Mon chien détruit tout

Votre chien détruit tout ? Vous ne savez plus quoi faire ? Vous n’en pouvez plus de rentrer chez vous et passer votre temps à ranger et/ou nettoyer les bêtises de votre chien ?

Vous êtes ici au bon endroit pour trouver une solution à votre problème ! Avant toute chose, les deux premières questions à se poser sont les suivantes :

  • Pourquoi mon chien détruit tout ? Qu’est-ce qui le pousse à agir de la sorte ?
  • A quel moment mon chien détruit ? Est-ce juste après que je sois parti, est-ce lorsque je m’absente trop longtemps ?

Pour la deuxième question, il est en effet important de savoir à quel moment votre chien détruit car cela permettra en partie de répondre à la première question. Et oui, si votre chien détruit par exemple juste après votre départ, c’est un comportement qui traduit soit une anxiété, soit une mauvaise gestion de la frustration par exemple. En revanche, si votre chien détruit après quelques heures de solitude, c’est davantage un comportement découlant de l’ennui et d’une mauvaise dépense d’énergie.

Alors vous me direz qu’il n’est pas très aisé de savoir à quel moment votre chien détruit. Et je vous répondrai très certainement que vous avez bien raison. Mais depuis quelque temps, sachez que quelques marques ont pensé à vous et ont créé des « dog caméra » qui permettent de « surveiller » ce que fait votre chien lorsque vous partez. C’est vrai que l’on a toujours rêvé de savoir ce que pouvait bien faire notre toutou dans notre dos. Et bien sachez qu’à titre personnel j’ai testé la Dog Caméra de la marque Furbo, et que depuis, j’ai découvert nombre de choses que je ne soupçonnais pas chez mon chien.

Néanmoins, si vous n’avez pas envie d’investir dans un objet connecté spécifique pour votre chien, vous pouvez tout simplement installer une petite caméra type GoPro par exemple si vous en avez une afin de pouvoir observer à quel moment votre chien détruit.

Par ailleurs, ce que votre chien détruit peut également vous éclairer sur ce qui le pousse à agir ainsi. En effet, par exemple si ce sont vos coussins, vos vêtements/chaussures, la télécommande, en clair : des objets qui ont fortement votre odeur qui sont complètement détruits, vous pouvez en déduire que votre chien n’arrive pas à gérer la solitude et surtout n’arrive pas à gérer la séparation. On appelle cela une anxiété liée à la séparation.

Un autre exemple, si votre chien détruit de manière générale tout ce qu’il trouve, tout ce qui traîne, vous pouvez en déduire qu’il a besoin de dépenser son énergie, à n’importe quel prix et tant pis pour les répercussions. A titre personnel, lorsque j’ai commencé à travailler et que mon chien ne passait plus toutes ses journées avec moi et était donc un peu moins baladé, il s’en est pris à mes feuilles d’impôts laissées sur la table ou encore à une cartouche de cigarettes.

Nous l’avons vu, il existe donc deux raisons principales qui poussent votre chien à tout détruire à la maison : l’ennui et l’anxiété ! Et bonne nouvelle : il y a des solutions ! Voyons alors quelles sont-elles pour chacun de ces points !


Les solutions lorsque mon chien détruit tout

Mon chien détruit par ennui

Sachez que votre chien a besoin de sortir, de se dépenser et pour cela, votre jardin ne suffit pas, même s’il est très grand ! Et oui ! Je donne souvent l’exemple de quelqu’un qui emménage dans une grande maison, un château même : au début c’est chouette, on passe tout son temps à l’intérieur, on découvre les lieux, on s’installe, etc. Puis arrive un moment où il est nécessaire, voire indispensable de sortir ! Et bien pour votre chien c’est pareil, son jardin il finit par le connaitre par cœur et un chien a besoin de sentir de nouvelles odeurs régulièrement et de découvrir de nouveaux environnements, c’est ce qu’on appelle la dépense olfactive !

Pour répondre aux besoins de dépense de votre chien, il faut :

Déjà, si vous respectez tous les points précédents au quotidien, votre chien aura une dépense suffisante quotidiennement. Cependant, lorsque vous partez, afin d’être sûr qu’il s’occupe, vous pouvez :

  • lui donner sa portion journalière de nourriture,
  • cacher des friandises un peu partout dans la maison,
  • lui donner un jouet d’occupation, type Kong par exemple (attention, le jouet donné au moment du départ ne doit pas être un jouet auquel votre chien a accès librement le reste du temps),
  • l’avoir sorti avant votre départ, lui avoir permis de sentir toutes les odeurs du coin et surtout de l’avoir stimulé physiquement, olfactivement et mentalement pour être sûr qu’il n’ait qu’une envie : dormir !

Mon chien détruit par anxiété

Comme nous l’avons vu, un chien qui détruit par anxiété s’en prend principalement aux objets ayant votre odeur (chaussons, coussins, télécommande, etc.). De plus, les destructions seront souvent accompagnées d’aboiement et parfois même de malpropretés.

Le chien anxieux détruit les objets qui ont l’odeur de son maître tout simplement parce qu’il le cherche. Ne voyez pas là une vengeance ou une rancune de la part de votre chien ! Et non, désolée mais les chiens n’ont pas l’esprit aussi tordu que nous au point d’établir des stratégies de vengeance. Je vous invite d’ailleurs à consulter notre article traitant justement de la « rancune » des chiens.

Conseils pour permettre à votre chien de mieux gérer votre absence

Conseil n°1 : Réduisez l’espace de liberté de votre toutou

Cela peut paraitre horrible, et pourtant c’est la solution qui va permettre à votre animal de se sécuriser davantage. Vous pouvez même proposer à votre chien d’attendre votre retour dans une caisse de transport (ou niche d’intérieur). Mais attention, cette solution de caisse n’est valable et faisable que si vos absences ne dépassent pas 3 ou 4 heures et que vous avez préalablement habitué positivement votre chien à aller et rester dans sa caisse.

Conseil n°2 : Supprimez vos rituels de départ et d’arrivée

Je vous recommande d’ignorer complètement votre chien lors de votre départ, car si vous stressez à l’idée de le laisser seul ou si vous êtes inquiet à l’idée qu’il détruise encore tout, en lui disant « au revoir », vous lui transmettez votre stress. L’objectif de ce conseil est de diminuer chez votre chien l’association du « au revoir » à votre départ.

De même, lorsque vous rentrez chez vous, attendez que votre chien se calme, prenez le temps de poser vos affaires, etc. puis lorsqu’il s’est calmé, appelez-le pour lui dire « bonjour ».

Vous l’avez donc compris, votre attitude lors des départs et des arrivées est essentiel, soyez sûr de vous, sûr de votre chien et n’ayez pas l’air inquiet car votre chien le ressentira à coup sûr ! En effet, si vous stressez à l’idée que votre chien détruise, c’est certainement votre attitude de crainte qui poussera votre chien à stresser à son tour, et donc détruire (dommage n’est-ce pas ?)

Conseil n°3 : Déconditionnez vos rituels de départ

Votre chien passe son temps à vous observer, il vous connait par cœur et a donc bien compris que manteau+sac+clés = départ !

De ce fait, n’hésitez pas, lorsque vous êtes chez vous, à mettre votre manteau, puis l’enlever, secouer les clés, partir, puis revenir juste après, etc. Afin que votre chien ne déclenche pas systématiquement une anxiété dès que vous prenez votre manteau, votre sac, vos clés, etc.

Conseil n°4 : Apprenez à votre chien à gérer la solitude

Un article spécialement dédié à ce sujet vous attend sur le site, mais voici les quelques règles de base à mettre en place pour parvenir à apprendre positivement à son chien que la solitude c’est plutôt sympa :

  • La gestion de la solitude de votre chien s’apprend tout d’abord lorsque vous êtes présent à la maison. Et oui ! Apprenez à votre chien à rester seul dans une pièce, à ne pas vous suivre partout, à le rediriger vers sa place, son panier, etc.
  • Proposez à votre chien des absences progressives. Partez comme si vous alliez chercher le courrier, revenez comme si de rien n’était. D’abord 5 min, puis 10, puis 15, etc.
  • Positivez votre départ en proposant à votre chien de la nourriture ou un super jouet lorsque vous partez afin qu’il assimile votre départ à quelque chose de super chouette !

Ne répondez pas à toutes les demandes d’attention de votre chien lorsque vous êtes à la maison, apprenez lui à se détacher de vous en quelque sorte. Pour se faire, apprenez-lui à aller dans son panier sur demande, donnez lui un jouet d’occupation, etc.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

7856cb5befcf6d767f5bd120aa77e32d!!