Mon chien a des pellicules

Mon chien a des pellicules

La présence de pellicules chez le chien est également appelée squamosis dans le jargon vétérinaire. Le squamosis désigne le décollement suivi de la perte des cellules superficielles de la peau de l’animal. S’il est tout à fait normal que les cellules de la peau se régénèrent par desquamation, il n’est en revanche pas normal qu’elles forment des pellicules visibles. Elles sont toujours le signe d’une anomalie ou d’une maladie.

Quelles sont les causes des pellicules chez le chien ?

Les causes de la présence de squames chez le chien sont multiples. La présence de pellicules peut résulter :

  • d’un défaut d’entretien du pelage de l’animal (brossage et/ou bain pas assez fréquents ne permettant pas d’aérer sa peau) ou au contraire d’un excès d’entretien. Des shampooings trop fréquents ne laissent pas le temps à la couche de sébum qui se trouve à la surface de la peau du chien de se régénérer. Il en résulte alors une peau et un poil secs à l’origine de pellicules.
  • de l’utilisation de shampooings ou de produits irritants pour la peau du chien.

Les pellicules peuvent aussi avoir pour origine une maladie comme :

  • une dermatose parasitaire provoquée par l’infestation de poux, de puces ou de Cheyletiella yasguri (petits acariens qui se nourrissent de débris de peau). En plus de la formation de pellicules, ces dermatoses s’accompagnent de démangeaisons (prurit) et souvent d’une séborrhée secondaire (augmentation de la sécrétion de sébum) responsable d’une odeur très désagréable.
  • une gale sarcoptique ou démodécique,
  • la leishmaniose,
  • une maladie endocrinienne telle que l’hypothyroïdie ou l’hypercorticisme ou d’un déséquilibre des hormones sexuelles,
  • une atopie,
  • une allergie alimentaire,
  • une allergie aux piqûres de puces,
  • une adénite sébacée. Cette maladie de peau est due à la destruction des glandes sébacées à l’origine de la production de sébum. En l’absence de ce film gras et protecteur, la peau devient squameuse. L’affection peut s’accompagner d’autres symptômes tels qu’une perte de poils (alopécie), un épaississement de la couche cornée de la peau et la présence de « manchons pilaires », sortes de débris restant accrochés aux poils. En cas d’infection bactérienne ou fongique associée, le chien peut parfois souffrir de démangeaisons.
  • une dermatose améliorée par le zinc. Cette maladie de la peau est due soit à un défaut génétique d’absorption intestinale du zinc dans sa forme de type 1, soit à un défaut d’apport de zinc dans la ration alimentaire dans le type 2 de la maladie. Elle provoque surtout de l’érythème (rougeur de la peau) et des pellicules qui se transforment en croûtes adhérentes autour des orifices naturels (gueule, œil, nez…) et sur les doigts. Les races de chiens prédisposées à cette maladie sont le Husky de Sibérie et l’Alaskan Malamute pour le type 1, le caniche moyen, le Labrador, le Berger Allemand et le Dogue Allemand pour le type 2.
  • une séborrhée primaire. Il s’agit d’une maladie de peau héréditaire à l’origine d’une multiplication excessive et trop rapide des cellules de la peau, à l’origine de l’apparition de pellicules blanchâtres à jaunâtres. Elle s’accompagne généralement d’une peau grasse avec une odeur rance très désagréable. Les signes apparaissent précocement et s’aggravent avec le temps. Le Labrador, le Westie, le Berger Allemand, les cockers américains et anglais, le Basset Hound, le Shar Pei, ainsi que le Setter Irlandais y sont prédisposés.
  • une dysplasie folliculaire. En plus de la présence de squames, cette maladie de la peau entraîne une perte de poils appelée alopécie. Elle peut toucher les zones de poils noirs ou le tronc et les flancs du chien.
  • une dermatose auto-immune.

Comment se débarrasser des pellicules du chien ?

En l’absence de toute maladie de peau, il suffira de quelques petits changements pour faire retrouver sa superbe au pelage de votre chien :

  • Brossez régulièrement votre chien afin d’éliminer les peaux mortes et d’aérer sa peau. Si un brossage d’une fois par semaine est suffisant pour les chiens à poils ras, prévoyez un brossage quotidien pour les chiens à poils longs,
  • Emmenez votre chien à poil long régulièrement chez le toiletteur,
  • Shampooinez votre chien à l’aide d’un shampooing doux adapté à la peau du chien vendu chez le vétérinaire ou en animalerie mais jamais de shampooing formulé pour les humains. Il est possible également de fabriquer votre propre shampooing doux pour chien. Ne lavez pas votre chien plus d’une fois par mois (sauf pathologies le nécessitant sur conseil de votre vétérinaire),
  • Évitez d’utiliser des produits irritants pour nettoyer les surfaces en contact avec la peau de votre chien : les sols, son panier, son box, son coussin… Préférez les produits naturels comme le savon noir et sans parfum. Prenez soin de bien rincer après nettoyage.
  • Traitez votre chien régulièrement contre les parasites,
  • Assurez-vous que sa nourriture est bien équilibrée. Elle ne doit pas être trop riche en céréales qui peuvent perturber l’assimilation intestinale du zinc, ni trop pauvre en acides gras essentiels bons pour l’hydratation de la peau. Demandez conseil à votre vétérinaire en cas de doute.

Si malgré la mise en œuvre de ces conseils, votre chien présente toujours des pellicules, votre chien souffre peut-être d’une des maladies décrites ci-dessus.

Soyez à l’affût d’éventuels autres symptômes comme la présence de lésions sur sa peau, de démangeaisons, d’une baisse de tonus, d’une odeur désagréable et consultez sans tarder votre vétérinaire. Lui seul pourra prescrire le traitement qui conviendra au problème cutané de votre chien.



5f7c2546b2635b7b88d360a84fc0f745KKKKKKKKKKKKKKKKKK