Si vous lisez cet article c’est que vous avez un chien qui a pris la mauvaise habitude de manger ses propres excréments, ceux des autres chiens ou encore ceux des chats de la maison.

Ce comportement, pouvant être vraiment gênant, est un réel trouble connu et reconnu : c’est ce que l’on appelle la coprophagie. Selon le dictionnaire, la coprophagie (ou autrement appelée la scatophagie) consiste à se nourrir de matières fécales. Pour certains animaux, comme les insectes par exemple, ceci est une alimentation tout à fait normale. En revanche, et vous en conviendrez, ce n’est absolument pas le cas pour l’espèce canine.

Par ailleurs, on viendra vraiment dissocier les deux types de comportements adoptés : le fait qu’un chien mange ses propres excréments et le fait qu’un chien mange les excréments d’autres chiens et/ou des chats du foyer.

Votre chien mange les excréments d’autres animaux

Cela peut être dû à plusieurs facteurs mais l’un des principaux est l’appétence de l’alimentation digérée par l’animal. Cela se retrouve alors dans ses selles et votre chien est, de ce fait, attiré par les excréments laissés par l’animal en question.

Il est donc difficile de corriger cette mauvaise habitude car on ne peut pas vraiment contrôler l’alimentation de tous les chiens aux alentours, n’est-ce pas ! En revanche, si votre chien mange les excréments du chat de la maison, vous pouvez contrôler cela en :

  • proposant à votre chat une litière couverte.
  • demandant à votre vétérinaire un comprimé (à donner en même temps que le repas de votre chat) qui rendra ses selles peu appétentes pour votre chien. Procédez bien entendu de la même manière si votre chien mange les excréments d’autres chiens du foyer.

Votre chien mange ses propres excréments

Votre chien peut être amené à manger ses excréments pour les mêmes raisons qu’évoquées précédemment. Je m’explique, il se peut que votre chien ait une alimentation très riche mais qu’il n’arrive pas à la digérer de manière suffisante. Se retrouvent alors dans ses selles des « substances » encore suffisamment appétentes pour lui. Vous pouvez donc, comme je l’indiquais un peu plus haut, faire appel à votre vétérinaire qui pourra vous prescrire des comprimés à donner à votre chien afin de rendre ses selles moins appétissantes ou vous guider vers une alimentation plus adaptée.

La coprophagie : un trouble comportemental

Attention: le comportement d’un chien qui mange ses crottes ou celles d’un autre animal peut également s’expliquer par un réel problème d’ordre médical -autre qu’alimentaire – qu’il convient d’écarter avec votre vétérinaire avant de conclure à un problème comportemental. Ce problème médical peut être dû à des troubles neurologiques, un hypercorticisme, une maladie inflammatoire chronique de l’intestin, un diabète sucré, la présence de parasites intestinaux tels que des Giardia ou bien encore une surpopulation bactérienne intestinale.

Nous en parlions au début de cet article, la coprophagie est avant tout un trouble comportemental qu’il ne faut pas sous estimer. Il est, certes, très gênant et pénible pour vous, mais dites vous bien que cela cache un réel mal-être chez votre chien.

Votre chien peut être amené à manger ses excréments car il s’ennuie ou parce qu’il souhaite attirer votre attention. Et 9 fois sur 10, vous répondez à cette demande d’attention puisque vous ne voulez pas, bien entendu, que votre chien réitère ce comportement. Pour ce faire, vous le sanctionnez, mais sachez que sanctionner un chien qui cherche à attirer votre attention, revient à l’encourager dans son mauvais comportement puisqu’il obtient satisfaction.

Je vous rappelle que lorsqu’un chien demande l’attention de son maître, il faut toujours l’ignorer. Et ignorer un chien c’est : ne pas le regarder, ne pas le toucher et ne pas lui parler. Et bien lorsque vous réprimandez votre chien, vous le regardez, parfois vous le touchez et bien entendu vous lui parlez. Et même si c’est pour « le gronder », cela est perçu comme une victoire pour votre chien.

Bon à savoir: le comportement de coprophagie est tout à fait normal chez la chienne qui vient de mettre bas dans les deux premières semaines de la vie des chiots. Ce comportement vise tout simplement à maintenir propre la couche de ses petits.

Déterminer la cause du problème

La solution est donc d’ignorer ce comportement « d’appel ». Mais bien entendu, cela ne suffit pas, il faut trouver la cause de cet ennui, la cause de ce mal-être et agir en conséquence.

Un chien qui réclame sans cesse l’attention de son maitre est un chien … :

  • qui s’ennuie et qui n’est donc pas assez dépensé,
  • qui obtient toujours satisfaction,
  • qui n’a pas appris à gérer sa frustration,
  • qui manque d’occupations,
  • etc…

Les solutions à mettre en place

Afin de détourner votre chien de ce mauvais comportement, vous devez donc :

  • répondre à ses besoins physiques, mentaux et olfactifs afin qu’il ait suffisamment d’occasion de dépenser son éventuel trop plein d’énergie,
  • ignorer votre chien lorsqu’il réclame votre attention. Une fois que votre chien est passé à autre chose : appelez le pour une caresse, une séance de jeux, etc,
  • apprenez à votre chien à gérer sa frustration. Pour ce faire, l’exercice du « pas bouger » est une bonne technique puisqu’on apprend au chien à se contenir et à maintenir une position statique plus ou moins longtemps et plus ou moins loin de son maitre,
  • toujours être à l’initiative des contacts que vous avez avec votre toutou
  • trouvez lui des occupations afin qu’il ne passe pas son temps à vouloir nettoyer le jardin de ses excréments,
  • apprenez lui des indications de renoncement telles qui « stop », « tu laisses » ou encore « pas toucher ».

Pour finir, la coprophagie peut également venir d’un problème lié à la propreté (ou plutôt la malpropreté) de votre chien ! Et oui, si vous n’avez pas correctement appris à votre chien à faire ses besoins dehors, et surtout si vous avez habitué votre chien à se faire réprimander lorsque vous retrouvez des accidents à la maison, il se peut que votre chien (pour vous faire plaisir et surtout pour ne pas se faire punir) mange ses excréments tout simplement pour éliminer toutes traces de « bêtise ».

Vous devez donc revoir tout l’apprentissage de la propreté, en gardant ces quelques points essentiels en tête :

  • respectez bien la règle du « pas vu pas pris ». Si vous n’avez pas vu votre chien faire ses besoins, ne le sanctionnez pas. Il ne comprendra pas pourquoi il est réprimandé car le chien est un animal qui vit dans l’instant présent,
  • ne ramassez pas la bêtise de votre chien devant lui, il pourrait prendre cela comme un jeu,
  • si vous voyez votre chien faire ses besoins dans un endroit non désiré, indiquez lui fermement « hey hey » et accompagnez le dehors et si par chance il termine dehors : récompensez le très chaleureusement (n’ayez pas peur du ridicule).

En clair, vous devez trouver la cause du problème, ce qui pousse votre chien à manger ses propres excréments ou ceux d’autres animaux. Vous devez également en parler à votre vétérinaire qui pourra vous aiguiller vers les différentes solutions possibles. Enfin, n’hésitez pas à changer l’alimentation de votre chien, à le dépenser suffisamment, et à rester cohérent dans votre relation, et notamment dans les contacts que vous avez avec votre toutou.




Nature de chien

Par Clémentine TURGOT

Éducateur canin comportementaliste chez Nature de Chien (www.naturedechien.fr)