La microphtalmie du chien

La microphtalmie du chien
© Pixabay

Qu’est ce que la microphtalmie chez le chien ? Quels sont les races prédisposées à cette malformation oculaire ? Existe-t-il des traitements ?

Qu’est-ce que la microphtalmie ?

Littéralement, le terme microphtalmie signifie « petit œil ». Il s’agit d’une malformation congénitale (présente dès la naissance) de l’œil du chien qui présente alors une taille anormalement petite.

La microphtalmie est le plus souvent observée avec d’autres anomalies oculaires comme par exemple, une microcornée (diminution du diamètre de la cornée), des anomalies de la chambre antérieure de l’œil, une persistance des membranes pupillaires ou des anomalies de la rétine.

Microphtalmie du chien : causes et races concernées

Si la microphtalmie peut toucher les chiens de toutes races, on sait aujourd’hui que certaines races de chien y semblent prédisposées comme le Cavalier King Charles, le Teckel ou le Chien d’eau Espagnol.

La couleur merle de la robe d’un chien au pelage clair (où la couleur blanche domine) pourrait bien également être un facteur de risque supplémentaire de développer des anomalies oculaires multiples dont la microphtalmie fait partie.

La microphtalmie étant une maladie d’origine génétique, susceptible de se transmettre des parents à leurs descendants, il est donc nécessaire d’écarter de la reproduction les chiens atteints de cette malformation.

Symptômes et complications de la microphtalmie

Chez un chien atteint de microphtalmie, le globe oculaire paraît anormalement petit et enfoncé dans l’orbite. La microphtalmie est souvent associée à une proéminence de la troisième paupière qui peut masquer en partie l’œil du chien et favoriser les inflammations oculaires.

La plupart du temps (mais ce n’est pas systématique), un chien atteint de microphtalmie souffre de troubles de la vision voire d’une cécité complète de l’œil malformé, surtout si la microphtalmie est sévère et/ou accompagnée d’autres malformations oculaires.  Dans ce dernier cas, on peut remarquer des modifications de l’aspect de l’œil comme :

  • la présence de filaments pigmentés qui partent de l’iris en cas de persistance des membranes pupillaire associée,
  • une opacification du cristallin lors d’une cataracte associée à la microphtalmie,
  • une déformation de la surface du cristallin en cas de lenticône associé,
  • etc.

Peut-on traiter la microphtalmie du chien ?

Il n’existe pas de traitement pour cette anomalie génétique qu’est la microphtalmie du chien. On peut cependant prévenir la survenue d’éventuelles complications par une chirurgie de la troisième paupière lorsque celle-ci s’avère gênante pour le chien. Dans tous les cas, un suivi vétérinaire régulier s’avère indispensable pour prévenir et traiter l’apparition d’éventuelles complications.

Bien que les troubles de la vision du chien soient quelque peu invalidants pour l’animal, ce dernier pourra compenser assez facilement son handicap par ses autres sens et garder une bonne qualité de vie si tant est que ses maîtres prennent soin de le faire évoluer dans un environnement sécurisé et familier.



69cabeace6b28360a5121f40a904cb19BBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBB