Mon chien ne veut pas sortir quand il pleut

Vous n’arrivez pas à sortir votre chien lorsqu’il pleut ? C’est un rejet clair et immédiat de sa part ?

Ce sujet me « parle » particulièrement car j’ai moi même un chien qui, dès qu’il voit la pluie, fait demi-tour et retourne bien au chaud dans son panier. Alors je vous propose aujourd’hui toutes mes astuces pour réussir à proposer tout de même une bonne dépense à votre chien, même lorsqu’il pleut !

Tout d’abord, n’oubliez jamais que le chien est une éponge à émotion et qu’il va énormément se fier à votre attitude. Je m’explique : j’imagine que très peu d’entre vous apprécie particulièrement aller se promener sous la pluie (si ce n’est avec un parapluie et la chanson « Singing in the rain » dans la tête : ça fait tout de suite meilleur effet)… Mais voilà, dans la vraie vie, sortir sous la pluie n’est pas forcément le meilleur moment de la journée pour vous, et bien ça, votre chien le ressent !

Vous devez donc vous montrer un peu plus enthousiaste que d’habitude pour inciter votre chien à l’être et surtout susciter chez lui l’envie d’aller s’amuser avec vous !


Les conseils pour que votre chien accepte de sortir quand il pleut

  • Tout d’abord, il est important d’habituer un chien dès son plus jeune âge à tous les environnements et toutes les conditions climatiques possibles afin que cela ne devienne pas un frein plus tard.

 

  • Ce conseil peut amener à sourire, mais certains chiens, notamment les chiens à poils courts, voire à poils ras, ont besoin de manteaux pour s’adapter aux températures extérieures et aux conditions climatiques parfois humides.

 

  • Bien entendu, sortez avec eux ! Il ne s’agit pas d’ouvrir la porte qui mène au jardin et le regarder se mouiller tout seul. Si de base, il n’aime pas cela, être tout seul sera un obstacle supplémentaire pour lui. Donc chaussez vos plus belles bottes et votre magnifique k-way et sortez avec votre chien.

 

  • N’hésitez pas à prendre votre voiture et à l’emmener dans un endroit  qu’il ne connait pas et où il pourra y découvrir un tas de nouvelles odeurs !

 

  • Et enfin, si vous avez dans votre entourage des amis qui ont des chiens, n’hésitez pas à programmer des balades collectives (avec un autre chien qui n’en a rien à faire de la pluie… tant qu’à faire). Ceci permettra à votre chien de penser à autre chose plutôt que d’être focalisé sur le simple fait qu’il soit trempé. Il passera son temps à jouer et il imitera l’attitude de son copain par la même occasion. De plus, n’oubliez jamais que votre chien doit rencontrer ses congénères régulièrement pour maintenir ses codes canins, et si en plus il peut apprendre ou réapprendre de nouveaux comportements en imitant les copains : double bénéfice !

 

Bien entendu, ça c’est en théorie … En pratique il y a vraiment des chiens qui n’aiment pas ça et ne vont donc absolument pas profiter de leur balade. Voici donc quelques activités à faire avec votre chien à la maison lorsqu’il pleut pour maintenir une bonne dépense quotidienne.

Néanmoins, j’insiste tout de même sur le fait que, malgré les conditions climatiques parfois déprimantes, votre chien doit être sorti tous les jours (jardin ou pas) afin de le dépenser physiquement et surtout olfactivement et, bien entendu, pour qu’il puisse faire ses besoins, cela va sans dire. S’il n’aime pas ça, tentez de le motiver avec des croquettes, des friandises ou son jouet préféré par exemple et veillez à ce que votre attitude exprime de l’enthousiasme (comme je l’indiquais auparavant). Ne partez pas avec un sentiment de défaite avant même d’avoir essayé !

Les activités à pratiquer avec votre chien lorsqu’il pleut

  • Jouer à cache cache : afin de dépenser votre chien olfactivement et mentalement, rien de mieux que le cache cache ! Si vous avez des enfants, cette activité sera tout à fait adaptée. Il s’agira de cacher des friandises un peu partout dans le salon (et pourquoi pas continuer dans le jardin pour que « ni vu ni connu j’t’embrouille » votre chien se retrouve dehors, sous la pluie, mais heureux quand même. Ensuite, il faudra inciter, avec enthousiasme, le chien à chercher les friandises et éventuellement l’accompagner si au début c’est trop difficile pour lui de les trouver. N’oubliez pas qu’il ne faut jamais mettre un chien en situation d’échec, il faut toujours lui faciliter la tâche pour que la réussite soit le maître mot de chacune de vos activités.

 

  • Jeu du gobelet : dans la même logique que le cache cache, il s’agira de placer une friandise dans un gobelet, mélangé avec d’autres gobelets vides afin d’inciter le chien à utiliser son odorat. Vous pouvez très bien le faire aussi avec une friandise dans une de vos mains par exemple. Cette activité est également adaptée si vous avez des enfants qui souhaitent jouer avec votre toutou.

 

  • Activité détente : bien entendu pour renforcer votre relation et relaxer votre chien, rien de mieux que des massages et des papouilles dans tous les sens ! Attention tout de même à bien rester à l’initiative du début et de la fin de cette activité.

 

  • Les jouets KONG : ce sont des jouets d’occupation dans lesquels on peut insérer des friandises ou de la nourriture compacte pour que son chien cherche à tout attraper. On utilise beaucoup ces jouets pour détourner le chien d’une mauvaise habitude ou encore pour l’occuper et ainsi éviter qu’il ne détruise tout lors de l’absence de ses maîtres.

 

  • Garder un intérêt : et oui, si vous laissez tous les jouets de votre chien à disposition, et bien ces derniers perdront de l’intérêt et votre chien n’en voudra plus et donc ne s’occupera plus avec. Je ne vous dis pas d’en acheter des nouveaux tous les deux jours, mais simplement de les ranger et d’en sortir à des moments précis et de les ranger lorsque votre chien ne joue plus avec. Ainsi, il aura toujours l’impression de découvrir ou redécouvrir ses jouets… Un vrai poisson rouge !

 

  • Apprendre des tours : et enfin, vous pouvez profiter de ces moments pour apprendre de nouvelles indications à votre chien. Votre salon est un endroit calme que votre chien connait et où il n’y a pas trop de stimulations environnantes logiquement : c’est donc l’endroit idéal pour capter toute l’attention de votre chien et donc lui apprendre des tours. Pour ce faire, n’hésitez pas à prendre connaissance de notre article qui traite de ce sujet : comment apprendre des tours à son chien ?

Pour résumer, vous devez :

  • Être dans une démarche enthousiaste et avoir une attitude entrainante et positive pour inciter votre chien à vous suivre.
  • Proposer à votre chien des promenades inhabituelles et surtout encore plus chouettes que d’habitude.
  • Permettre à votre chien de jouer avec un copain afin de le détourner de la pluie.
  • Trouver des activités ludiques et éducatives à la maison pour toujours bien dépenser son chien physiquement, mentalement et olfactivement.

L’habituer à tous les climats et tous les environnements dès son plus jeune âge pour qu’il les considère comme « normaux » : Quoi ? De la pluie ? Et alors … Bah viens on va jouer !!!

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste et formatrice chez Nature de Chien
www.naturedechien.fr

a00c8cfc63263e720fdec9974aaa99d5////////////////////////