Mon chien me lèche sans arrêt : comment y remédier ?

Un chiot ou un chien qui nous lèche les mains, c’est mignon au début, mais cela peut vite devenir irritant, désagréable et parfois pas très hygiénique.

N’oublions pas que les chiens sont parfois amenés à renifler et/ou manger des excréments mais aussi à se nettoyer les parties intimes…

Pourquoi les chiens lèchent-ils les gens et surtout comment y remédier, c’est tout l’objet de cet article que je vous propose de découvrir aujourd’hui.



Pourquoi les chiens nous lèchent-ils ?

Tout d’abord, il faut savoir que le fait de lécher est un comportement tout à fait normal et naturel pour le chien, c’est une forme de communication que ce soit sur d’autres chiens ou sur humains.

Un conditionnement souvent inconscient

Sachez que tout comportement canin sera reproduit si ce dernier est validé et surtout renforcé (souvent inconsciemment). En effet, si vous répondez à la demande d’attention de votre chien, qu’il extériorise en vous léchant, vous validez et renforcez ce comportement puisque votre chien comprend que ceci lui permet d’obtenir ce qu’il souhaite.

Une reproduction du comportement maternel

On remarque ce comportement notamment chez le chiot. En effet, lorsqu’il était encore avec sa mère et sa fratrie, le chiot était léché par sa mère qui, d’une pierre deux coups, le nettoyait et le rassurait, l’apaisait. Le chiot peut donc être amené à reproduire ce comportement par imitation de sa mère. On parle d’ailleurs plutôt de facilitation sociale plutôt que d’imitation. En effet, la facilitation sociale se définit comme le fait d’avoir un meilleur comportement dû notamment à la présence d’autrui.

Une demande de nourriture

De plus, le chiot se sert du léchage envers sa mère pour réclamer de la nourriture, on observe d’ailleurs ce comportement davantage après le sevrage. Certains chiens adoptent donc cette attitude, même une fois adulte, auprès de leurs maîtres tout simplement par habitude de procéder ainsi pour avoir de la nourriture.

Un besoin d’apaiser une situation

On le disait précédemment, lorsque la mère léchait ses petits, c’était, entre autres, pour les réconforter et les rassurer et donc le chiot ou le chien adulte peut reproduire ce comportement envers les humains afin d’apaiser une situation qu’il juge peut être trop tendue ou stressante.

Une extériorisation d’un état de stress important

Enfin, nous l’avons vu, le fait de lécher permet à un chien d’apaiser une situation mais aussi de s’apaiser lui-même. De fait, si votre chien vous lèche constamment, c’est qu’il exprime un état émotionnel plutôt anxieux et c’est à vous de faire en sorte que l’angoisse de votre chien disparaisse. Cela peut se corriger en déterminant la cause de son stress, en lui proposant une routine « stricte » (nourriture, promenade, dodo, séances de jeux…) afin de le rassurer, en adaptant son environnement et/ou en répondant à ses besoins, etc.

En résumé, les chiens lèchent les gens pour :

  • Réclamer une attention et à fortiori de la nourriture.
  • Apaiser une situation pouvant être perçue comme stressante/angoissante/tendue.
  • Obtenir quelque chose si ce comportement leur permet de toujours obtenir satisfaction.
  • Exprimer un mal-être, une angoisse.

Comment empêcher un chien de lécher les gens ?

Si les léchages restent occasionnels, nul besoin de s’inquiéter, votre chien vous exprime simplement son affection. En revanche, si les léchages deviennent obsessionnels, il est temps de réagir car votre chien exprime ici une forte anxiété.

Dans les deux cas, si cela vous dérange, voici mes 5 conseils pour limiter, voire supprimer, toute forme de « léchouilles ».

Conseil n°1 : Un chien peut vous lécher (vous ou vos invités) pour attirer votre attention, il a bien compris qu’en procédant ainsi il avait tout de suite un contact avec vous. Et même si vous répondez de manière négative à cette demande, votre chien a tout de même votre attention et c’est ce qu’il cherche. Je vous conseille donc d’ignorer votre chien lorsqu’il agit ainsi, et si cela devient trop oppressant, n’hésitez pas à lui tourner le dos et faire comme s’il n’était pas là. Il comprendra alors que ce comportement (le léchage) n’engendre aucune interaction avec vous.

Bonus : Ignorer un chien c’est ne pas le regarder, ne pas lui parler et ne pas le toucher (d’où l’intérêt de lui tourner complètement le dos).

Conseil n°2 : Je vous conseille aussi de détourner votre chien vers autre chose : une séance de jeu, une promenade, une cession d’apprentissage d’exercices nouveaux, etc. En procédant ainsi, vous occuperez votre chien et surtout vous le dépenserez. Une fois cela terminé, votre chien ne pensera qu’à une chose : se reposer. La dépense d’énergie est la clé de nombreux problèmes de comportement.

De plus, détourner votre chien vers un autre comportement lui permettra d’évacuer son éventuelle angoisse et/ou son trop plein d’énergie qui l’incite à vous lécher de manière compulsive.

Conseil n°3 : Ne renforcez pas inconsciemment ce comportement en acceptant tantôt ses léchouilles et en les interdisant parfois. Vous devez être cohérent avec votre chien, ainsi, si vous souhaitez que votre chien arrête de vous lécher, interdisez toutes ses tentatives et pas uniquement celles qui vous dérangent vraiment.

Conseil n°4 : Aidez votre chien à se sentir mieux dans ses pattes. Vous pouvez lui proposer des phéromones apaisantes appelées « Apaisine » sécrétées par la mère lors de la tétée. La marque Adaptil propose soit des colliers, soit des diffuseurs à placer dans votre salon, à côté du panier de votre chien par exemple. Vous avez aussi la possibilité de proposer à votre chien des Fleurs de Bach. Ces solutions ont l’avantage de n’avoir aucun effet secondaire et, dans le pire des cas, cela ne fera rien à votre chien. Au mieux, celui lui permettra d’être plus serein et il n’aura donc plus le besoin obsessionnel de vous lécher pour s’apaiser.

Conseil n°5 : Vous pouvez également appliquer sur votre peau (uniquement aux endroits où votre chien vous lèche : souvent ce sont les mains), du zeste de citron. Vous pouvez également utiliser un savon à base de citron. Eh oui, il a été prouvé qu’une majorité de chiens n’appréciait absolument pas cette odeur. Cela n’aura donc aucune conséquence douloureuse pour votre chien, simplement, ce sera très désagréable pour lui et il ne réitérera donc pas ce comportement.

Bonus : Le chien est un animal opportuniste, il réitérera systématiquement un comportement qui lui aura apporté satisfaction dans le passé. De fait, il évitera donc un comportement qui lui a apporté une sensation désagréable.

Néanmoins, si votre chien vous lèche de manière excessive (et qu’il vous exprime donc une grande anxiété, nous l’avons vu) ce conseil est à prendre avec précaution car votre chien pourrait rediriger son angoisse sur autre chose comme les activités de substitution : léchage excessif d’un de ses membres pouvant aller jusqu’à une blessure par exemple ou encore la répétition sans cesse d’une action (tourner en rond dans le jardin). Soyez donc vigilant ! Ici il faudra déterminer en amont ce qui déclenche l’anxiété de votre chien et résoudre le problème en profondeur et non régler uniquement l’un des symptômes à savoir le léchage excessif.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste et formatrice chez Nature de Chien
www.naturedechien.fr

64e273b8eb2e1989022e2f6c2049fcd9UUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU