Le Barbet est un chien d’eau particulièrement attachant, avec une allure reconnaissable aisément de part son poil frisé et sa longue barbe. Il est aussi affectueux qu’énergique et aura besoin de beaucoup se dépenser pour être bien dans ses pattes.

Sa fiche d’identité

Nom : Barbet.

Groupe : Groupe n°8 : Chiens rapporteurs de gibier – Chiens leveurs de gibier – Chiens d’eau. – Section n°3 : Chiens d’eau. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 58 et 65 cm pour les mâles et entre 53 et 61 cm pour les femelles.

Poids : le Barbet, mâle ou femelle, pèse entre 20 et 25 kg.

Couleur : la robe du Barbet est unicolore, elle peut être noire, blanche, grise, marron ainsi que toutes les nuances allant du sable au fauve.

Poil : le poil du Barbet est long, frisé, très fourni, presque méché, avec une texture laineuse.

Entretien du poil : le Barbet ne connaît pas de mue, l’entretien de son poil est donc assez simple : de simples brossages hebdomadaires pour éviter les nœuds et maintenir la qualité de sa robe seront suffisants.

Corps : chien trapu, puissant et de taille moyenne. Il est bien proportionné. Le corps de ce chien est long. La poitrine est large et peu profonde.

Tête : la tête du Barbet est très fournie en poil, avec une barbe longue et une moustache présente sur tout le chanfrein. Son crâne est large et arrondi et son stop marqué.

Yeux : les yeux du Barbet sont de forme ronde et de couleur marron foncé.

Oreilles : les oreilles du Barbet sont attachées bas, assez longues, plates et larges. Elles sont fournies en poils qui forment des mèches.

Queue : la queue du Barbet est attachée bas et dépasse légèrement la ligne du dos du chien lorsqu’il est en action. Le bout de sa queue forme un petit croché.

Espérance de vie : environ 14 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Barbet, étant initialement utilisé comme chien de travail, a conservé son besoin d’être utile et sollicité régulièrement par ses maîtres. De simples balades ne lui suffiront donc absolument pas, il devra être accompagné de maîtres sportifs et disponibles pour lui proposer diverses activités.

Activités possibles : activités en lien avec l’eau, grandes balades, agility, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : même si le Barbet est davantage un chien rural ayant besoin de se balader longuement avec, si possible, un point d’eau à proximité, il pourra néanmoins évoluer dans un milieu citadin, seulement si ses maîtres lui proposent plusieurs sorties quotidiennes pour répondre pleinement à ses besoins.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Barbet est un animal très doux et attentionné envers son groupe social, il pourra donc tout à fait cohabiter avec des enfants.

Toutefois, des règles de vie devront être mises en place et respectées de tous à la maison pour que la cohabitation soit saine et sécurisée. 

Coût d’acquisition : il faudra compter en moyenne 1200€ pour adopter un Barbet en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 40€/mois pour subvenir aux besoins du Barbet tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Barbet n’est pas un chien agressif, il pourra tout à fait cohabiter avec d’autres animaux, même s’il faudra parfois faire attention à son instinct de chasse pouvant être pour certains individus très développé. Mais avec une bonne socialisation proposée dès son plus jeune âge, son instinct pourra être canalisé et modelé en fonction de ses partenaires de vie.

Robustesse : le Barbet est un chien robuste et résistant, notamment grâce à sa robe de qualité qui lui permet une bonne protection contre les intempéries (froid et humidité).

Son histoire

Le Barbet, officiellement originaire de France, fait débat quant à ses réelles origines : elles seraient soit d’Afrique du Nord, soit d’Europe Centrale. Initialement utilisé pour chasser le gibier d’eau, il est tout aussi utilisé désormais comme chien de travail que comme chien de compagnie. La race fut reconnue officiellement par la FCI en 1954.

Son caractère

Le Barbet est un chien actif et intelligent qui sait être très sociable. Il est somme toute assez équilibré et stable au quotidien si tous ses besoins sont comblés.

Son éducation

Le Barbet ne sera pas un chien difficile à éduquer, sauf si ses besoins ne sont pas comblés. En effet, s’il manque de stimulations régulières et riches, il n’aura que faire de coopérer avec ses maîtres. Une éducation à la fois ferme et cohérente sera indispensable, le tout accompagné de bienveillance concernant ses besoins et attentes quotidiennes.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Barbet ne présente que très peu de maladies propres à la race, si ce n’est d’éventuels problèmes de dysplasie de la hanche ou de luxation rotulienne.