Le prurit chez le chien

Chien qui a des démangeaisons: peut-être une infestation par des aoutats ?
© image d'illustration Fotolia

Qu’appelle-t-on le prurit ? Comment se manifeste-t-il chez le chien et à quoi peut-il être dû ? Toutes les réponses à vos questions sont dans notre dossier consacré à ce sujet…

Qu’est-ce que le prurit ?

Le prurit désigne « une sensation désagréable entraînant le désir de se gratter ».

Un chien qui souffre de prurit cherchera donc à calmer cette sensation en se grattant, se mordillant, en se frottant ou en se léchant la ou les zones qui le démangent.

Le prurit s’accompagne souvent de lésions initiales présentes sur la peau du chien comme des boutons mais ce n’est pas systématique.

En revanche, le prurit est un phénomène qui s’auto-entretient par le grattage, à la manière d’un cercle vicieux. Plus le chien se gratte, plus sa peau le démangera et plus il aura envie de se gratter…au risque de générer des lésions de grattages sur sa peau. Ces lésions peuvent aggraver encore le désir de se gratter davantage et se compliquer notamment par des infections bactériennes.

Par conséquent, si un chien se gratte de façon insistante et répétitive, il est important de consulter un vétérinaire sans tarder pour « casser » le cercle vicieux du grattage et soulager durablement son chien à l’aide d’un traitement adapté.

Les causes du prurit chez le chien

De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’un prurit chez le chien parmi :

  • Une infestation par des parasites externes,

Puces, aoûtats, cheylétielles, agents responsables de la gale sarcoptique ou de la gale des oreilles, poux ou bien encore Demodex…sont autant de parasites qui peuvent être responsables de démangeaisons chez le chien.

  • Une infestation par des champignons,

La peau du chien peut également être colonisée par des champignons microscopiques, responsables de l’apparition d’une dermatose qui s’accompagne de démangeaisons. Parmi ces dermatoses prurigineuses, la teigne à Trichophyton mentagrophyte ou la dermatite à Malassezia peuvent affecter le chien.

  • Une infection bactérienne de la peau, notamment par une bactérie appelée Staphylococcus intermedius,
  • Un phénomène allergique,

Chez le chien, les dermatites atopiques, les allergies alimentaires, les allergies de contact ou bien encore les dermatites par allergie aux piqûres de puces sont souvent responsables de démangeaisons.

  • Un trouble de la kératinisation,

La kératine, c’est cette protéine produite par un type de cellule particulier de l’épiderme et des phanères (ongles et poils) qu’on appelle les kératinocytes. Elle constitue la matière première des poils et forme la couche imperméable de la peau.

Chez le chien, il existe des maladies qui perturbent la fabrication de cette kératine et qui peuvent entraîner des démangeaisons comme la dermatose améliorée par le zinc ou bien encore la séborrhée primitive idiopathique.

  • Une maladie auto-immune de la peau, comme un pemphigus superficiel susceptible d’entraîner des démangeaisons chez le chien.
  • Une tumeur,

Un mastocytome ou même un lymphome peuvent aussi être à l’origine de prurit chez le chien.

Prurit du chien : comment réagir ?

Si votre chien souffre de prurit, la première chose à faire est de vérifier s’il est bien traité contre les puces. En effet, l’infestation par les puces est une des premières causes de démangeaisons chez le chien.

Si son traitement antiparasitaire est à jour, il faut alors consulter votre vétérinaire afin qu’il détermine précisément la cause du prurit de votre chien au cours d’une consultation dermatologique.

Le traitement qu’il sera alors en mesure de prescrire à votre chien dépendra bien évidement de la cause qu’il aura identifiée. Il peut s’agir d’un traitement antiparasitaire adapté en cas d’infestation par des parasites externes, d’un antifongique en cas d’infection par un champignon, d’antibiotique en cas d’infection bactérienne etc.

Les traitements peuvent être empruntés à la médecine vétérinaire conventionnelle ou relever de la phytothérapie ou de l’aromathérapie, des voies thérapeutiques alternatives et complémentaires qui ont fait leurs preuves dans le traitement de diverses causes de prurit. Renseignez-vous auprès d’un vétérinaire spécialisé en la matière.



e29c4f0f8ac05f18b7a8c61602c3b3aa0000000000000000000000