Votre chien a le pavillon de l’oreille enflé ? Et s’il s’agissait d’un othématome.

De quoi s’agit-il exactement ? Comment et pourquoi se forme-t-il ? Comment y remédier de façon conventionnelle ou avec des solutions naturelles ? Et si ce n’est pas un othématome, qu’est-ce que cela peut être d’autre ?

Et si c’était un othématome ?

Si votre chien présente un gonflement d’une partie ou de la totalité du pavillon de l’oreille, il souffre sûrement d’un othématome. Il ne s’agit en réalité ni plus ni moins que d’un hématome du pavillon de l’oreille, c’est-à-dire une accumulation de sérum et de sang entre les deux faces du pavillon de l’oreille.

Un othématome se développe le plus souvent sur la face concave du pavillon de l’oreille c’est-à-dire à l’intérieur de l’oreille bien que les deux faces puissent être affectées. D’apparition brutale, la taille et la forme de l’othématome peuvent varier mais on peut le reconnaître à son aspect régulier et circonscrit et à sa texture molle et douloureuse à la palpation. La tuméfaction déforme et alourdit le pavillon de l’oreille, ce qui peut replier l’oreille chez les chiens aux oreilles dressées et/ou provoquer un port de tête penché du côté de l’oreille atteinte.

Cette affection est le plus souvent bénigne mais elle est cependant très douloureuse pour l’animal, peut prendre de l’ampleur et se compliquer d’une rupture ou d’une infection. Elle justifie donc une consultation chez votre vétérinaire d’autant plus qu’elle est souvent secondaire à un autre problème de santé…

Les causes de l’othématome chez le chien

L’accumulation de sang au niveau du pavillon de l’oreille est provoquée par la rupture de plusieurs petits vaisseaux sanguins occasionnée par des mouvements brutaux de la tête ou des traumatismes violents et répétés au niveau des oreilles.

Ces traumatismes peuvent trouver leur origine dans un choc accidentel mais aussi être auto-infligés par le chien quand il se gratte violemment les oreilles ou qu’il secoue très fort la tête. Bien souvent donc, la formation d’un othématome n’est que la conséquence d’une otite, d’une gale des oreilles, d’une infection fongique, d’une allergie…à l’origine d’intenses démangeaisons et de douleur chez le chien…il faut donc traiter ces affections pour soulager durablement le chien et éviter que l’othématome ne devienne trop volumineux.

Les othématomes se développent également plus volontiers chez certains chiens vieillissants qui souffrent de fragilité des vaisseaux capillaires de l’oreille.

A savoir

Tous les chiens sont susceptibles de développer des othématomes mais les chiens aux oreilles pendantes « qui claquent » sur la tête de l’animal sont naturellement plus à risque.

Comment soigner un othématome ?

Soigner un othématome de façon conventionnelle

Selon la sévérité de l’othématome, le vétérinaire pourra décider de mettre en place :

  • Un traitement médical qui consiste en l’administration d’anti-inflammatoires seuls si l’othématome n’est pas trop volumineux. Ce genre d’othématome peut se résorber par lui-même et se fibroser en laissant alors une petite déformation de l’oreille du chien à vie. Cette résorption n’est possible que lorsque l’othématome n’a pas été formé à la faveur d’une maladie qui a poussé le chien à se gratter ou à se secouer les oreilles. Si cette affection n’est pas soignée, le chien continuera d’infliger des traumatismes à son oreille où se trouve déjà l’othématome et ce dernier continuera à grossir inexorablement. Selon l’affection qui en est à l’origine, le vétérinaire pourra compléter le traitement médical par des antibiotiques ou des antiparasitaires pour traiter la cause sous-jacente de l’othématome et éviter ainsi son aggravation.
  • Une intervention chirurgicale qui consiste en un drainage de l’othématome par ponction sous sédation ou en une incision chirurgicale qui nécessite une anesthésie générale. Même avec une intervention chirurgicale, l’aspect esthétique de l’oreille peut rester modifié. Selon la technique d’intervention choisie par le vétérinaire, les soins post-opératoires peuvent s’avérer plus ou moins contraignants. Dans tous les cas, le port d’une collerette pendant plusieurs semaines sera de mise.

Une récidive de l’othématome après traitement doit vous faire suspecter un trouble de la coagulation chez votre chien. Il faudra alors consulter à nouveau votre vétérinaire afin qu’il puisse explorer cette piste.

Soigner un othématome de façon naturelle

Si l’othématome est considéré comme bénin par votre vétérinaire, il est possible d’aider à sa résorption en massant délicatement l’oreille enflée avec de 1 à 2 gouttes d’huile essentielle pure d’hélichryse italienne. Cette plante du maquis méditerranéen est en effet connue (et reconnue !) pour avoir des propriétés anti-hématomes, anti-coagulantes, anti-inflammatoires et antalgiques.

Le traitement local peut aussi être complété par l’administration par voie orale d’1ml d’hydrolat d’hélichryse italienne pour 5Kg de poids corporel 3 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.

Attention, l’utilisation de l’hélichryse italienne est contre-indiquée chez les femelles gestantes et allaitantes, les chiots et les chiens épileptiques.

Les autres causes possibles de l’oreille enflée chez le chien

L’othématome n’est pas la seule cause de grosseur localisée sur l’oreille d’un chien. La présence d’une tuméfaction peut être due à d’autre affections comme :

  • un kyste,
  • un granulome inflammatoire sous-cutané,
  • une piqûre d’insecte,
  • un abcès,
  • une tumeur,

Si la grosseur sur l’oreille de votre chien persiste au-delà de 24 heures, consultez impérativement votre vétérinaire.




toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation