L’occlusion intestinale chez le chien

L’occlusion intestinale est une urgence médicale qui peut se compliquer d’une perforation intestinale. Comment reconnaître une occlusion intestinale ? A quoi peut-elle être due ? Et, comment se soigne-t-elle ?

Qu’est-ce que l’occlusion intestinale du chien ?

On parle d’occlusion ou d’obstruction intestinale lorsque le passage des matières digestives cesse dans une partie ou la totalité du tube digestif.

Le plus souvent, l’obstruction se produit au niveau de l’intestin grêle car le diamètre de cette portion d’intestin est inférieur à celle du côlon.

Schéma de l'intestin du chien

Les symptômes d’une obstruction intestinale

Les symptômes dépendent de l’endroit où se situe l’obstruction dans le tube digestif.

Si l’obstruction est située au début de l’intestin grêle, les symptômes suivants peuvent apparaître très brutalement :

  • vomissements de volume important avec parfois, une odeur fécale du vomi,
  • possibilité de diarrhées.

Si l’obstruction est plus basse dans l’intestin, à la fin de l’intestin grêle ou au commencement du côlon, les symptômes apparaissent moins brutalement. Le chien pourra alors présenter :

  • des vomissements de faible volume, avec une odeur fécale fréquente du vomi,
  • une distension de l’abdomen pouvant être accompagnée de douleur, obligeant le chien, pour se soulager, à adopter la position dite « de prière », les pattes avant au sol et les fesses en l’air.
  • une éventuelle émission de petites quantités de selles liquides parfois sanguinolentes.

Généralement, au début de l’obstruction, les vomissements sont peu fréquents : on les observe seulement dans moins de 10% des cas sauf si le chien continue de s’alimenter. Fréquemment, un chien qui présente une occlusion intestinale est abattu et cesse de manger mais ce n’est pas toujours le cas.  Au-delà de 4 jours d’obstruction, les vomissements se font plus fréquents, en raison de l’accumulation de liquides en amont de l’obstacle qui bouche le passage dans l’intestin.

Une occlusion intestinale peut être à l’origine d’une destruction de la paroi de l’intestin pouvant conduire à une perforation intestinale et une péritonite.



Les causes possibles d’une obstruction intestinale

Les causes de l’obstruction intestinale sont variables. Elle peut être due à :

  • L’ingestion d’un corps étranger.
  • La présence d’une masse dans la lumière de l’intestin liée à la présence d’une tumeur, d’un hématome ou bien encore d’une infiltration inflammatoire.
  • Une anomalie congénitale consistant en la fermeture d’un segment de l’intestin.
  • Une compression de l’intestin liée à un phénomène de volvulus (torsion d’un segment d’intestin), d’adhérences (union de deux organes normalement séparés par du tissu conjonctif), de hernie (saillie d’une partie de l’intestin par un orifice) ou d’invagination intestinale (repli d’une portion d’intestin sur lui-même).

Comment se soigne une obstruction intestinale ?

Avant de mettre en place un traitement, le vétérinaire aura besoin de confirmer le diagnostic d’occlusion intestinale par la réalisation d’une radiographie ou d’une échographie.

Il pourra également procéder à des analyses sanguines afin de vérifier que l’organisme du chien n’a pas subi de conséquences graves.

Il est possible, si l’occlusion intestinale résulte de la présence d’un corps étranger bloqué vers la fin du tube digestif, de résoudre l’occlusion intestinale par médicalement. Dans ce cas précis, le vétérinaire cherchera à faire éliminer le corps étranger par les voies naturelles en prescrivant des laxatifs visant à augmenter le transit, de l’huile de paraffine pour lubrifier les parois digestives ou bien encore des blancs de poireaux cuits.

L’occlusion intestinale peut être à l’origine d’une hypokaliémie : une trop faible quantité de potassium dans le sang lié aux vomissements fréquents. Si tel est le cas, le chien sera mis sous perfusion afin de corriger ses troubles électrolytiques.

Le plus souvent, le vétérinaire devra procéder à un traitement chirurgical pour traiter l’occlusion intestinale. Selon la cause primaire de l’occlusion intestinale, l’opération peut consister en :

  • une entérotomie : simple ouverture de l’intestin pour retirer le corps étranger intestinal,
  • une entérectomie: retrait d’un segment de l’intestin si sa paroi est abîmée ou en présence d’une tumeur intestinale,
  • une dévagination des anses intestinales en cas d’occlusion liée à un repli d’une portion d’intestin sur lui-même.
7ecab7d499b3cb4b3e04ff6cf6fe51c9================================