Akita inu

L’Akita Inu est un chien originaire du Japon. Derrière ses allures de chien noble et calme se cache un chien aux instincts de chasse pouvant être très marqués et aux besoins de dépenses importants. Très proche de son maître tout en restant indépendant, l’Akita Inu aura besoin de cohérence et de respect afin de vivre en harmonie avec sa famille “humaine”. Cette race de chien ne conviendra sûrement pas pour un premier chien, mais si vous parvenez à trouver un équilibre dans votre relation avec lui, il deviendra le meilleur des compagnons canins.

Sa fiche d’identité

Noms : Akita, Akita Inu, Akita Ken.

Groupe : Groupe n°5 – Chiens de type Spitz et de type primitif. Section n°5 – Spitz asiatiques et races apparentées.

Taille : entre 64 et 70 cm pour les mâles et entre 59 cm et 64 cm pour les femelles.

Poids : environ 35 kg.

Couleur : roux, bringé roux, bringé gris ou blanc. Tout comme le Shiba Inu, la robe de l’Akita Inu, (exceptée pour la robe blanche) doit présenter des poils blanc/crème au niveau du museau, du ventre, du cou, de l’intérieur des pattes et du revers de la queue, cela se nomme l’Urajiro.

Corps : ce chien est grand et athlétique. Sa carrure en impressionnera plus d’un.

Poil : le poil de l’Akita Inu est bien fourni, plutôt dur et droit, il possède un sous-poil et les poils de sa queue sont plus longs que ceux du reste de son corps.

Entretien du poil : un brossage régulier sera nécessaire notamment en période de mue.

Tête : la tête de l’Akita Inu est harmonieuse et bien proportionnée.

Yeux : ils sont de couleur foncée.

Oreilles : les oreilles de l’Akita Inu sont petites, arrondies et triangulaires.

Queue : d’une longueur qui atteint presque les jarrets, la queue de l’Akita Inu est portée bien enroulée sur le dos.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : l’Akita Inu est un chien dynamique et son besoin de dépenses est important. Il aura besoin de balades journalières, mais aussi d’activités physiques et mentales afin de le stimuler suffisamment. Ce chien aux allures calmes et nobles peut se montrer très dynamique s’il n’a pas sa dépense d’énergie suffisante.

Activités possibles : activités de loisirs canins, pistage, obé rythmée, activités sportives, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : L’Akita Inu peut vivre en appartement, mais pour que cela se passe au mieux il sera nécessaire de le balader tous les jours et de répondre suffisamment à ses besoins . De plus, même avec un jardin, l’Akita Inu demandera au minimum une balade quotidienne en extérieur. 

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : L’Akita Inu est une race de chien qui peut cohabiter avec les enfants mais attention, pour que cela se passe au mieux, il sera absolument nécessaire de respecter certaines règles de prévention comme ne jamais laisser chien et enfant sans surveillance. De plus, les enfants devront se montrer respectueux de l’intégrité physique de leur chien.

Cout d’acquisition : environ 1500 euros.

Budget mensuel : entre 40 et 65 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : l’Akita Inu, s’il est socialisé dès ses 2 mois positivement aux autres animaux, pourra sans difficulté cohabiter avec eux. Son instinct de prédation peut être présent, il ne faudra donc pas le renforcer avec des jeux de lancer par exemple et être vigilant à proposer des rencontres contrôlées avec d’autres espèces.

Robustesse : l’Akita Inu est un chien robuste de façon générale.

Son histoire

Il faut savoir qu’au Japon toutes les races de chien étaient de petite taille à l’origine. Vers 1603, dans une région nommée Akita, une race de chien de taille moyenne, l’Akita Matagos, était utilisée afin de chasser les ours et comme chien de combat.

C’est en 1868 que cette race de chien fut croisée avec des chiens de plus grande taille, dont les Tosa et les Mastiffs pour augmenter la taille de l’Akita, au détriment de certains instincts. Quand les combats de chiens furent interdits en 1908, le Matagi Akita devint une race très populaire au Japon. Durant la seconde guerre mondiale, un nombre considérable de chiens furent tués afin d’utiliser leur peau pour confectionner des tenues militaires. Cela eut comme conséquence qu’à la fin de la seconde guerre mondiale, le nombre d’Akita fut considérablement réduit. Cette race de chien était alors distinguée en trois catégories, à savoir l’Akita croisé avec des Berger Allemand, les Akitas de combats et Akita Matagis. C’est alors que le nombre d’éleveurs augmenta et que des croisements avec des races plus japonaises furent mis en place afin de chercher à retrouver les origines de l’Akita. C’est alors que l’Akita Inu tel qu’on le connaît aujourd’hui est apparu et fut popularisé.

Son caractère

L’Akita Inu est un chien calme, mais qui peut se montrer caractériel, notamment avec ses congénères de même sexe. Intelligent et plutôt indépendant, il sera pourtant très proche de son maître et n’aimera pas tellement la solitude. Avec un instinct de chasse pouvant être marqué, son éducation et son besoin de dépenses doivent donc être adaptés et équilibrés tout au long de sa vie.

Son éducation

L’Akita Inu est un chien très intelligent. Les exercices éducatifs devront être mis en place avec respect et cohérence. Le rappel, ainsi que des rencontres régulières et positives avec d’autres chiens devront être mis en avant dans son éducation. L’apprentissage de la solitude devra aussi être travaillé et il faudra se montrer constant dans son éducation.

Ses éventuels problèmes de santé

L’akita Inu présente peu de problèmes de santé. Certaines maladies héréditaires peuvent être présentes sur certaines lignées comme l’Adénite sébacée qui entraîne une perte de poil et une déficience du système immunitaire entre autres et le syndrome Vogt Koyanagi Harada, qui est une maladie auto-immune déclenchée par le stress.



 

 

  1. Aude a dit:

    Cela fait 2 ans que mon akita inu partage ma vie et ce n’est que du bonheur. Je fais pas mal de sports avec lui, il adore ça. Et ça m’a franchement aidé dans son éducation , il apprend beaucoup mieux en jouant avec moi.

  2. Gérald a dit:

    Bonjour ! Quelqu’un a un bon élevage d’akita inu à me recommander. Je suis à la recherche d’une femelle, de préférence adoptable vers l’âge de 4 mois plutôt que 2 mois. Merci pour vos retours.

  3. Pauline a dit:

    mon chien est adorable mais quelle énergie, il me fatigue parfois tellement il veut tout le temps joueur ou aller se promener !

  4. Frédérique a dit:

    je confirme que ce sont des chiens qui n’aiment pas la solitude, en tout cas celui que j’avais ne supportais pas d’être seul. Pourtant je m’en occupais du mieux que je pouvais, minimum 1 à 2 de promenade par jour, activité physique le week-end…mais par contre quand je partais travailler c’était souvent qu’il détruisait à la maison ou qu’il aboyait (pas mal de problème avec les voisins). Du coup, maintenant il est chez mes parents qui sont retraités et qui peuvent s’occuper de lui en « permanence ».

  5. sab a dit:

    j ai un akita inu femelle de 14 ans. Education est necessaire et ne pas ceder durant son jeune age ( etre aussi tetu qu elle). Elle m accompagnée jeune dans different endroits , tres adaptable a mon style de vie. Je travaillais de longue heure par jour et attendait patiemment mon retour . Jeune elle a fait peu de degât si je compare au golden retriever de mon frére au même âge. On jouait, ballade, un peu agility , de recherche, de ski de fond,….. Aime être en compagnie des gens, tres sociable avec les gens mais moins avec les chiennes des voisins. Elle prefére dormir à l interieur là ou est le maitre. Elle a toujours bien voyagé ( en train, bateau , voiture,….). N apprecie pas vraiment la baignade.

  6. Fabienne a dit:

    Chien très très têtu mais ça vaut le coup de s’accrocher dans l’éducation car une fois que votre akita vous accorde sa confiance vous pouvez vraiment lui apprendre tout ce que vous voulez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

27b422741c29f1c9b09b072f829363a0nnnnnnnnnnnnnnnnnn