Le cani-paddle est la nouvelle activité tendance à faire avec son chien cet été ! Zoom sur cette activité ludique et sportive qui saura vous combler, vous et votre chien, pendant vos vacances ou vos week-ends estivaux.

Le cani-paddle : qu’est ce que c’est ?

Le paddle est un sport consiste à tenir debout sur une planche et pagayer, d’où son autre nom le Stand Up Paddle (SUP). Et puisque, après tout, de nombreux sports sont déclinés en sports canins, pourquoi ne pas transformer le Stand Up Paddle en Cani-Paddle ?

Bon, qu’on se le dise, pour ce sport canin, ce n’est pas le chien qui fourni l’effort le plus important mais pratiquer le cani-paddle vous permet de passer un bon moment, au calme, en plein milieu de l’eau, avec votre chien : et ça c’est chouette !

Le cani-paddle : les avantages

Comme évoqué précédemment, le cani-paddle permet de partager un bon moment avec son chien, et c’est bien là le plus important. Mais pratiquer le cani-paddle permettra également, entre autre, de :

  • renforcer la relation entre le maître et son chien, basée sur la confiance,
  • proposer une activité de détente à son chien,
  • lui permettre de se baigner et donc se rafraîchir lors des périodes estivales,
  • renforcer l’obéissance de son chien à travers les indications de statique nécessaires à la pratique du cani-paddle.

Le cani-paddle : pour quels binômes maître/chien ?

Pour le cani-paddle, pas de discrimination ! Cette pratique sportive est accessible à tous les binômes maître/chien souhaitant passer un moment à flotter sur l’eau. L’avantage principal de ce sport est qu’il ne nécessite pas de grandes aptitudes physiques et sportives pour débuter. C’est davantage une activité ludique à partager avec son chien.

Toutefois, il est bien entendu essentiel que votre chien n’ait pas l’eau en horreur et qu’il sache nager car nous ne sommes pas à l’abri d’une chute, notamment provoquée par un déséquilibre du paddle. Même si, comme pour chaque activité à proposer à son chien, un temps d’habituation et d’apprentissage sera nécessaire avant de se lancer dans « le grand bain », il est vrai que les chiens qui n’ont pas peur de l’eau, qui savent nager et rester en statique sur demande seront les meilleurs candidats pour commencer la pratique du cani-paddle.

De plus, même si une habituation/désensibilisation est possible pour les chiens ayant peur de l’eau, il n’est pas envisageable de les forcer à monter sur un cani-paddle : ils ne prendront aucun plaisir et donc vous non plus et cela pourrait même renforcer leur peur, créer de nombreux traumatismes et entacher la confiance que votre chien a envers vous.

Enfin, comme pour de nombreux sports canins, les chiens âgés ou souffrant de problèmes de santé ne seront pas forcément les bienvenus non plus au risque d’aggraver ou nuire à leur état de santé. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour être certain que l’état de santé de votre chien permet la pratique du cani-paddle.

Le cani-paddle : comment débuter ?

Même si le cani-paddle ne nécessite pas de grandes aptitudes physiques, il est toutefois indispensable de savoir pagayer debout sur une planche. C’est davantage l’équilibre qu’il faudra alors travailler. Et pour se faire, il est fortement recommandé de commencer par s’initier au cani-paddle tout d’abord sans le « cani » : habituez-vous dans un premier temps à naviguer seul sur un paddle pour ensuite pouvoir maîtriser un maximum votre équilibre et intégrer votre chien à l’activité.

Parallèlement à cela, il est également conseillé de travailler les positions de statique avec votre chien : assis, couché et pas bouger. Ainsi, même lorsque votre chien sera avec vous sur le paddle, il saura rester en place.

Habituez déjà votre chien positivement à la planche de paddle en lui proposant de monter dessus alors que votre planche est au sol. Sur la berge, proposez-lui par exemple de faire de travailler les positions de statique sur cette planche en le récompensant à l’aide de friandises. Il associera ainsi la planche de paddle à quelque chose d’agréable pour lui.

Ensuite, placez votre planche de paddle sur l’eau et incitez votre chien à monter dessus à l’aide d’une friandise. Ne le forcez jamais à le faire et allez-y très progressivement. Si vous avez plusieurs planches de paddle à votre disposition, vous pouvez les placez côte-à-côte dans l’eau et inciter votre chien à passer de l’une à l’autre afin de travailler son équilibre.

Une fois votre chien habitué à la planche sur la terre ferme et “en statique” sur l’eau, vous pouvez commencer à naviguer avec votre chien. Au début, les séances devront être courtes : la progression sera très importante pour ce sport (comme pour de nombreux sports canins d’ailleurs).

Les séances de cani-paddle devront toujours se terminer par quelque chose de positif, que votre chien apprécie (une petite baignade, une séance de jeu, etc.).

Je vous conseille vivement de faire appel à un professionnel pour débuter les séances, il saura pour accompagner et vous guider dans la progression des exercices à proposer à votre toutou.

Pratiquer le cani-paddle : quel matériel ?

Enfin, pour pratiquer le cani-paddle, vous aurez besoin :

  • d’un paddle (si vous pratiquez cette activité avec un éducateur canin, il pourra vous en fournir un pour les séances),
  • de friandises,
  • d’un harnais avec une poignée pour votre chien,
  • d’un gilet de sauvetage si votre chien ne sait pas bien nager. C’est le cas par exemple des bulldogs qui sont connus pour ne pas savoir nager.




Clémentine TURGOT

Par Clémentine TURGOT

Éducatrice canin comportementaliste (clementineturgot.com)