Ozzy, la grande évasion : un film d’animation qui a du chien

le

Mercredi 12 juillet 2017 sort au cinéma Ozzy, la grande évasion, un film d’animation pour les enfants où les héros sont des chiens.

Affiche du film Ozzie la grande évasion

© Crédit photo: ARP Sélection

L’idée du film d’animation Ozzy, la grande évasion a commencé à germer dans la tête de ses créateurs en 2011 mais ce n’est que ce mercredi 12 juillet 2017 que cette comédie d’aventures divertissantes sortira dans les salles obscures françaises pour régaler un public familial pendant les grandes vacances.

De quoi ça parle ?

Ozzy, la grande évasion, c’est l’histoire d’Ozzy, un gentil beagle, qui mène une vie bien confortable au sein de la famille Martin. Sa petite existence idyllique est perturbée le jour où ses maîtres doivent se rendre au Japon pour quelques mois. Ne pouvant l’emmener avec eux, les maîtres d’Ozzy trouvent une pension pour chiens appelée Blue Creek qui a tout d’un hôtel 5 étoiles pour chiens. Blue Creek, un hôtel de luxe ? Seulement en apparence ! Après le départ des maîtres d’Ozzy, l’endroit se révèle être une abominable prison réservée aux chiens où ces derniers doivent fabriquer des frisbee pour l’ignoble  propriétaire des lieux. Avec l’aide de ses copains de cellule Fronky, Chester et Doc, Ozzy va tout mettre en œuvre pour retrouver sa liberté…

3 raisons d’aller le voir…

  • Ce sont les producteurs du film qui en parlent le mieux :

     Ozzy est une histoire dont les héros sont presque exclusivement des chiens, qui parle d’amitié et de la façon dont l’adversité nous force à trouver en nous des ressources insoupçonnées.

  • Ozzy, la grande évasion est un film qui comprend de nombreux rebondissements que les enfants sauront apprécier tout comme les plus grands avec de nombreuses références aux grands classiques du film carcéral : La grande évasion, A nous la victoire, les évadés ou encore Luke la main froide.
  • Les voix y sont doublées par Ramzy dans le rôle d’Ozzy et aussi d’Armelle dans celui de la mère de famille.

Par Vincent POLETTE

a5a40080a259ae413978efed271bb7f6ttttttttttttttttttt