Un chien qui a le ventre dur est un signe à ne pas prendre à la légère. Quelles sont les maladies à l’origine de ce symptôme et comment réagir si votre chien a le ventre dur ?

Qu’est-ce qu’un ventre « en bonne santé » chez le chien ?

Il est possible d’apprécier l’état normal et physiologique d’un chien en l’observant et en le palpant. Ainsi, un ventre « normal » ne doit jamais apparaître comme gonflé ou distendu. Au toucher, on ne doit pas pouvoir palper le foie, la rate ou une quelconque masse qui signifierait que ces organes ont une taille anormale. Les intestins du chien doivent rester mous et souples à la palpation. En touchant le ventre d’un chien, on ne doit pas palper des intestins ou même un estomac distendu par de la nourriture ou des gaz.

Un ventre dur chez le chien traduit souvent une distension abdominale anormale (un gonflement du ventre) qui s’accompagne généralement de douleur. Un chien qui a mal au ventre pourra par ailleurs adopter une attitude dite « de prière » : les pattes avant au sol et l’arrière-train en l’air.

Un ventre dur un symptôme peu spécifique mais qui ne doit pas être pris à la légère, d’autant plus s’il s’accompagne d’autres signes cliniques comme des vomissements, un abattement, des difficultés à uriner, de la diarrhée, de la fièvre ou bien encore d’un refus de s’alimenter.

Les causes d’un ventre dur chez le chien

Un “trop-plein” de gaz

Un ventre dur chez le chien peut s’expliquer par l’accumulation de gaz dans le système digestif du chien.

La présence de ces gaz a généralement deux origines :

  • l’aérophagie, c’est-à-dire l’absorption d’air par la gueule de l’animal. C’est le cas d’un chien qui aurait avalé trop d’air au cours d’une activité physique ou d’un stress intense ou chez les animaux qui ont des difficultés à bien respirer par le nez en raison d’un problème morphologique qui les en empêche. C’est le cas par exemple des chiens brachycéphales comme les Bulldogs, les Carlins, les Boxers et plus généralement toutes les races de chien à la face aplatie.
  • la production de gaz par la dégradation des aliments grâce aux bactéries dans l’intestin. Si cette production de gaz est normale au cours de la digestion, il arrive qu’elle soit parfois trop importante si les aliments du chien ne sont pas bien digestes (croquettes trop riches en amidon, viande trop tendineuse…) ou si l’on a changé son alimentation trop brutalement sans pratiquer de transition alimentaire.

Un des signes d’un abdomen aigu

Un ventre dur chez le chien peut constituer l’un des symptômes d’un syndrome d’abdomen aigu chez le chien qui peut lui-même trouver son origine dans une affection :

  • gastro-intestinale comme une pancréatite aigüe, un syndrome de dilatation torsion de l’estomac, une gastro-entérite, la torsion d’une anse intestinale, une obstruction digestive par un corps étranger ou une tumeur, une insuffisance hépatique aiguë,
  • de la vessie ou des voies urinaires comme une pyélonéphrite, une rupture vésicale, une obstruction de l’urètre ou de l’uretère ou bien encore une thrombose de l’artère rénale,
  • du système reproducteur comme un pyomètre, une prostatite, une torsion testiculaire ou utérine,
  • de la rate en cas de tumeur ou de traumatisme,
  • du péritoine comme une péritonite sceptique ou non,
  • d’origine extra-abdominale comme un hypocorticisme, une intoxication aux métaux lourds, une hernie discale ou d’une myosite (inflammation des muscles).

Quel qu’en soit la cause, ce syndrome peut s’accompagner d’autres symptômes digestifs, cardio-respiratoires, uro-génitaux ou généraux et constitue toujours une situation d’urgence qui justifie de faire appel à un vétérinaire dans les plus brefs délais.

Mon chien a le ventre dur : que faire ?

Si votre chien présente un ventre dur et gonflé, la seule chose à faire est de contacter votre vétérinaire très rapidement pour lui faire part de ce symptôme et des éventuels autres signes cliniques présentés par votre chien.

Le vétérinaire s’attachera à identifier l’affection à l’origine de ce symptôme en pratiquant divers examens et de mettre en place un traitement adapté rapidement. S’il s’avère que votre chien souffre d’ un « abdomen aigu », le vétérinaire commencera par traiter de l’état de choc du chien en le stabilisant médicalement avant d’entreprendre toute démarche diagnostique et curative.




toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation