Osthéopathie pour chien

L’ostéopathie est recommandée pour soigner certaines pathologies chez le chien.

Pour quelles pathologies, l’ostéopathie est-elle recommandée ?

L’ostéopathie est recommandée pour  :

  • Problèmes locomoteurs : boiterie, entorse, faiblesse de l’arrière-train, les douleurs au niveau des cervicales.
  • En traitement après une opération ou un accident : après une opération de chirurgie viscérale ou orthopédique (rupture de ligaments croisés, fracture). Cela permet d’aider à une meilleure cicatrisation ou d’aider à la récupération. L’ostéopathie empêche aussi certains dysfonctionnements. En effet, après un traumatisme, un chien peut prendre une certaine position pour moins souffrir. Elle traite aussi les entorses.
  • Les troubles viscéraux : c’est à dire l’insuffisance respiratoire ou rénale ainsi que les troubles urinaires et les cystites.
  • Les maladies dermatologiques.

L’ostéopathie est aussi recommandée pendant les différentes périodes de la vie du chien :

  • Pour le chien sportif : avant une compétition pour améliorer ses performances ou après pour éviter les traumatismes.
  • Pour le chien âgé : l’ostéopathie est une grande aide pour les chiens qui ont du mal à se déplacer ou qui ont des douleurs. Elle améliore fortement leurs conditions de vie.
  • Pour le chiot : pour régler les problèmes d’aplomb, les retards de croissance, les occlusions dentaires…

Par prévention, il est conseillé de consulter un ostéopathe une à deux fois par an afin de vérifier l’état général de votre chien. En effet, certaines positions que votre chien peut prendre pour éviter de ressentir une douleur peuvent évoluer vers des symptômes plus sérieux : tendinites, hernie…

Comment se déroule une séance d’ostéopathie ?

Avant de commencer la séance, l’ostéopathe discute avec le maître du chien afin de connaître les symptômes et l’état général du chien. Il note aussi dans son dossier tout ce qui concerne le passé médical de son patient. Il se renseigne aussi sur son activité physique, son alimentation et ses traitements médicaux éventuels.

Ensuite, il va palper le chien pour l’élaboration de son diagnostic. Ainsi, il va pouvoir déterminer s’il a des inflammations ou des contractures… Il ausculte la totalité du corps du toutou.

Parfois, certains symptômes sont les causes d’un dysfonctionnement secondaire. Une contracture peut être la cause du dysfonctionnement  d’un organe.

Pour compenser un blocage ou un faux mouvement, le corps de votre toutou peut s’adapter. Cela peut entraîner d’autres symptômes tels qu’une tendinite…

Après cette phase de palpation, l’ostéopathe fait faire différents tests à votre chien : test statique, de mobilité. Il peut ainsi observer chaque articulation et déterminer s’il y a des pertes de mobilité articulaire.

Quand toutes ces phases d’observation sont terminées, l’ostéopathe va décider du traitement et de la technique en fonction de la zone à traiter. Il existe différentes techniques d’ostéopathie : technique d’ostéopathie cranio-sacrée, faciale, viscérale… Rassurez-vous, elles ne sont pas douloureuses pour votre chien.

de890060a6a91834d076f552f80d6296iiiiiiiiiiii