Votre chien secoue la tête ? Que lui arrive-t-il ? Quelles peuvent être les causes de ce comportement et comment y remédier ?

Chien qui secoue la tête : le signe d’une gêne

Quand un chien secoue la tête de façon répétée en dehors du moment où il s’ébroue, c’est presque toujours le signe d’une gêne ou d’une douleur que le chien ressent au niveau de ses oreilles.

Ce comportement peut s’accompagner d’autres signes tels qu’un grattage des oreilles, de gémissements, d’un port de tête penché, d’une mauvaise odeur qui émane de son conduit auditif ou de la présence de sécrétions purulentes ou sanguinolente dans ses oreilles.

Chien qui secoue la tête : les causes possibles

Un chien qui secoue la tête a de grandes chances de souffrir d’une otite, c’est-à-dire d’une inflammation de la paroi de son conduit auditif. Cette inflammation gênante et douloureuse pour le chien peut elle-même être causée par :

  • la présence de parasites invisibles à l’œil nu dans le conduit auditif du chien comme l’acarien Otodectes cynotis responsable de la gale des oreilles ,
  • la présence d’un corps étranger qui s’est faufilé dans le conduit auditif de l’animal. Le corps étranger le plus fréquemment rencontré au niveau des oreilles est l’épillet, un petit fragment végétal muni de barbillons qui lui permettent de s’accrocher et de progresser au travers des tissus vivants,
  • une maladie allergique du chien. Ainsi, une dermatite atopique, une allergie alimentaire ou encore une allergie de contact à des gouttes auriculaires peuvent être responsables d’une otite,
  • un trouble de la kératinisation,
  • une maladie auto-immune,
  • une maladie qui affecte certaines glandes endocrines.

Les otites, et le secouement de la tête qui y est associé, ont plus de chances de survenir chez les chiens :

  • qui ont les oreilles tombantes. Leur pavillon auditif le pavillon de l’oreille recouvrent alors le conduit auditif et favorise la survenue des otites,
  • qui ont un conduit auditif naturellement étroit ou secondairement rétréci par des otites chroniques, des bourres de poils ou des tumeurs du conduit auditif,
  • qui ont l’habitude de se baigner dans des points d’eau naturels,
  • dont les maîtres utilisent des produits inadaptés pour le nettoyage des oreilles de leur animal. Ces produits inefficaces ou irritants ont pour effets de déséquilibrer la flore naturelle présente dans le conduit auditif du chien et favorisent la survenue d’otite. Un nettoyage trop fréquent des oreilles peut aussi être à l’origine d’un déséquilibre de la flore commensale des oreilles du chien, c’est pourquoi il est recommandé de ne les nettoyer que lorsqu’elles sont sales.

Mon chien secoue la tête : que faire ?

La seule chose à faire lorsqu’un chien secoue la tête est d’aller consulter votre vétérinaire afin qu’il puisse examiner le conduit auditif de l’animal et déterminer ce qui est à l’origine de sa gêne.

Si le chien souffre effectivement d’une otite, il est important de la traiter rapidement afin d’éviter que cette otite ne se complique d’une infection bactérienne ou fongique qui pourrait se propager à l’oreille moyenne et interne et provoquer des troubles neurologiques, une méningite ou bien encore une grave infection de l’os temporal.

Une otite non soignée ou qui récidive peut en plus être à l’origine d’une rupture du tympan et d’un rétrécissement du conduit auditif qui rend encore plus difficile son traitement et des secouements de la tête violents et répéter peuvent être à l’origine de la formation d’un othémathome.

Une otite externe se soigne le plus souvent par un nettoyage de l’oreille externe et de son pavillon à l’aide d’un produit auriculaire adapté (prescrit par votre vétérinaire) et de l’instillation de gouttes auriculaires à action antibiotique, antifongique, antiparasitaire ou antiinflammatoire (selon la cause de l’otite déterminée par le vétérinaire).




toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation