Vous allez adopter un chiot et on vous a conseillé de prendre pour lui une assurance santé.

 

Un excellent conseil mais vous vous demandez ce que couvre vraiment cette assurance pour chien. La question primordiale au cœur de tout contrat d’assurance ! Petit zoom sur la couverture généralement offerte par l’assurance santé pour chien et ses exclusions récurrentes de garanties

Assurance chien : la bonne formule

Chez vous, on aime les animaux et votre petit toutou va rapidement devenir un membre à part entière de la famille. A ce titre vous vous préoccuperez de son bien-être et de sa santé. Contracter une assurance pour chien pour quelques dizaines d’euros par mois va vous permettre de faire face sereinement à certaines des inévitables dépenses vétérinaires. Mais attention tous les soins et toutes les pathologies ne sont pas pris en charge ! Tout dépendra en premier lieu de la formule choisie.

Comme pour votre propre mutuelle santé, les assureurs proposent différents niveaux de garanties. Bien évidemment plus la cotisation mensuelle est élevée plus la couverture est logiquement large. Néanmoins ,il existera toujours des exclusions : des soins jugés « de confort » ou des pathologies chroniques que les assureurs refusent de couvrir tant elles impliquent de fortes dépenses régulières.

Notre conseil : évitez une formule trop bas de gamme qui au final ne vous sera pas d’un grand secours.

Les périodes de non couverture

Sachez en tout premier lieu que les assurances pour chiens concernent généralement les animaux âgés à la souscription de 3 mois à 10 ans. En dehors de cette plage d’âge, il est soit trop tôt ou trop tard pour assurer votre toutou. Lorsque vous avez contracté votre assurance chien, sachez que les assureurs pratiquent tous des délais de carence plus ou moins longs. Concrètement cela signifie que les soins correspondants ne sont pas remboursés avant l’expiration du délai. Ils sont généralement de 48 heures pour un accident, 45 jours pour la maladie et 6 mois pour une intervention chirurgicale. Ce laps de temps tout à fait légal est appliqué par les compagnies d’assurance pour s’assurer que l’animal assuré ne souffre pas d’une maladie au moment de l’adhésion.

Les garanties

Hors période de non couverture évoquée précédemment une bonne assurance santé pour chien va rembourser au taux prévu par le contrat (entre 50 et 100%) les dépenses liées à un accident ou une maladie non survenue avant la souscription. Tous les examens, actes, traitements et l’hospitalisation liés à une blessure ou une maladie couverte par le contrat d’assurance pour chien sont pris en charge par l’assurance.

Attention les remboursements sont limités à hauteur d’un plafond annuel qui selon la formule choisie varie en général de 1000 à 2000€. Au-delà vous en serez malheureusement de votre poche !

Comme souvent en matière d’assurance une part qui reste à la charge du maître s’applique aux dépenses prises en charge. Cette franchise tout comme le plafond évolue à la hausse avec le vieillissement de l’animal assuré.  Dépense récurrente du fait des nécessaires rappels annuels, tout ou partie de la vaccination est le plus souvent prise en charge par l’assureur via un forfait appelé le forfait prévention. Attention l’oublie d’une vaccination peut entrainer l’inscription de la maladie induite dans la liste des exclusions de garantie.

Un exemple concret de remboursement : Médor a été victime d’une torsion de l’estomac. La consultation, l’intervention et l’hospitalisation reviennent à 470€ à son maître. Heureusement ce dernier avait souscrit une formule assurance chien lui octroyant un taux de remboursement de 70% après application d’une franchise de 20€ avec un plafond annuel de 1500€. Le maître de Médor se verra verser 315€ de remboursement par son assureur.

Les exclusions de garantie

Un certain nombre de pathologies ou d’actes vétérinaires sont généralement exclus de la couverture des assurances santé pour chien. Figure notamment dans cette liste d’exclusions récurrentes :

  • le détartrage ;
  • les maladies héréditaires liées à la race comme la dysplasie chez le labrador ou l’insuffisance cardiaque chez le bouledogue ;
  • les affections oculaires comme le distichiasis, l’ectropion ou l’entropion ;
  • les interventions esthétiques (oreilles et queue).
  • l’épilepsie.

Le forfait prévention

Certaines assurances pour chiens proposent un très utile forfait prévention qui permet de financer des achats de produits ou une partie des actes non pris en charge : produits antiparasitaires ou vermifuges, lotion oculaire ou auriculaire et soins liées à une maladie ou une blessure hors couverture. Il s’agit d’une somme allouée au maitre et renouvelée chaque année. Une option très utile par exemple pour lutter à moindre frais contre le risque de leishmaniose. Cette maladie transmise par les moustiques est de plus en plus présente en France. Elle entraine malheureusement le décès de l’animal atteint à plus ou moins long terme. Le forfait prévention aussi appelé pack prévention va permettre le financement des colliers ou pipettes de produits répulsifs permettant de protéger celui-ci.

Même si la liste des exclusions récurrentes vous parait importante, celle-ci demeure dérisoire au regard des pathologies couvertes. Nos compagnons à quatre pattes, qu’ils soient turbulents ou pas, restent exposés aux blessures accidentelles comme aux conséquences d’une bagarre ou aux symptômes d’une maladie. L’assurance santé pour chien offre la seule solution pour ne pas se retrouver face au cruel dilemme de ne pas pouvoir financer un acte vétérinaire urgent et indispensable à la survie de votre fidèle compagnon. Une précaution indispensable pour prendre soin de sa santé et lui rendre tout le bonheur qu’il vous apporte. Quel que soit votre budget vous trouverez une formule adaptée à vos possibilités. Un gage de sérénité pour assumer pleinement votre nouveau statut de maître.




toutoupourlechien.com

Par Vincent POLETTE

Co-fondateur de toutoupourlechien.com, webmaster & rédacteur d'actualités canines.