Votre chien maigrit sans raison apparente, alors qu’il mange normalement ? Cette perte de poids anormale peut avoir plusieurs origines.

Mon chien est-il trop maigre ?

Chez le chien, il n’existe pas de règle de calcul permettant de calculer un indice de masse corporelle, comme chez l’Homme, pour déterminer si son animal est trop gros ou trop maigre. A condition de disposer d’une table indiquant le poids moyen du chien selon sa race, on doit évidemment suivre l’évolution de son poids mais il n’est pas toujours évident de peser un chien de grand gabarit sans se déplacer dans un cabinet vétérinaire équipé d’une balance pour animaux.

Plus simplement, on peut apprécier la corpulence d’un chien et ses variations de poids en se basant sur l’observation de sa silhouette vue de profil et de dessus et sur la palpation du corps de l’animal. Les vétérinaires eux-mêmes utilisent d’ailleurs aussi ces repères dans une grille de notation à 5 échelons pour établir la note d’état corporel d’un animal.

Ainsi, d’après cette grille, chez un chien dont le poids est optimal, on voit, lorsqu’on le regarde de dessus, sa taille s’affiner légèrement en arrière des côtes. De profil, on observe une dépression abdominale nette. Les os ne sont pas visibles à distance à l’exception des côtes flottantes chez les chiens à poil ras. Lorsque l’on palpe l’animal avec les mains à plat et sans appuyer, on doit sentir ses os sous une fine couche de tissu graisseux et être capable de compter ses côtes avec les doigts sans exercer de pression.

Quand un chien maigrit, cette silhouette idéale se modifie de façon plus ou moins rapide. Les os deviennent alors visibles à distance tandis que la taille et le creux du flanc se marquent davantage. Le chien est considéré comme trop maigre lorsque ses côtes, les os de son bassin et de la pointe de son crâne sont saillants. A la palpation, on sent les os à fleur de peau et l’absence de couche graisseuse. Bien évidemment, il est conseillé de réagir avant que le chien n’atteigne ce stade de maigreur.

Quand l’amaigrissement ne se voit pas…

Les chiens souffrant d’ascite ont un « gros ventre » en raison de l’accumulation de liquide dans leur abdomen. L’ascite est un des symptômes de nombreuses maladies (insuffisances cardiaque, hépatique, rénale, circulatoire…) qui peuvent s’accompagner d’une fonte musculaire. Tandis que le chien « s’arrondit », l’animal perd en réalité du poids sur la balance…d’où l’importance de suivre (et de noter) le poids de votre animal lors de chaque visite chez votre vétérinaire.

Mon chien maigrit : les raisons possibles

Si votre animal maigrit sans raison évidente (perte d’appétit, une baisse de la quantité de nourriture distribuée ou une augmentation de son activité physique) alors même qu’il continue à s’alimenter normalement, il peut y avoir plusieurs origines à sa perte de poids parmi :

Une insuffisance d’apports énergétiques

Si votre chien maigrit alors qu’il continue à manger normalement, son amaigrissement peut être liée à une alimentation inadaptée.

Ce n’est pas parce que votre chien mange des rations adaptées en termes de quantité qu’elles le sont obligatoirement en termes de qualité. En effet, il est tout simplement possible que sa ration ne satisfasse pas ses besoins caloriques quotidiens, nécessaires pour maintenir son poids de forme et cela, parce que :

  • vous avez fait un mauvais choix d’alimentation pour votre animal : aliments industriels d’entrée de gamme trop peu nourrissants, alimentation ménagère non équilibrée, alimentation exclusive avec des aliments dits complémentaires …
  • les besoins énergétiques de votre animal se sont accrus. C’est le cas notamment des chiens dont les niveaux d’exercices physiques ou de travail ont augmenté et des chiennes gestantes et allaitantes.

Généralement, les maîtres d’un chien qui maigrit pour les raisons évoquées ci-dessus remarquent une augmentation de son appétit : le chien est ou devient vorace et goinfre. Si c’est le cas, il suffit simplement d’augmenter simplement sa ration quotidienne d’aliment, de la compléter ou de changer d’alimentation sur les conseils à votre vétérinaire. Tout changement d’alimentation doit se faire progressivement en pratiquant une transition alimentaire pour éviter la survenue de désordres intestinaux chez votre animal.

Des raisons pathologiques

De nombreuses maladies du chien se traduisent par un amaigrissement sans perte d’appétit en début d’évolution.

Ainsi, la perte de poids d’un chien peut s’expliquer par :

Que faire si mon chien maigrit ?

Si votre chien perd du poids sans raison évidente, si l’augmentation de sa ration et sa vermifugation récente ne donnent aucun résultat, il est impératif d’aller consulter votre vétérinaire sans tarder. La consultation est d’autant plus urgente si votre chien présente d’autres symptômes : fatigue, diarrhées, vomissement, soif intense, essoufflement ou perte d’appétit entre autres.




toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation