Quelles croquettes choisir pour mon chien ?

choisir ses croquettes pour chien
© freepik.com

Face à l’offre pléthorique de croquettes disponible en magasins ou en ligne, choisir les meilleures croquettes pour son chien peut très vite s’avérer un véritable casse-tête. Pour vous aider à faire votre choix, voici les règles à suivre…

Croquettes pour chien: faire un premier tri par le prix

Le prix des croquettes est le premier indicateur à prendre en compte pour bien choisir ses croquettes. Un prix inférieur à 2€ par kilo signe à coup sûr une mauvaise qualité des matières premières employées dans la fabrication des croquettes : farines animales, céréales en trop grande quantité… Ces matières premières de piètre qualité apportent des protéines peu digestibles et des quantités d’amidon qui peuvent entraîner au pire une malnutrition ou au mieux des désordres digestifs chez les chiens sensibles.

Dans un premier temps, vous pouvez donc faire un premier tri en éliminant d’emblée toutes les croquettes « discount » pour réduire la liste des possibilités. Attention, choisir à l’inverse les croquettes les plus chères du magasin ne vous garantira pas non plus qu’elles seront bien adaptées à votre animal. Ce serait bien trop simple…vous vous en doutez bien !

Apprenez à lire les étiquettes des croquettes pour chien

Pour faire le bon choix d’aliment pour votre animal, il faudra donc dans un deuxième temps vous intéresser à l’étiquetage du produit où sont reportées de précieuses informations.

Sur les paquets de croquettes, il y a donc deux éléments à regarder de près : la liste des ingrédients et la composition analytique.

La liste des ingrédients

Dans la liste des ingrédients qui figurent sur l’étiquette d’un paquet de croquettes, les ingrédients mis en œuvre avant cuisson dans le produit sont listés par ordre d’importance. Les premiers ingrédients cités sont donc généralement présents en plus grande quantité. C’est notamment le cas des céréales dans les croquettes premiers prix à fuir !

Attention !

La règle du premier ingrédient présent en plus grande quantité n’est pas toujours vraie. Certains intitulés peuvent être « éclatés » en différentes sous-rubriques. C'est le cas par exemple de l'intitulé "céréales" qui peut être "éclaté" en sous-rubriques telles que "maïs", "blé", "riz"... afin qu’elles n’apparaissent pas en tête de liste. Il faut donc être vigilant et ne pas se limiter à la lecture des ingrédients qui apparaissent en premier dans la liste mais bien lire l’ensemble.

Si de la viande fraîche apparaît dans les premiers ingrédients, sachez que cette matière première est riche en eau et qu'il est possible,qu'après cuisson, elle ne soit plus présente en très grande quantité dans le produit fini. Pour avoir une idée de sa quantité finale présente dans le produit fini, il faut diviser la quantité indiquée avant cuisson par 4.

Repérez dans la liste des ingrédients les sources de protéines animales apportées par les viandes, les poissons, les abats … : elles sont plus intéressantes nutritionnellement que les protéines végétales apportées par des céréales (qui apportent en plus des glucides dans la ration) ou des farines de soja.

En règle générale, plus la dénomination des ingrédients est détaillée et plus vous aurez de chances d’avoir affaire à une croquette « haut-de-gamme », fabriquée avec des matières premières de qualité. Les fabricants qui ont recours à des dénominations vagues et catégorielles (comme « viandes » ou « sous-produits » par exemple) peuvent légalement substituer une matière première à une autre en fonction du cours des matières premières afin de réduire les prix de fabrication. En revanche, les fabricants qui choisissent d’être plus précis dans leur étiquetage en mentionnant l’espèce des viandes mises en œuvre dans leurs produits (exemple : « poulet », « bœuf »…) s’engagent à bien utiliser ce type de matière première. Orientez-vous donc vers les croquettes pour lesquelles les listes des ingrédients sont les plus détaillées et précises possibles.

Digestibilité des protéines : des informations qui ne figurent pas forcément sur l'étiquette !

Préférez, si cette information est disponible, les croquettes cuites à la plus basse température possible. Dans ce type de croquettes, les protéines sont moins dégradées par la cuisson et donc plus assimilables par le chien!

Enfin, repérez les éventuels additifs chimiques qui doivent être indiqués dans la liste des ingrédients. Il s’agit d’agents conservateurs à la toxicité suspectée (BHT, BHA, nitrosamines, éthoxyquine…), de colorants, d’agents de textures, d’arômes artificiels et des exhausteurs de goût de synthèse. Orientez-vous de préférence vers des croquettes formulées avec le moins d’additifs possibles et avec des conservateurs naturels tels que l’acide ascorbique issu de la vitamine C ou les tocophérols issus de la vitamine E. Sachez cependant que ce type de conservateur est moins efficace que les conservateurs de synthèse et que, par conséquent, les croquettes qui en contiennent se conserveront moins longtemps que les autres…

Un exemple pour bien comprendre :comparatif croquettes pour chien

La liste des ingrédients des Croquetix est vague et catégorielle : viandes, sous-produits animaux, céréales, légumes…Lorsqu'on lit "céréales", on ne sait pas s'il s'agit de riz, de maïs, de blé. De même, lorsqu'on lit "viandes", on ne sait pas de quelles espèces ces viandes proviennent.

A noter également: dans les Croquetix, les céréales arrivent en première position dans la liste des ingrédients : c’est donc l’ingrédient présent en plus grande quantité dans les croquettes, ce qui est susceptible d’apporter trop d’amidon dans la ration et pas assez de protéines de bonne qualité nutritionnelle. Les sources de protéines animales proviennent de sous-produits et de protéines déshydratées: elles ont de grandes chances d'apporter également des protéines d'intérêt nutritionnel médiocre.

La liste des ingrédients des Carnicroc' est beaucoup plus précise et détaillée. Les Cranicroc’ précisent notamment l’espèce des matières premières carnées utilisées (poulet, porc, canard...), la nature des fruits et légumes (carottes, pommes, potiron…) et des sources d’amidon employées dans la recette (pois, pomme de terre…).

Conclusion: si l'on s'en tient à la seule lecture de la liste d'ingrédients, les Carnicroc' sont de meilleure qualité que les Croquetix.

Les constituants analytiques

Les constituants analytiques peuvent pouvant être affichés sous les autres dénominations « Analyse moyenne » ou « Analyse nutritionnelle ». Ils renseignent sur les quantités de nutriments présents dans l’aliment.

Ainsi, on peut y lire a minima :

  • Le taux de protéines,
  • Le taux de lipides (matières grasses),
  • Le taux de fibres/cellulose,
  • Le taux de cendres brutes.

Pré-sélectionnez les croquettes qui contiennent le plus de protéines et le moins de glucides possible. Mais attention, pris tels quels, ces taux ne permettent pas de savoir si une croquette est de bonne qualité nutritionnelle. Ne vous fiez pas aux sites qui annoncent que la croquette « idéale » doit contenir 20% de glucides, 30% de protéines…c’est une approche beaucoup trop simpliste des choses.

Un taux de protéines élevé n’est pas un gage absolu de qualité. Les protéines des croquettes peuvent être apportées par les os, les tendons des sous-produits utilisés pour fabriquer les croquettes comme par des morceaux de viandes plus nobles. Or, les protéines des os et des tendons sont principalement constituées de collagène, des protéines de mauvaise qualité qui ne couvrent pas bien les besoins nutritionnels des chiens.

Il faut alors interpréter ce taux de protéines en le croisant avec les sources de protéines listées sur l’étiquette, dans la liste des ingrédients et le taux de cendres. Si ce taux est généralement important dans les croquettes riches en protéines animales, un taux supérieur à 12% est presque toujours le signe de matières premières de mauvaise qualité. Il signale en effet qu’une grande quantité d’os dans les farines animales ou les sous-produits animaux utilisés – et donc de « mauvaises protéines » - a été utilisée pour fabriquer les croquettes. Attention, un taux de cendres réduit peut être retrouvé dans des croquettes riches en protéines…mais d’origine végétales apportées notamment par des céréales. Ces protéines sont également de moindre qualité nutritionnelle pour le chien.

De bonnes croquettes sont des croquettes adaptées aux besoins nutritionnels spécifiques de mon chien

Maintenant que vous savez différencier une croquette de qualité d’une croquette bas de gamme, il vous reste à déterminer si cette croquette est bien adaptée aux besoins nutritionnels spécifiques de votre animal.

Faire son choix en fonction des gammes de croquettes ne suffit pas...

Le vaste marché des croquettes peut être segmenté de 3 manières, en fonction :

  • des races de chien (croquette pour Yorkshire, croquette pour bouledogue…)
  • de besoins diététiques particuliers du chien (croquettes pour chien diabétique, allergique, cardiaque…)
  • des besoins physiologiques des chiens (chien adulte, chien sénior, chiot en croissance, chien stérilisé, chien sportif…)

Là encore, une approche simpliste se résumerait à choisir ses croquettes en se basant sur la segmentation des gammes d’aliments: en fonction de sa race, de son stade physiologique ou de son problème de santé..mais, en réalité cette façon de choisir ses croquettes n'est pas suffisante car :

  • les besoins nutritionnels d’un chien ne dépendent pas uniquement de ces seuls critères,
  • ces segmentations ne sont pas réglementées. Ainsi, on peut tout à fait trouver des croquettes « pour chien sénior » qui ne sont pas réellement adaptées aux besoins nutritionnels spécifiques des chiens âgés ou des croquettes pour chiens de « grande race » qui ne sont pas adaptées aux besoins spécifiques des chiens aux besoins caloriques réduits comme le Labrador ou le Golden Retriever qui font pourtant partie de cette catégorie des chiens de grande race.

Ces gammes peuvent donc permettre de faire une pré-selection des croquettes qui pourraient être adaptées aux besoins particuliers de votre chien mais le choix définitif des croquettes ne doit pas uniquement se faire sur la base de cette segmentation. En plus de cela, il faut, pour choisir au mieux ses croquettes, en passer par le calcul du rapport protido-calorique détaillé ci-après.

Calculez le rapport protido-calorique des croquettes

Attention, ces conseils sont valables uniquement pour un chien adulte en bonne santé. Pour les chiots, les chiennes en gestation ou qui allaitent et les chiens souffrant d'une pathologie, il est impératif de consulter un vétérinaire pour choisir au mieux l'alimentation de l'animal, au cas par cas.

Pour bien choisir les croquettes qui permettront de couvrir les besoins nutritionnels d’un chien, il est nécessaire de connaître leur rapport protido-calorique (RPC). Ce rapport évalue la concentration en protéines d’un aliment par rapport aux calories qu’il apporte.

Les rapports protido-caloriques nécessaires (RPC nécessaire) pour les chiens ont été établis depuis plusieurs dizaines d’années par les spécialistes de la nutrition canine francophones. Ces valeurs dépendent du poids idéal de l’animal et de facteurs de diminution du besoin énergétique comme la sédentarité, la stérilisation ou l’appartenance à une race à métabolisme réduit.

Le rapport protido-calorique des croquettes doit idéalement être supérieur ou égal au rapport protido-calorique nécessaire (RPC nécessaire) à votre animal pour qu'on puisse dire que les croquettes sont bien adaptées à ses besoins. Dans le cas inverse, l’aliment sera susceptible de provoquer des carences en protéines et une fonte musculaire. Notez bien, le rapport protido-calorique n'est qu'une valeur théorique qui renseigne sur la quantité de protéines présentes dans les croquettes mais il ne renseigne pas sur la qualité de ces protéines. C'est seulement un indicateur supplémentaire qui doit vous aider dans votre choix mais il ne faut pas choisir les croquettes uniquement en fonction de ce seul critère.

Déterminez rapidement si vos croquettes sont adaptées :

Prenons un exemple pour bien comprendre :

Tartine est une chienne Beagle de 6 ans stérilisée et plutôt sédentaire (elle fait moins d’une heure de promenade quotidienne et ses promenades se font en laisse). Son poids idéal à maintenir est de 13kg. Le maître de Tartine, Vincent, souhaite vérifier si les croquettes Croquetix » et « Carnicroc’ » repérées dans une boutique en ligne sont bien adaptées aux besoins nutritionnels de sa chienne. Il utilise le calculateur.

Exemple n°1 : cas des croquettes Croquetix

Voici la composition analytique qui figure sur l’étiquette de ces croquettes :

Analyse nutritionnelle des croquettes Croquetix

 

Vincent utilise le calculateur qui lui donne les résultats suivants:

Taux de glucides calculé des Croquetix = 49%

Rapport protido-calorique des Croquetix = 61 g de protéines /1000 Kcal

Conclusion: le RPC nécessaire de Tartine est de 94 g de protéines /1000 Kcal. Or, le RPC des Croquetix est de 61g de protéines / 1000 Kcal : il est inférieur au RPC nécessaire de Tartine. De plus, les Croquetix sont trop riches en glucides (49%). Ces croquettes ne sont donc pas adaptées aux besoins de Tartine.

Exemple n°2 : cas des croquettes Carnicroc’

Voici la composition analytique qui figure sur l’étiquette de ces croquettes :

Analyse nutritionnelle des croquettes Carnicroc

Vincent utilise le calculateur qui lui donne les résultats suivants:

Taux de glucides calculé des Carnicroc' = 16%

Rapport protido-calorique des Carnicroc' = 107 g de protéines /1000 Kcal

Conclusion : le RPC nécessaire de Tartine est toujours de 94 g de protéines /1000 Kcal. Le RPC des Carnicroc’ est de 107g de protéines / 1000 Kcal : il est supérieur au RPC nécessaire de Tartine : ces croquettes sont donc adaptées aux besoins de Tartine.

De bonnes croquettes sont des croquettes qui réussissent à mon chien

Vous l'aurez compris la qualité d'une croquette repose avant tout sur la qualité de ses ingrédients et sur la qualité de son mode de fabrication. Outre  son taux de glucides et la quantité et la qualité de ses protéines, d'autres éléments sont à prendre en compte comme leur apport en Omégas 3 (idéalement proche de 1%) et le rapport Oméga 6/3 (qui doit tendre idéalement vers 4/1) , sur la couverture des besoins en vitamines, minéraux et fibres et sur la digestibilité de l’aliment par VOTRE chien.

Et oui, il faut aussi toujours garder à l'esprit que des croquettes « bonnes sur le papier » ne vous garantissent pas qu’elles seront suffisantes pour couvrir les besoins spécifiques de votre animal. En effet, chaque chien est différent et il est possible qu’il ait des besoins supérieurs aux recommandations standard qui sont énoncées ci-dessus.

Il est donc indispensable de valider votre choix en « testant » les croquettes sélectionnées sur votre animal afin de voir si elles lui conviennent. Pour ce faire, observez :

  • l'aspect général de votre chien : son pelage doit être fourni et brillant, sa peau doit être saine et sans pellicules et sa musculature doit être bien développée. Cet aspect ne sera malheureusement observable qu'après quelques mois d'alimentation avec les croquettes en question...
  • ses excréments. Un chien qui digère bien son aliment doit faire des petites crottes bien moulées. Dans le cas inverse, si votre chien fait des selles volumineuses, fréquentes et/ou particulièrement malodorantes, il y a de fortes chances que ses croquettes ne lui conviennent pas.

 

En résumé

Pour sélectionner de "bonnes" croquettes, il faut :

  • Faire un premier tri des croquettes par leur prix et dans les gammes segmentées en fonction de la physiologie du chien,
  • En regardant les informations figurant sur l'étiquette, sélectionnez les croquettes  :
    • dont les ingrédients sont les plus précis et détaillés possibles (mention des espèces animales et/ou végétale des ingrédients),
    • qui contiennent le plus de protéines et le moins de glucides possible ET dont les protéines sont apportées par des sources animales de bonne qualité (cuites à basse température de préférence).
  • Calculer le RPC des croquettes puis vérifier son adéquation avec le RPC nécessaire à votre chien,
  • Valider le choix de vos croquettes en vérifiant qu’elles conviennent au cas particulier de votre chien. Basez-vous sur l’état de son poil, de sa peau, de sa musculature et de ses excréments.

Sources :

  • Croquettes ou Pâtée ? par le Dr Charlotte Devaux - Les éditions du Point Vétérinaire
  • Échanges avec le Dr Sylvia Morand - cabinet Vet'onaturel

3 réactions

  • Bonjour,
    Je tenais à vous dire un grand merci car ma chienne a eu pendant des années des troubles alimentaires et j’ai suivi votre sélection de croquettes pour chiens, depuis ma chienne n’a plus de diarrhée ni de maux de vente, encore un grand merci à vous ! Thérèse

  • Merci pour toutes vos informations. Après une première lecture je ne me souviens pas de tout mais je vais prendre des notes qui me seront utiles à l’avenir. Bonne journée et merci

  • Excellent ! Enfin un article bien fait et utile, qui explique à la perfection, avec précision et clarté.
    Il n’y a plus qu’à…
    Mais là, si je me plante, je n’aurai plus d’excuse
    Merci infiniment

Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

464e5629c40c4feddb7c6bd0988b15c4eeeeeeee