Votre chien ou votre chiot court après sa queue ? Ce comportement vous inquiète ou alors vous amuse ?

Vous ne savez pas comment réagir, ni si ce comportement est “normal” ? Nous allons voir ici quelles peuvent être les causes et surtout quelle attitude avoir pour limiter et surtout mieux comprendre ce comportement.

Un chien peut courir après sa queue pour plusieurs raisons, et comme beaucoup de comportements canins, il est essentiel de connaître et de comprendre la cause d’un comportement gênant afin d’établir un plan de travail adapté et donc efficace.

Voici donc les différentes raisons qui peuvent pousser un chien à courir après sa queue.

Raison n°1 : Votre chien court après sa queue parce qu’il est jeune

Il est possible que votre chien, ou plutôt devrais-je dire votre chiot, court après sa queue tout simplement parce qu’il est jeune et donc entrain d’apprendre à appréhender son corps. En somme, il découvre que quelque chose le suit tout le temps et il aimerait comprendre ce que c’est. Ne vous inquiétez pas, ce comportement de découverte est naturel et passe normalement très rapidement. En revanche, porter une attention particulière à votre chien lorsqu’il adopte ce comportement pourrait l’inciter à réitérer son action. Il est donc logiquement recommandé d’ignorer votre chiot quand il court après sa queue.

Raison n°2 : Il s’ennuie ou il joue

Il est également possible que votre chien cherche à se libérer d’un trop plein d’énergie en adoptant ce comportement. Certaines races de chiens sont en effet particulièrement demandeuses d’activités et si vous ne répondez pas suffisamment à ce besoin, votre chien cherchera alors un exutoire.

Pour bien répondre aux besoins de dépenses de votre chien voici 5 conseils pratiques :

Conseil n°1 : Promenez votre chien tous les jours, minimum 30 à 45 minutes par jour en dehors du jardin, bien entendu !

Conseil n°2 : Jouez avec votre chien tous les jours également et privilégiez les jeux de complicité plutôt que des jeux de lancers de balle qui n’ont aucun intérêt éducatif et qui, de plus, renforcent l’instinct de poursuite de votre chien.

Conseil n°3 : Proposez à votre chien des rencontres positives avec d’autres chiens où il pourra jouer et se défouler pleinement.

Conseil n°4 : Occupez votre chien avec des jeux, comme des Kong fourrés de friandises notamment lors de vos absences.

Conseil n°5 : Nourrissez votre chien non plus dans sa gamelle, mais cachez ses croquettes dans le jardin pour l’obliger à les chercher. Cela lui permettra de s’occuper un petit moment et de stimuler son sens le plus développé, à savoir son odorat !

Raison n°3 : Votre chien stresse et se soulage en courant après sa queue

Si votre chien stresse, il peut en effet avoir tendance à courir après sa queue, voire même se mutiler pour essayer de se calmer : cela se nomme une activité de substitution. C’est un peu comme pour les Humains qui se rongent les ongles ou encore s’arrachent les cheveux.

Dans ce cas, la solution ne sera surtout pas d’empêcher votre chien d’avoir ce comportement, mais de chercher la cause de son stress. Par exemple, votre chien peut stresser car sa vie n’est pas assez routinière ou parce que, dans son environnement, un élément extérieur le stresse.

C’est donc en cherchant à résoudre la cause du stress que votre chien arrêtera de courir après sa queue. Vous devez comprendre que ce comportement n’est qu’un symptôme et qu’il faudra donc chercher à comprendre la cause et ne pas se focaliser sur le symptôme. Bien entendu, l’aide du vétérinaire et d’un professionnel en éducation et comportement canin sera intéressante pour mettre en place un travail adapté.

Raison n°4 : Votre chien court après sa queue pour attirer votre attention

Les chiens sont loin d’être bêtes, et il est possible que votre chien ait compris que ce comportement vous faisait réagir et que vous vous occupiez de lui immédiatement à ce moment-là.

Certains maîtres vont par exemple donner un jouet à leur chien ou le mettre dans le jardin pour l’empêcher de courir après sa queue, d’autres trouvent cela amusant et rigolent en le regardant faire, d’autres encore, essayent de calmer leur chien en le caressant, etc. Il faut comprendre que toutes ces attitudes auront pour effet d’apprendre à votre chien que quand il opte pour ce comportement, vous venez vers lui et lui proposez une activité agréable. Cela le renforce donc positivement à continuer.

La solution est donc d’ignorer votre chien, et pour cela il ne faut pas le regarder, pas le toucher et ne pas lui parler.

Raison n°5 : Votre chien a un problème physique

Votre chien peut aussi avoir une démangeaison qui l’incite à courir après sa queue pour essayer de se soulager. Une consultation chez le vétérinaire sera alors nécessaire afin d’écarter la possibilité d’un éventuel problème de peau ou encore d’une piqûre d’insecte. Sachez également que des crises d’épilepsie partielles peuvent aussi être responsables de ce comportement. Néanmoins, pas d’affolement, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire afin de vous rassurer et/ou de trouver un traitement adapté.

Raison n°6 : Votre chien a un “T.O.C”

En réalité, cela se nomme une stéréotypie motrice, ce qui signifie que votre chien adopte un comportement incohérent et cela se traduit par la répétition des mêmes gestes. Cela peut avoir plusieurs origines, la stéréotypie peut être causée par une séparation avec la mère avant l’âge légal d’adoption, mais aussi par un grand stress prolongé, etc.

Dans tous les cas si votre chien développe ce symptôme, il est impératif de faire appel à votre vétérinaire mais aussi à un éducateur comportementaliste car cela signifie que votre chien n’est pas dans un état émotionnel stable.

En résumé, votre chien peut courir après sa queue pour plusieurs raisons et il est parfois délicat de savoir si ce comportement est normal ou synonyme d’un réel problème. Le réflexe premier, en termes de compréhension des faits et gestes de nos amis canidés, c’est de prendre conscience de notre influence, souvent involontaire, dans le comportement de nos chiens. En effet, les chiens passent la majorité de leur temps à nous observer et ils se fient énormément à notre état émotionnel. C’est pourquoi, si votre chien stresse et que cela engendre le comportement de courir après sa queue, il sera alors nécessaire de comprendre ce qui le pousse à agir ainsi, tout en sachant que notre propre attitude doit être adaptée afin de ne pas amplifier le stress de son chien.



Nature de chien

Par Clémentine TURGOT

Éducateur canin comportementaliste chez Nature de Chien (www.naturedechien.fr)