Mon chien ne veut pas avancer en promenade : que faire ?

Mon chien ne veut plus avancer en promenade
© Pixabay

Votre chien ne veut plus marcher en promenade ? Il se bloque, refuse d’avancer ou se couche ? Découvrez pour quelles raisons et comment y remédier.

On nous dit qu’il est important de promener son chien tous les jours, de passer du temps avec lui, etc. Vous aimeriez bien mais voilà que c’est désormais votre chien qui a perdu la motivation et qui, au bout de quelques mètres, décide que la balade est terminée ! Comment réagir face à cela, pourquoi votre chien adopte cette attitude et surtout que faire dans ce cas : toutes les réponses ici !

Pourquoi mon chien ne veut pas avancer en balade ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer la non motivation de votre chien pour avancer en promenade, voici les principales :

Un manque d'habitude

Votre chien n’est pas suffisamment habitué aux balades stimulantes. Un bruit, du vent, de la pluie ou trop de monde seront alors des situations qui bloqueront votre toutou et qui ne lui permettront pas de réunir suffisamment de courage pour continuer. Ceci est clairement en lien avec un manque de socialisation et d’habituation aux stimulations diverses et variées.

De la fatigue ou une demande d'attention

Votre chien n’avance pas en balade parce qu’il est trop fatigué. On remarque ce comportement notamment chez les chiots qui dépensent énormément d’énergie à découvrir et appréhender de nouvelles situations tous les jours et qui se fatiguent donc très rapidement. Ainsi, lorsqu’ils n’en peuvent plus, ils s’arrêtent et refusent d’avancer. Néanmoins, attention aux chiots malicieux qui comprennent rapidement que cette attitude leur permet d’obtenir toute l’attention de leur maître, jusqu’à réussir à se faire porter.

De l'appréhension

Une autre raison qui peut expliquer que votre chien ne souhaite plus avancer en promenade, c’est le souvenir d’un événement traumatisant lors d’une précédente balade. Que ce soit à vos côtés ou aux côtés d’un ancien maître ou d’une autre personne, il se peut que votre chien ait vécu un traumatisme lors d’une balade et qu’il souhaite donc éviter la réitération de cet événement. Vous remarquerez cela notamment chez les chiens qui, dès lors qu’ils entendent un bruit particulier se bloquent littéralement. Ou encore les chiens qui, systématiquement, à un endroit précis de la balade, s’arrêtent net et refusent d’avancer.

De la douleur

Enfin, votre chien peut ne plus vouloir avancer tout simplement parce qu’il a mal quelque part. Soyez donc vigilant et observez l’état physique de votre chien avant de lui proposer une balade qu’il ne pourra assumer.

Mon chien refuse d’avancer en balade : les solutions

 Pour vous aider, voici 10 conseils pour réussir à motiver votre chien à avancer en promenade :

  • Respectez le rythme de votre chien et permettez-lui de se reposer lorsqu’il montre des signe de fatigue. Ce conseil est particulièrement valable pour les chiots qui ont d’autant plus besoin de récupérer et se reposer.
  • Sortez votre chien tous les jours dans des endroits divers et variés pour l’habituer à vivre de nouvelles expériences régulièrement.
  • Rendez les promenades agréables en prenant le jouet préféré de votre chien pour une partie de jeu en pleine balade. Ce jouet servira également de motivation si le chien ne souhaite plus avancer.
  • Des friandises pourront également motiver un chien à avancer. Elles seront bien entendu à donner uniquement lorsque votre chien aura fait l’effort d’avancer.
  • Pour les chiots ou les chiens âgés, privilégiez de courtes balades (mais qui seront proposées plusieurs fois par jour) pour qu’elles restent agréables pour eux.
  • Pour les chiens qui montrent des signes de douleur (boiteries, couinements, etc.), allez chez le vétérinaire le plus rapidement possible pour diagnostiquer et résoudre le problème.
  • Faites des pauses pendant les balades, asseyez-vous sur un banc et attendez que son chien reprenne des forces.
  • Ayez une attitude dynamique, positive et enjouée. S’il s’agit de sortir son chien avec une tête de 6 pieds de long et une envie pressante de rentrer au chaud, autant de rien proposer à son chien car, par procuration, il n’aura plus envie non plus.
  • Si votre chien a peur d’un élément extérieur et que cela le bloque, il s’agira d’identifier cet élément (voiture, autre chien, klaxon, etc.) puis par la suite anticiper ces stimulations en détournant l’attention du chien, en jouant avec lui et/ou en lui donnant des friandises pour qu’il assimile l’élément qui lui fait peur à quelque chose de positif. Cela ne se fait pas en un jour et l’aide d’un professionnel de l’éducation et du comportement canin s’avère souvent nécessaire.
  • Enfin, dernier conseil, qui concerne surtout les maîtres de chiens particulièrement têtus, voire malicieux ! Si tous les conseils précédents ne fonctionnent pas, c’est peut être que votre chien cherche à « jouer » avec vous. En effet, s’il comprend que dès lors qu’il s’arrête, il obtient toute votre attention, il est possible qu’il utilise cette technique pour être au centre de votre intérêt. Pour désamorcer cela, allez donc à l’inverse de ce qu’attend votre toutou : ignorez-le ! Si votre chien n’est pas fugueur et qu’il a un bon rappel, je vous conseille de lâcher la laisse puis partir sans lui. S’il renonce et revient vers vous, alors récompensez-le chaleureusement ! Si vous avez peur que votre chien s’enfuie et que vous n'avez clairement pas envie de le lâcher, n’hésitez pas à utiliser une grande longe ou à demander à une personne relativement neutre pour votre chien de rester et tenir la laisse. Si votre chien finit par revenir, c’est qu’il essayait tout simplement de jouer avec vous et d’attirer votre attention. Quand il verra que ça ne fonctionne pas, il renoncera. En revanche, s’il reste complètement bloqué, malgré votre départ, je vous invite tout de même de revoir l’ensemble des conseils précédents, et de prendre rendez-vous chez le vétérinaire et/ou avec un éducateur canin comportementaliste.



f8bad1fad9fdb21c7647b5c7aeee5c8fDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD