L’Azawakh est un grand lévrier originaire du Mali. C’est un chien sensible, indépendant et qui a besoin de beaucoup d’exercices. Il devra être absolument accompagné de maîtres sportifs et disponibles pour lui proposer des activités régulières.

Sa fiche d’identité

Noms : Azawakh, Sloughi Touareg, Lévrier touareg, Lévrier du Sud saharien.

Groupe : Groupe n°10 : Lévriers. – Section n°3 : Lévriers à poil court. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 64 et 74 cm pour les mâles et entre 60 et 70 cm pour les femelles.

Poids : entre 20 et 25 kg pour les mâles et entre 15 et 20 kg pour les femelles.

Couleur : l’Azawakh a une robe fauve avec les extrémités panachées. Toutefois, toutes les nuances sont acceptées : l’Azawakh peut avoir une robe allant du sable clair au fauve foncé.

Poil : le poil du l’Azawakh est ras, de texture fine et presque inexistant sur le ventre.

Entretien du poil : le poil de l’Azawakh étant ras, l’entretien ne sera pas difficile, un simple brossage hebdomadaire lui sera suffisant.

Corps : l’Azawakh est caractérisé par sa silhouette grande et svelte qui fait de lui, un chien très distingué.

Tête : la tête de l’Azawakh est longue, très fine et d’aspect sec et ciselé. Son crâne est plat, allongé, et son stop peu marqué.

Yeux : l’Azawakh a les yeux en forme d’amande. Ils sont assez grands et de couleur foncée ou ambrée.

Oreilles : les oreilles de l’Azawakh sont en forme de triangle et sont attachées haut. Elles sont fines, plates et larges. Elles sont tombantes et plaquées contre la tête du chien.

Queue : la queue de l’Azawakh est plutôt longue et effilée. Elle est attachée bas et son extrémité est de couleur blanche. Portée très basse quand le chien est au repos, elle se relève au dessus de la ligne du dos lorsque le chien est en action.

Espérance de vie : environ 11 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : lAzawakh est un chien qui, comme tous les lévriers, aura besoin de se dépenser physiquement tous les jours, et de manière intense, pour être pleinement épanoui et bien dans ses pattes.

Activités possibles : course sur cynodrome, cani-cross/vtt/trottinette, poursuite à vue sur leurre, grandes balades, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : lAzawakh aura besoin d’énormément se dépenser, la vie en appartement sera donc possible uniquement s’il bénéficie de plusieurs balades par jour avec la possibilité de se dégourdir les pattes. Un maître sportif lui sera nécessaire.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note :  lAzawakh pourra tout à fait cohabiter avec des enfants car il sait être doux et affectueux avec les individus qui constituent son groupe social.

Toutefois, des règles de vie devront être mises en place et surtout respectées pour que l’Azawakh soit respecté de tous et que la cohabitation soit saine et sécurisée.

Coût d’acquisition : il faudra compter en moyenne 1500€ pour adopter un Azawakh en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter environ 40€/mois pour subvenir aux besoins de l’Azawakh en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note :  si l’Azawakh connaît une socialisation de qualité dès son plus jeune âge, il pourra tout à fait cohabiter avec d’autres animaux. Ce n’est pas un chien qui cherchera la confrontation avec ses congénères.

Robustesse : l’Azawakh est un chien plutôt solide, qui ne souffre d’aucunes pathologies/maladies particulières.

Son histoire

L’Azawakh est un chien originaire du Mali, de modèle afro-asiatique, qui fut importé en Europe à partir des années 70. Il était utilisé comme chien de chasse à vue ou encore pour protéger les campements et les troupeaux des Touaregs. Les nomades sud-sahariens le considéraient aussi comme un chien d’apparat et de compagnie.

Son caractère

L’Azawakh est un chien vif, très attentif à son groupe social mais aussi distant et réservé avec les personnes qu’il ne connaît pas. Lorsqu’il est en confiance, il peut être doux et affectueux mais néanmoins plutôt indépendant. C’est un chien autant apte à chasser, garder qu’à être un « simple » compagnon de vie au quotidien.

Son éducation

L’Azawakh est un chien à la fois sensible et indépendant, qui ne sera donc pas un chien « facile » à éduquer dans le sens où il préféra trouver des échappatoires plutôt qu’être contraint à obéir. Il faudra donc renforcer la relation inter-spécifique pour que l’éducation soit davantage basée sur de la coopération. L’éducation devra être ferme mais jamais sans aucune brutalité ni violence !

Ses éventuels problèmes de santé

L’Azawakh n’est pas une race qui connaît des prédispositions particulières à certaines maladies.