Mon chien est bizarre

Mon chien est bizarre
© Pixabay

Le chien a parfois des comportements et des manies qui peuvent nous sembler étranges de notre point de vue d’humain… Voici 7 de ses comportements expliqués…

Mon chien aime les crottes

Il les aime tant qu’il se roule dedans

C’est une mésaventure qui est forcément arrivée au moins une fois à tous les propriétaires de chien : vous vous promenez tranquillement avec votre chien jusqu’à ce qu’il tombe sur une bouse de vache et qu’il se mette allégrement à… se rouler dedans. Vous n’avez pas le temps de réagir que son pelage tout entier se retrouve « parfumé » d’une odeur ignoble qui a de quoi vous donner la nausée !

En fait, ce type de mésaventure peut se décliner tout aussi bien avec des excréments en tous genres qu’avec des cadavres d’animaux en voie de décomposition…en un mot : tout ce qui sent extrêmement mauvais ! Mais pourquoi diable votre chien fait-il cela ?

Eh bien tout simplement parce que la perception de « ce qui sent bon » et « ce qui sent mauvais » est d’abord très subjective et n’est absolument pas la même entre nos amis de la gente canine et nous autres humains. Bien souvent, les chiens se roulent pour masquer l’odeur de leur dernier shampooing qui est agréable pour nous mais nauséabonde pour eux !

Une autre explication tiendrait aux instincts de prédateurs du chien, hérité de son ancêtre et cousin le loup. Pour un chien, se rouler dans des matières malodorantes permettrait :

  • soit de masquer sa propre odeur et de ne pas se faire sentir et repérer par ses potentielles proies,
  • soit de signifier aux autres membres de sa meute qu’il a trouvé là quelque chose qui est digne d’intérêt.

Il les aime tant qu’il les mange

Certains chiens font preuve d’un tout autre comportement susceptible de nous indisposer : la coprophagie, ce comportement qui consiste à manger des excréments, les siens ou ceux d’autres animaux. Les explications quant à l’origine de ce comportement sont nombreuses. Selon les cas, il peut résulter d’un problème d’ordre médical du chien, d’un problème comportemental ou s’avérer complètement normal !

Normal ou pas, il n'est cependant pas forcément bon pour la santé de votre chien car la coprophagie peut entraîner une contamination de votre chien par des germes pathogènes ou des parasites. Si votre chien est coutumier du fait, pensez alors à consulter votre vétérinaire pour vérifier qu'il ne souffre pas d'un quelconque problème de santé et à augmenter sa fréquence de vermifugation.

Mon chien traîne ses fesses par terre

N’avez jamais vous vu un chien qui avance en traînant son arrière-train sur le sol ? Ce mode de déplacement à de quoi faire rire mais, en réalité, il traduit des démangeaisons, une gêne ou une douleur de l’animal dans sa région péri-anale.

La présence de vers intestinaux ou une affection des glandes anales du chien constituent les causes les plus courantes de ce comportement qui porte un nom : le signe « du traîneau ».

Mon chien mange de l’herbe

Les chiens, carnivores de leur état, se mettent parfois à « brouter » de l’herbe à la façon d’un ruminant. Mais pourquoi ?

Là encore, beaucoup d’hypothèses ont été avancées pour expliquer ce comportement mais l’enrichissement de la ration alimentaire du chien en fibres ou l’induction de vomissements par l’ingestion d’herbe font souvent figure d’hypothèses les plus plausibles.

Mon chien essaie d’attraper sa queue

Là encore, quand un chien tourne sur lui-même pour tenter d’attraper sa queue est un comportement qui peut nous amuser mais qui devrait plutôt nous préoccuper.

A moins que le chien soit encore très jeune, le « tail chasing » peut être le résultat d’une douleur ou d’une gêne localisée à la queue ou constituer une façon d’attirer l’attention de son maître. C’est également un comportement qui peut relever d’un trouble obsessionnel compulsif chez le chien ou être la conséquence d’un trouble neurologique.

Plus généralement, il faut toujours s’interroger quand le chien présente d’autres types de stéréotypies, c’est-à-dire quand il répète la même attitude ou le même mouvement encore et encore comme lorsque par exemple il se lèche ou se mordille les pattes de façon compulsive, se met à lécher dans le vide ou gober des mouches imaginaires. Ces comportements sont alors susceptibles de constituer l’expression comportementale d’un profond mal-être du chien ou d’un trouble neurologique.

Mon chien renifle les parties intimes de tout le monde

Rien d’anormal à cela même si cela a de quoi vous mettre mal à l’aise. Le chien vit en effet dans un monde d’odeurs. Son odorat est 40 fois plus développé que celui de l’être humain et lui sert à comprendre ce qui passe tout autour de lui. C’est d’ailleurs grâce à son flair, et non pas grâce à sa vue, qu’il fait connaissance avec ses congénères en commençant toujours par leur renifler…le derrière ! C'est parce qu'il y a là des phéromones que le chien peut capter, grâce à son organe voméro-nasal, afin d’en savoir plus sur leur propriétaire. Il peut ainsi recevoir diverses informations sur ce dernier : son sexe, son âge, son état de santé et son « état d’esprit » du moment…

Les phéromones, c’est quoi ?

Les phéromones sont des substances chimiques sécrétées à l’extérieur du corps et qui participent à la communication olfactive entre les individus d’une même espèce, et parfois d’une espèce à l’autre.

Lorsqu’un chien vous renifle les parties intimes, il ne fait donc que reproduire ce qu’il fait avec les individus de son espèce : il tente simplement de faire connaissance en captant des odeurs, ces « messagers olfactifs », pour savoir à qui il a affaire.

Mon chien gratte le sol après ses besoins

Alors que les chats creusent le sol avant de faire ses besoins, il est courant de voir le phénomène inverse se produire chez les chiens : nombre d’entre eux grattent le sol avec leurs pattes arrière après avoir fait leurs besoins. Mais pourquoi donc ?

Ce faisant, le chien souligne le fait qu’il est en train de marquer son passage grâce à sa « signature olfactive » c’est-à-dire par les phéromones sécrétées par ses coussinets qu’il laisse à cet endroit. Il associe alors à son message olfactif un signal visuel compris par les autres chiens pour leur signifier qu’il y a quelque chose à aller renifler à cet endroit.



16dc2657d79d1fcd2d6952a66be42299ddddddddddddddddddddddddd