Mon chien se couche sur moi : pourquoi et que faire ?

mon chien se couche sur moi

Votre chien a pris l’habitude de se coucher sur vous et vous ne comprenez pas bien la raison d’un tel comportement et d’une telle proximité entre vous.

Voyons dans quels cas un chien est amené à se blottir contre (voire même sur) son maître et comment réagir dans ces cas là.

Mon chien se couche sur moi pour s’apaiser

De manière générale, lorsqu’un chien initie un contact physique avec son maître, c’est qu’il lui fait confiance. En agissant ainsi, il lui prouve une certaine affection.

Et parfois, la confiance est telle que le chien a besoin d’un contact physique pour se rassurer, pour s’apaiser et se sentir en sécurité. Le chien considère alors son maître comme un être référent et sécurisant grâce à qui il pourra se sentir à l’aise et confiant.

Pour vous donner un exemple, à titre personnel je remarque ce comportement très régulièrement avec mon Border Collie de 6 ans qui est un chien très sensible et qui peut rapidement paniquer face à des situations ou des bruits inhabituels pour lui. Dès lors qu’il entend ou voit quelque chose qu’il n’a pas l’habitude d’entendre/voir (feu d’artifice, pétards, etc.) il se blottit contre moi comme si sa vie en dépendait.

De même, un chien qui est anxieux lorsque son maître s’absente sera un chien très pot de colle avec son maître lorsqu’il sera présent. Mais nous verrons par la suite comment gérer ce genre de comportement pouvant devenir inconfortable pour votre chien mais aussi pour vous.

Par ailleurs, on observera également une grande affection et surtout un important besoin de sécurité si le chien insiste tous les soirs pour dormir avec son maître. En effet, lorsqu’un chien dort, il est complètement vulnérable, et il le sait. Le fait de dormir avec son maître sera alors pour lui un moyen d’être en totale sécurité.

Vous l’aurez compris, plus un chien cherche un contact physique avec son maître, plus il cherche une certaine sécurité et donc un apaisement auprès de lui. Cette attitude est selon moi très représentative d’une relation de totale confiance entre un maître et son chien. Toutefois, cette relation peut avoir ses limites.

Mon chien se couche sur moi pour réclamer de l’attention

En effet, un chien qui est constamment en demande de contact est un chien qui est alors constamment en demande d’attention. Et si ses demandes aboutissent toujours, cela peut avoir des conséquences parfois difficiles à gérer au quotidien.

Je m’explique : un chien à qui on répond systématiquement aux demandes d’attention est un chien qui ne saura pas gérer sa frustration.

Ainsi, dès lors qu’il n’aura pas ce qu’il souhaite, soit parce que vous n’avez pas envie d’un contact physique, soit parce que vous n’êtes pas là, soit parce que vous êtes tout simplement occupé à autre chose, votre chien n’arrivera pas à gérer émotionnellement ce « refus » et cette impossibilité de contact et pourra le faire savoir en adoptant des comportements gênants représentatifs d’une mauvaise gestion de la frustration (aboiements, destructions, malpropretés, etc.).

Votre chien peut alors se blottir contre/sur vous pour réclamer votre attention, et en général, avoir un chien couché sur soi suscite systématiquement une réaction, quelle qu’elle soit. Et que vous acceptiez ce contact ou que vous repoussiez votre chien, cela est tout de même une forme de réponse à sa demande d’attention.

Mon chien se couche sur moi : que faire ?

 Lorsque votre chien se couche sur vous, vous avez deux options : soit vous laissez faire car vous savez que cela apaisera votre chien mais aussi parce que vous ne « subissez » pas ce comportement (car l’idée n’est pas de subir mais plutôt d’interagir), soit vous ne souhaitez pas et n’acceptez pas ce contact et dans ce cas vous devez parvenir à mettre votre chien à distance.

Pour mettre un chien à distance, c’est l’apprentissage du « à ta place/au panier » qui sera importante de renforcer.

Puis, pour ne pas subir un comportement de manière générale, c’est votre attitude au quotidien qu’il faut revoir. En clair, vous devez réussir à toujours être à l’initiative des interactions que vous avez avec votre chien.

Concrètement, si votre chien vient vous réclamer de l’attention (en vous apportant sa balle, en aboyant devant vous, en réclamant une caresse, etc.) ignorez le (ne lui parlez pas, ne le regardez pas et ne le touchez pas). Tournez-lui le dos et attendez qu’il passe à autre chose. Une fois chose faite, appelez-le et initiez une activité (caresse, séance de jeu, etc.). Le but de cette attitude est d’être cohérent au quotidien et surtout d’apprendre en douceur à son chien à gérer sa frustration.

Et si votre chien se couche sur vous pour être apaisé d’une situation qui le rend émotionnellement inconfortable, je vous conseille de laisser faire, sans pour autant renforcer cette attitude. Restez sûr de vous et relativement neutre afin de ne pas non plus légitimer son éventuelle peur mais en étant tout de même présent pour qu’il se sente davantage en sécurité.




abf40c12d5de11ffae9e6f25dc084d8e;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;