Assurance chien : les modalités de remboursement des frais vétérinaires

remboursement frais veterinaire assurance chien

Fixés librement, les tarifs vétérinaires sont élevés. Ils impactent considérablement le budget des propriétaires d’animaux de compagnie en cas de maladie ou d’accident de leur fidèle compagnon. Heureusement, l’assurance santé chien permet à son maître d’être remboursé partiellement ou totalement des frais engagés, en fonction du contrat pour lequel il a opté. Cela lui permet de veiller sur la santé de son compagnon depuis son plus jeune âge jusqu’à la fin de sa vie, à moindre coût. Mais pour être bien remboursé de tous les actes vétérinaires, il est nécessaire de respecter certaines démarches.

Soins vétérinaire et avance des frais

Si le tiers payant existe en matière d’assurance santé pour les humains, il n’en est pas de même pour les animaux. Le propriétaire du chien est donc tenu d’avancer tous les frais liés à la santé de son fidèle compagnon. Consultations, médicaments, examens complémentaires, hospitalisation, intervention chirurgicale et bien d’autres : le maître règle factures et honoraires et demande ensuite le remboursement à la mutuelle Santé de son chien. Il doit bien entendu fournir tous les justificatifs en sa possession dont l’inévitable feuille de soins dûment complétée et signée.

Quels frais vétérinaires sont remboursés ?

Les compagnies d’assurance pour animaux remboursent tout ou partie des frais de santé engagés par le propriétaire, dans la limite d’un plafond annuel stipulé au contrat. Le remboursement ne peut être effectué que sur production de justificatifs. Le montant de la prise en charge est variable en fonction de la formule choisie au moment de la souscription. En général, les dépenses de santé chien sont remboursées entre 50 et 100 %. Toujours en fonction du contrat, les actes pris en charge peuvent concerner la maladie, l’accident, l’hospitalisation, l’euthanasie. La prévention peut aussi faire l’objet d’un remboursement, dans la limite d’un forfait annuel.

Avant d’assurer son chien, le maître a tout intérêt à comparer les formules proposées par les différents assureurs. L’idéal est d’opter pour la meilleure assurance santé pour chien qui répond parfaitement aux besoins de l’animal en matière de santé, mais aussi au budget du propriétaire. Entre la formule mini, la formule intermédiaire et la formule haut de gamme, le taux de remboursement varie tout comme le plafond annuel de remboursement. Recourir à un comparateur en ligne permet de demander plusieurs devis gratuits et sans engagement. Reste ensuite à les étudier un à un avant de souscrire une assurance santé pour son chien. Il est important d’assurer son chien dès l’âge de 2 ou 3 mois pour qu’il bénéficie d’un suivi vétérinaire régulier le plus longtemps possible.

Assurance chien : l’indispensable feuille de soins

La feuille de soins est un véritable sésame pour se faire rembourser des soins de santé du chien. Elle peut être fournie au propriétaire de l’animal par la compagnie d’assurance, sur simple demande, ou téléchargée sur Internet. Il est indispensable de la présenter au vétérinaire lors de la visite. Elle doit être rigoureusement complétée et signée. Cette feuille de soins comporte deux parties : l’une étant destinée au propriétaire du chien, l’autre au professionnel de santé animalière. Le maître doit inscrire le numéro de Police d’assurance, son nom et ses coordonnées, le nom du chien, son numéro d’identification et autres renseignements concernant l’animal. Si la visite fait suite à un accident, les circonstances du sinistre doivent être indiquées. Il doit enfin dater et signer. Le vétérinaire indique quant à lui le motif de la visite, les résultats d’examens complémentaires et les prescriptions s’il y a lieu, ainsi que le détail des frais tels que ses honoraires. Il doit également certifier exactes les informations portées sur la feuille de soins, apposer son cachet, dater et signer.

Lorsque le maître possède plusieurs chiens, il doit produire une feuille de soins pour chaque animal consulté lors d’une visite commune. De la même façon, une feuille de soins ne peut comporter que les actes effectués pour un même motif lorsque celui-ci a nécessité plusieurs consultations. Des visites successives pour différentes pathologies doivent faire l’objet de feuilles de soins distinctes. A défaut, la prise en charge peut être refusée par la mutuelle Santé animalière.

Mode de remboursement des soins vétérinaires

Après vérification des différentes données, la compagnie d’assurance chien procède au remboursement des dépenses vétérinaires. Le paiement est effectué soit par chèque établi à l’ordre du propriétaire de l’animal, soit par virement sur son compte bancaire. Cette solution est la plus fréquemment choisie par les maîtres car elle permet de percevoir le remboursement plus rapidement. Elle implique cependant que le propriétaire du chien n’oublie pas d’aviser la compagnie d’assurance en cas de changement d’identité bancaire. La moindre omission peut entraîner des retards dans la prise en charge.

Remboursement rapide des frais vétérinaires

Les délais de remboursement des dépenses santé du chien varient d’une compagnie d’assurance animaux à une autre. Ils interviennent généralement entre deux et trois semaines après la réception des pièces justificatives par l’assureur. C’est la raison pour laquelle mieux vaut ne pas tarder à adresser la demande de remboursement à la mutuelle de son animal.

On trouve de plus en plus d’assurances chien qui appliquent des délais de remboursement bien plus courts, de l’ordre de 72 heures après réception des pièces, notamment lorsqu’une expertise auprès d’un vétérinaire conseil n’est pas sollicitée par la compagnie d’assurance. C’est généralement le cas pour les soins courants. En revanche, les délais de remboursement peuvent s’allonger en cas d’accident car les circonstances du sinistre doivent être précisément établies, ce qui nécessite parfois du temps, ou lorsque le chien a subi des soins complexes.

Quoiqu’il en soit, en dehors de cas bien particuliers, le maître du chien peut obtenir un remboursement rapide des dépenses engagées dès lors qu’il adresse à l’assureur la totalité des pièces nécessaires à l’établissement du dossier. Le non-respect de la procédure risque d’allonger considérablement le temps d’attente, tout comme une feuille de soins mal remplie ou non signée. La rigueur s’impose donc, et plus encore lorsque les frais engagés pour la santé du chien représentent une somme importante. Tout retard de remboursement peut déséquilibrer le budget du maître.

c8ab5d5764756c984cf9ff49e5396feb66666666666666666666666