Les oreilles des chiens sont des organes à surveiller de près. Leur entretien ne doit pas être systématique si l’oreille vous paraît propre.

En revanche, si l’entrée du conduit auditif est sale et que votre chien se gratte fréquemment les oreilles ou les secoue, ces signes peuvent être les prémices d’une infection. Des inspections attentives ainsi qu’un nettoyage quotidien s’imposera alors pour prévenir l’otite.

Malheureusement, certaines races de chiens sont plus prédisposées que d’autres à des problèmes et maladies auriculaires. Il s’agit en général des chiens aux oreilles tombantes et poilues comme les cockers, les cavaliers King Charles ou les beagles

Le nettoyage des oreilles de votre animal doit se faire selon une méthode spécifique afin de ne pas obstruer le conduit auditif. N’utilisez jamais de coton-tige car ils ont pour effet de repousser le cérumen vers l’intérieur (comme chez les humains par ailleurs). De plus, ils ne sont pas efficaces car le conduit auditif du chien a une forme de « L » et il sera donc impossible de le nettoyer complètement sans endommager le conduit.

Commencez par tendre l’oreille de votre chien pour « déplier » au maximum le conduit auditif. Instillez quelques gouttes de sérum physiologique ou mieux encore, une solution auriculaire pour chien. Attention, le chien aura pour réflexe de vouloir secouer la tête pour se débarrasser du produit : il sera donc peut être utile, si vous le pouvez, d’effectuer cette opération à deux personnes. Votre « assistant » sera chargé de tenir le museau du chien pour lui éviter de bouger. Massez la base du conduit auditif afin de solubiliser le cérumen et décoller les saletés de l’oreille. Laissez ensuite votre chien secouer la tête : il va faire sortir la solution et les « cochonneries » par la même occasion. Essuyez le pavillon de l’oreille ainsi que l’entrée du conduit à l’aide d’un coton tissé ou d’un mouchoir doux et propre. Recommencez l’opération pour l’autre oreille.

Afin de garder des oreilles saines, vous pouvez épiler l’entrée des conduits auditifs. Avant de le faire vous-même, demandez à votre vétérinaire ou à votre toiletteur de vous montrer les bons gestes pour éviter de faire mal à votre animal.

N’oubliez pas de récompenser votre animal après ces soins à l’aide d’une petite friandise ou en jouant avec lui, selon sa préférence.

Si, malgré tout, vous sentez une forte odeur se développer dans les oreilles de votre chien,  s’il se gratte ou secoue constamment la tête, consultez votre vétérinaire. Une infection s’y est peut-être installée et votre toutou aura besoin d’un traitement pour en venir à bout. Ne perdez pas de vue que si votre chien commence à avoir fréquemment des problèmes d’oreilles, il est avantageux pour vous de vous renseigner sur l’assurance chien afin de réduire le coût de ses soins.