Depuis quelques temps (ou depuis toujours), votre chien se cache et s’isole.

 

Vous n’arrivez pas à savoir pourquoi, vous ne comprenez pas ce qui « cloche » et cela vous inquiète. C’est bien normal car de manière générale, il est toujours bon de comprendre la source d’un problème. Nous allons donc tenter d’éclaircir cette problématique.

Pourquoi mon chien se cache ?

Pour trouver la cause de ce problème, je vous propose une série de questions auxquelles vous devez (essayer de) répondre un maximum avant de chercher une solution concrète pour résoudre votre problème :

Votre chien s’isole-t-il depuis un événement particulier ? Il y a-t-il eu un élément déclencheur à son comportement ?

Réfléchissez bien à cela, c’est très important car un comportement qui découle d’un élément déclencheur, si celui-ci est déterminé, sera un comportement « facile » à rééquilibrer car un travail progressif de désensibilisation pourra être mis en place. En revanche, je vous conseille vivement de faire appel à un éducateur canin comportementaliste afin qu’il vous aide dans les différentes étapes du déconditionnement et de la désensibilisation.

Y a-t-il eu un changement dans votre quotidien, dans l’environnement de votre chien ? Des repères ont-ils disparu ou changé pour votre chien ?

En effet, les chiens, malgré le fait qu’ils soient très « adaptables », restent des animaux sensibles aux changements. Dans ce cas, par prévention, il est souvent conseillé d’aider l’animal à gérer ses émotions, notamment grâce à l’administration de fleurs de Bach en cure avant, pendant et après l’événement par exemple. Sinon, il faut permettre à votre chien de s’adapter progressivement et lui laisser le temps d’intégrer son éventuel nouvel environnement et la durée de cette adaptation dépendra principalement du caractère et de la sensibilité de votre chien. Parfois, il vous faudra être davantage sécurisant et fiable aux yeux de votre chien. Vous devrez donc vous montrer très cohérent et surtout très sûr de vous pour que votre chien vous fasse confiance et qu’il arrive donc à mieux appréhender ce changement.

Votre chien a-t-il toujours été ainsi ? Est-ce dans sa nature de vouloir éviter les contacts physiques ?

Il arrive que certains chiens ne soient pas très tactiles, et ce n’est pas grave ! Le plus important est de ne pas forcer le contact, au risque de traumatiser l’animal et de le rendre par la suite  éventuellement agressif. Néanmoins, vous pouvez travailler sur le renforcement de votre relation avec lui : en répondant correctement à ses besoins pour créer une confiance, en jouant avec lui pour qu’il assimile vos contacts à quelque chose de positif, en travaillant sur votre attitude et qu’elle soit en accord avec le caractère de votre chien, etc. Mais dans tous les cas, vouloir forcer le contact serait contre-productif !

Si son comportement d’isolement est soudain, votre chien a-t-il mal quelque part ? Avez-vous pensé à l’emmener chez votre vétérinaire pour éventuellement diagnostiquer une maladie qui engendrerait des douleurs ?

Effectivement, lorsqu’un changement de comportement brutal apparait chez votre chien, il est toujours bon d’aller faire un « check-up » chez votre vétérinaire car cela n’est jamais (en tout cas rarement) anodin. Par ailleurs, si votre vétérinaire ne décèle rien d’anormal, à vous de reprendre l’ensemble des questions énoncées ici, et éventuellement faire appel à un éducateur canin comportementaliste pour qu’il puisse vous aider à résoudre votre problématique.

Avez-vous eu un changement de comportement vis à vis de votre chien qui l’aurait un peu traumatisé au point qu’il préfère éviter les contacts avec vous ?

Il se peut que vous ayez eu un comportement (ne serait-ce qu’une fois) trop ferme, trop autoritaire, trop violent, trop ceci ou trop cela, qui n’aurait pas plu à votre chien, il cherche donc à éviter d’être re-confronté à ce genre de situation et préfère s’isoler. Alors il n’y a aucune forme de jugement pour ce point, nous sommes avant tout des êtres humains, nous avons tous des réactions qui parfois sont instinctives, des réflexes (bons ou mauvais), des actions découlant d’une émotion forte, etc. Il n’est pas « grave » de déraper et de dépasser une limite, le tout est de s’en rendre compte, de pointer ce qui ne va pas, éventuellement comprendre pourquoi cela s’est passé ainsi et ensuite tout faire pour éviter que cela ne se reproduise.

Et dans le cas où votre chien ait eu un léger traumatisme lié à une attitude que vous avez eu envers lui, reprenez le point concernant le renforcement de la relation entre vous et votre chien, on parle alors de rééquilibrage relationnel.

Enfin, dernière question : êtes-vous dans une bonne énergie ces derniers temps ?

Cette question peut paraitre étrange, mais vous le savez : les chiens sont de réelles éponges à émotions ! De plus, ils passent leur vie à nous observer et à nous décrypter, ils nous connaissent par cœur. De ce fait, si vous ne vous sentez pas bien, votre chien le ressentira et cela peut se traduire sous différentes formes : l’isolement peut en faire partie.

Attention tout de même, si le symptôme de l’isolement est accompagné d’autres symptômes, tels qu’une perte d’appétit, des léchages excessifs et, de manière générale, un changement de comportement soudain, vous devez absolument consulter votre vétérinaire car un chien qui s’isole et ne souhaite plus se nourrir est un animal en grande souffrance. N’attendez donc pas que votre chien aille mieux, agissez rapidement.

Que faire si votre chien se cache, s’isole ?

En quelques points, voici ce que vous devez faire (ou ne pas faire) :

  • Essayez de trouver la cause, la source du comportement d’isolement de votre animal (douleurs physiques, traumatisme, caractère, mauvaise expérience, etc.).
  • Ne cherchez pas à forcer le contact, au risque d’aggraver la situation et de rendre votre chien agressif (attitude qu’il adopterait simplement pour se protéger davantage puisque l’isolement ne fonctionne pas).
  • Laissez à votre chien un coin à lui, qu’il sait sécurisant et où il peut se rendre sans difficulté, tout en étant certain que personne ne viendra le déranger.
  • N’oubliez donc pas, le panier : c’est zone interdite pour tous les membres de la famille ! Lorsque votre chien est dedans, on le laisse tranquille.
  • Retravaillez éventuellement votre attitude, réadaptez-la au caractère et la sensibilité de votre chien.

Consultez bien entendu votre vétérinaire si ce symptôme est soudain ou qu’il s’accompagne d’autres symptômes inhabituels et inquiétants (une perte d’appétit par exemple).




Nature de chien

Par Clémentine TURGOT

Éducateur canin comportementaliste chez Nature de Chien (www.naturedechien.fr)