Basenji

Fiche d’identité

Noms : Basenji, Terrier du Congo, Chien de Khéops Terrier Nyam-Nyam.

Groupe : Groupe n° 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif. – Section n°6 : Type primitif.

Taille : aux alentours de 43 cm pour les mâles et 40 cm pour les femelles.

Poidsen moyenne 11 kg pour les mâles et 9,5 kg pour les femelles.

Couleur : la robe peut prendre trois variations : fauve et blanc ; noir pur et blanc ; noir, blanc et fauve. Les chiens présentant une robe rayée sont acceptés.

Corps : ce vigoureux petit chien, à la fine carrure, cache une belle musculature. Il est très bien proportionné.

Poil : court, serré, très fin et satiné.

Tête : de taille moyenne et peu épaisse. Le stop est léger. Les yeux en amande sont sombres. A noter, l’expression d’étonnement que prend ce chien et qui fait sa singularité. La présence d’une liste blanche sur le front de ce chien est tolérée mais non souhaitée. De finies rides apparaissent sur son front quand il a les oreilles dressées. Le crâne est moyennement long et plat.

Oreilles : petites, de forme triangulaire, dressées.

Queue : longue en forme de boucle serrée. L’attache est haute.

Espérance de vie : entre 12 et 14 ans.

Un peu d’histoire

Originaire d’Afrique, cette race est plus que millénaire. Le Basenji est présent en ornement dans les chambres funéraires des pharaons égyptiens. Cette race doit son nom au mot bantou qui signifie indigène.

Curieusement, ce chien n’est apparu en Europe qu’au XXe siècle. En effet, ce n’est qu’à la fin des années 30 que l’on réussit à élever quelques portées.

Comportement et capacités

Le Basenji se montre prudent et distant avec les inconnus. Il a gardé son instinct de chasseur. Lors de vos promenades, s’il renifle une potentielle proie, il la suivra avant de filer tel un bolide. Tenter de le rappeler sera vain.

Réservé avec les inconnus, le Basenji est très à l’aise au sein du foyer (y compris avec les enfants). C’est un grand sportif qui doit se dépenser quotidiennement. Autre particularité de ce chien, il est très propre. Même mouillé, son pelage n’a pas d’odeur. Autre particularité, c’est un chien « qui n’aboie pas », il émet des sons caractéristiques qui font penser légèrement à un chanteur tyrolien.

Son éducation peut poser quelques difficultés car c’est un chien têtu. Il faudra l’éduquer avec fermeté, patience et tout en douceur.

Santé

  • Syndrome de Fanconi : maladie des reins.
88687fec37a035be4131cb7fa602e292UUUUUUUUUUUUUUUUU