne donner naissance à aucun symptôme, être associée à une boiterie faible et intermittente des postérieurs jusqu’à une boiterie plus sévère, fréquente ou permanente, avec suppression des appuis.

Les chiots atteints d’une luxation patellaire bilatérale pourront présenter des pattes arrière arquées dont la courbure s'aggrave avec la croissance.

Avec le temps, la luxation peut finir par éroder le cartilage et mener à de l'arthrose, à l'origine d'importantes douleurs articulaires.

Comment est diagnostiquée une luxation de la rotule chez le chien ?

Le diagnostic de la luxation de la rotule se fait au cours d’un examen orthopédique par le vétérinaire. Pendant cet examen, le vétérinaire s’attachera à palper le genou de votre animal et à mobiliser sa rotule afin de vérifier sa stabilité et de déterminer son grade de luxation.

Les 4 grades de luxation de la rotule

Grade 1: la rotule peut être placée hors de sa rainure manuellement mais revient spontanément à sa position normale,

Grade 2: la rotule bouge toute seule de sa rainure de façon occasionnelle et peut être replacée par des manipulations ou se replacer spontanément,

Grade 3: la rotule sort de sa rainure la plupart du temps ou en tout temps. Elle peut être replacée manuellement mais se reluxe immédiatement,

Grade 4: La rotule reste luxée, hors de sa rainure en permanence et ne peut pas être replacée manuellement. Elle est associée à des déformations du membre.

Le vétérinaire pourra également avoir besoin de contrôler l’intégrité du ligament croisé crânial par d’autres tests de mobilité qui peuvent nécessiter une tranquillisation voire une anesthésie générale de l’animal.

Enfin, le vétérinaire peut également avoir recours à des examens complémentaires comme des radiographies du bassin, du genou et/ou des tibias ou une tomodensitométrie tridimensionnelle.

Luxation patellaire du chien : quel traitement ?

Le traitement de la luxation de la rotule est un traitement chirurgical. Il est généralement indiqué pour les luxations de grade 2 et plus et peut consister en :

  • une intervention sur les tissus mous qui entourent la patella,
  • une augmentation de la profondeur de la rainure du fémur,
  • un réalignement de l’appareil extenseur du genou par une transposition de la crête tibiale,
  • une correction des difformités osseuses du fémur.

A la suite de la chirurgie, une période de repos de 6 à 8 semaines au cours desquels les jeux, les sauts, les courses, la marche sur des surfaces glissantes et les montées-descentes d’escalier seront à proscrire. Les sorties du chien devront alors se faire uniquement en laisse pour les besoins hygiéniques.

Votre vétérinaire pourra également prescrire à votre chien des anti-inflammatoires et des médicaments antalgiques.

Des séances de physiothérapie réalisables à la maison ou en centre de physiothérapie pourront être nécessaires pour améliorer l’ankylose articulaire et favoriser une bonne récupération de votre animal.



b2d6a0afcb650e6c37c81f4cba041320mmmmmmmmm