Dans une vidéo parue sur son blog le 20 septembre 2017, l’association One Voice révèle les tristes résultats d’une enquête menée entre 2014 et 2017 dans le milieu du Ring. Elle dénonce les pratiques de certains de ces centres de dressage pour chiens et met en ligne une pétition pour interdire cette discipline en France.

Qu’est-ce que le Ring ?

Le Ring Français est un sport canin où les chiens, principalement des chiens de garde et de défense, pratiquent des exercices de saut, d’obéissance et de mordant.

Le programme d’entraînement des chiens au Ring trouve son origine dans un entraînement créé en Belgique pour former les « chiens policiers ». S’il a perdu aujourd’hui son côté utilitaire, le Ring se réclame aujourd’hui comme une discipline purement sportive dont le programme est scindé en plusieurs échelons avec des exercices de plus en plus difficiles pour permettre au chien d’apprendre et de progresser par palier.

Il s’agit d’une discipline dont les premiers concours ont eu lieu au début du XXème siècle en France.

L’enquête de One Voice

Après avoir infiltré le milieu du Ring entre 2014 et 2017, l’association One Voice le fait aujourd’hui vaciller en révélant les conclusions de son enquête. Selon l’association, le milieu du Ring aurait recours à des méthodes plus que douteuses pour obtenir l’obéissance des chiens comprenant à la fois le recours à la violence lors des entraînements et à la maltraitance en dehors des séances de travail. Pour preuve de ses observations, l’association va jusqu’à mettre en ligne une vidéo choquante sur les pratiques de ces « éducateurs canins » d’un autre temps qui s’aident de colliers étrangleurs à pointes meulées, de fouets à câble rond et même de plusieurs colliers électriques sur un même animal…

Au-delà du bien-être animal bafoué, cet « apprentissage »- qui se fait dès le plus jeune âge du chien- relève du véritable conditionnement de l’animal à l’attaque. Il le rendrait si dangereux que sa vie dans une famille s’avèrerait parfaitement impossible par la suite. D’après Muriel Arnal, présidente de One Voice, les chiens ainsi conditionnés relèvent du risque agressif de niveau 4 pour lesquels la seule solution est l’euthanasie selon la législation.

A tous ces titres, l’association réclame, dans une pétition en ligne, l’interdiction du dressage des chiens au mordant et de tout entraînement des chiens de défense.

Qu’en dit le milieu du Ring ?

Dans un communiqué, la Société Centrale Canine, qui affilie de nombreuses associations de Ring, a réagi à ces images choquantes en les condamnant mais en affirmant qu’il ne s’agit que de pratiques déviantes d’une minorité ou d’imbéciles. Le Président de la Société Centrale Canine, Michel Mottet, affirme également que ces personnes, que les vidéos floutées ne permettent pas d’identifier , seraient convoquées par les instances disciplinaires de la SCC afin de répondre de leurs actes si leur identité venait à être connue.

Par ailleurs, Monsieur Michel Valladon, juge de la discipline Ring et Président de Commission d’Utilisation Territoriale a déclaré pour le Parisien :

 “Y-a-t-il des dresseurs qui utilisent la force, la violence pour tenter d’obtenir des résultats, qui utilisent des moyens coercitifs pour essayer de se faire respecter, etc. ? Oui cela existe et il faudrait être hypocrite, malhonnête ou totalement aveugle pour le nier. Cependant ces « pseudos dresseurs-dompteurs» (et certainement pas éducateurs canins) sont fort heureusement très largement  minoritaires ce qui n’empêche pas qu’il est de notre devoir de les dénoncer et de combattre et  discréditer leurs méthodes barbares ! C’est ce que nous faisons sans aucune complaisance au niveau des instances dirigeantes de la discipline Ring”.

 

toutoupourlechien.com

Par Vincent POLETTE

Co-fondateur de toutoupourlechien.com, webmaster & rédacteur d'actualités canines.