Mon chien a le hoquet

Le hoquet chez le chien
© Ryan Walton | Unsplash

Pourquoi mon chien a-t-il le hoquet ? Comment le faire cesser ?

Qu’est-ce que le hoquet ?

Chez le chien comme chez l’être humain, le hoquet, également appelé myoclonie phrénoglottique, est un phénomène réflexe qui consiste en une succession de contractions involontaires du diaphragme, ce muscle situé sous les poumons et qui sépare le thorax de l’abdomen.

Les contractions subites du diaphragme provoquent ainsi des expulsions d'air qui associées à une fermeture de la glotte, entraînent la production d'un son : le fameux "hic", particulier au hoquet.

Pourquoi mon chien a-t-il le hoquet ?

La stimulation du nerf phrénique, le nerf qui innerve le diaphragme, serait la cause du hoquet. Néanmoins, on ne connaît pas encore très bien les mécanismes à l’origine du déclenchement de ce réflexe.

A ce jour, on sait simplement que le hoquet peut commencer lorsque le chien :

  • a trop mangé ou qu’il a avalé le contenu de sa gamelle trop rapidement,
  • a toussé à la suite de l’inhalation de substances irritantes pour son système respiratoire,
  • a ingéré des aliments irritants comme des aliments épicés,
  • a subi une excitation intense, provoqué par un événement joyeux ou stressant pour lui.

Généralement, le hoquet cesse de lui-même au bout de quelques minutes sans qu’il ne soit nécessaire de faire quoi que ce soit. Le hoquet est plus fréquent chez les chiots que chez les chiens adultes.

Plus rarement, il arrive que le hoquet soit un des signes cliniques d’une maladie plus grave du chien comme une affection pulmonaire ou une affection digestive. Il est alors chronique et/ou ne cesse pas spontanément au bout de quelques minutes. Ce type de hoquet devient alors très invalidant dans la vie quotidienne du chien car il peut l’empêcher de dormir ou de s’alimenter correctement.

Mon chien a le hoquet : que faire pour l’aider ?

Dans la plupart des cas, le hoquet du chien se dissipe en quelques minutes sans qu’il ne soit nécessaire d’intervenir.

Si, en revanche, le hoquet de votre chien a tendance à revenir régulièrement, il faudra alors essayer d’identifier les facteurs à l’origine de ce hoquet.

Ainsi, s’il apparaît après les repas de votre chien, vous pourrez essayer de :

  • fractionner ses repas en 2 à 3 repas par jour afin de réduire les quantités d’aliments ingérées en une seule fois,
  • ralentir la vitesse d’ingestion de votre chien en utilisant une gamelle anti-glouton, en dispersant ses croquettes dans le jardin ou en les plaçant dans un jeu d’occupation, en troquant ses croquettes contre des croquettes plus grosses ou contre une alimentation ménagère que le chien sera obligé de mastiquer…
  • éviter de donner à votre chien des aliments épicés et des restes de table.

Si le hoquet a tendance à apparaître après un épisode d’excitation, il sera nécessaire de travailler sur la gestion des émotions de votre chien. Par exemple, s’il s’excite trop lorsqu’il joue ou qu’il fait la fête à quelqu’un, il faudra stopper le jeu dans le premier cas et ignorer complètement votre chien dans le second jusqu’à ce que le chien retrouve un état émotionnel stable.

Si l’excitation est liée au stress, il sera nécessaire de trouver ce qui met votre chien dans tous ces états pour y remédier. Au-delà de son problème de hoquet, un état de stress permanent peut être à l’origine d’autres troubles chez votre chien.

Si malgré tout cela, le hoquet de votre chien devient trop fréquent, perdure plus de 24h et/ou s’accompagne d’autres symptômes (vomissements, fièvre, perte d'appétit entre autres...), il sera nécessaire de consulter un vétérinaire sans tarder.



918ee0519548fb77df72986ce193c28b/////////////////