Le Barbu Tchèque est chien de taille moyenne, qui a une allure élégante , presque noble. C’est également un excellent chien de chasse, qui adorera travailler et faire plaisir à ses maîtres. Il aura donc besoin d’être accompagné de maîtres sportifs, dynamiques et surtout disponibles pour répondre à ses forts besoins de dépense.

Sa fiche d’identité

Noms : Barbu Tchèque, Cesky Fousek, Chien d’arrêt à poil dur slovaque,  Griffon d’arrêt tchèque, Chien d’Arrêt de Bohême.

Groupe : Groupe n°7 : Chiens d’arrêt. – Section n°1.3 : Chiens d’arrêt continentaux, type Griffon. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 60 et 66 cm pour les mâles et entre 58 et 62 cm pour les femelles.

Poids : entre 28 et 34 kg pour les mâles et entre 22 et 28 kg pour les femelles.

Couleur : il existe plusieurs couleurs de robes possibles/acceptées chez le Barbu Tchèque :

  • Rouan foncé.
  • Brun tacheté.
  • Brun uni.

Poil : il existe trois sortes de poils chez le Barbu Tchèque :

  • il y a tout d’abord le sous-poil qui est dense et protège le chien de l’humidité l’hiver (presque inexistant l’été), ce sous poil a une texture douce.
  • Ensuite, il y a le poil de couverture qui est mi-long (3 à 4 cm de longueur) qui a une texture dure et drue.
  • Puis, il y a les soies qui sont présentes au niveau du poitrail, sur la ligne du dos, à l’aine ainsi que sur les épaules : ce sont des poils un peu plus longs que le poil de couverture (5 à 7 cm).

Entretien du poil : le Barbu Tchèque devra être brossé régulièrement (une fois par semaine) pour éliminer les saletés et surveiller les éventuels parasites externes. Il perdra énormément de poils lors de sa mue annuelle, au printemps.

Corps : de taille moyenne, bien proportionné. Ce chien a une allure très noble. Présence d’une barbe sous le museau.

Tête : la tête du Barbu Tchèque est longue et relativement étroite, son crâne est légèrement bombé et arrondi et son stop modérément marqué.

Yeux : les yeux du Barbu Tchèque sont en forme d’amande et sont de couleur ambre foncé (pouvant aller jusqu’au marron).

Oreilles : les oreilles du Barbu Tchèque sont de taille moyenne, larges et attachées très haut. Leur pointe est légèrement arrondie et elles retombent contre la tête du chien.

Queue : la queue du Barbu Tchèque est portée à l’horizontale, en prolongation de la ligne du dos du chien. Elle peut être écourtée, dans ce cas, elle le sera des 3/5 de sa longueur initiale.

Espérance de vie : environ 12 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note :  le Barbu Tchèque est un chien de chasse, il a donc besoin de beaucoup se dépenser s’il ne pratique pas cette activité régulièrement et que ses maîtres ne sont pas chasseurs. De simples balades hygiéniques ne suffiront pas, il aura besoin de se dépenser pleinement, tant physiquement que mentalement et surtout de manière olfactive.

Activités possibles : toutes les activités en lien avec le pistage, la chasse, l’agility, l’obé-rythmée, le cani-cross/VTT, etc.

Vie en appartement : déconseillé.

Note :  la vie en appartement ne sera pas envisageable pour le Barbu Tchèque si ses maîtres travaillent toute la journée et ne sont pas disponibles pour le dépenser plusieurs fois par jour de manière intensive.

C’est un chien qui a besoin d’espace pour s’épanouir pleinement et être bien dans ses pattes.

Attention tout de même, le simple fait d’être dans un jardin ne le dispense absolument pas de sortir en dehors de chez lui pour diverses balades quotidiennes, bien au contraire !

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Barbu Tchèque pourra tout à fait intégrer un foyer comprenant des enfants, il est sociable, doux, joueur et affectueux : caractère parfait pour vivre auprès d’enfants.

Il faudra tout de même respecter des règles de vie à la maison pour que la cohabitation soit saine et sécurisée.

Coût d’acquisition : il faudra compter en moyenne 900€ pour adopter un Barbu Tchèque en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter environ 50€/mois pour subvenir aux besoins du Barbu Tchèque.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Barbu Tchèque est un chasseur né, il a donc un fort instinct de prédation et un mordant pouvant être fatal (notamment vis à vis des nuisibles). Il ne conviendra donc pas pour une cohabitation avec tous les animaux (je pense notamment à certains NAC).

Toutefois, une bonne socialisation dès son plus jeune âge permettra de canaliser et modeler cet instinct pour ensuite pouvoir lui proposer la présence d’autres animaux sans problème. Tout est une question d’habitude, et le plus tôt c’est amorcé, mieux c’est !

Robustesse : le Barbu Tchèque est un chien résistant et robuste, notamment grâce à son pelage de qualité.

Son histoire

Le Barbu Tchèque est un chien, initialement utilisé pour la chasse polyvalente, qui vient de République Tchèque, comme son nom l’indique. Il est particulièrement présent en Slovaquie et République Tchèque depuis le début du 20ème siècle. C’est d’ailleurs seulement en 1989 que le Barbu Tchèque sera importé en France. La FCI reconnaît officiellement la race en 1963.

Son caractère

Le Barbu Tchèque est un chien sociable, affectueux envers son groupe social et docile malgré son fort instinct de chasse. Il est actif, dynamique et joueur, il adorera faire des activités aux côtés de ses maîtres.

Son éducation

Le Barbu Tchèque, malgré qu’il soit un chien de chasse (et les chiens de chasse sont parfois difficiles à canaliser et donc à éduquer) est un chien plutôt docile qui acceptera avec entrain de coopérer avec son maître si ce dernier utilise des méthodes respectueuses, bienveillantes et cohérentes et qu’il répond correctement à ses besoins.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Barbu Tchèque peut être sujet à des problèmes d’otites.