Basset fauve de Bretagne

Le Basset Fauve de Bretagne est un chien de chasse made in France. Il est très affectueux et proche de son groupe social. Facile à vivre, le Basset Fauve de Bretagne pourra s’adapter à de nombreux rythmes et styles de vie tant que ses besoins sont comblés.

Sa fiche d'identité

Nom : Basset Fauve de Bretagne.

Groupe : Groupe n°6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées. - Section n°1.3 : Chien courants de petite taille. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : le Basset Fauve de Bretagne mesure entre 32 et 38 cm au garrot.

Poids : le Basset Fauve de Bretagne pèse entre 15 et 20 kg en moyenne.

Couleur : comme son nom l’indique le Basset Fauve de Bretagne a une robe fauve pouvant aller du froment doré au rouge brique. On peut retrouver sur certains chiens une marque banche au niveau du poitrail ainsi que des poils noirs dispersés sur le dos et les oreilles.

Poil : le Basset Fauve de Bretagne a le poil court et dur. Son poil ne doit ni être laineux, ni frisé.

Entretien du poil : il n’est pas difficile d’entretenir un Basset Fauve de Bretagne, il suffira de le brosser une à deux fois par semaine pour garder la qualité et la propreté de son pelage.

Corps : petit et trapu, il développe une solide ossature (construite en longueur). C’est un chien qui est tassé dans son ensemble.

Tête : la tête du Basset Fauve de Bretagne est proportionnée au reste du corps, son crâne est allongé et le stop est marqué.

Yeux : les yeux du Basset Fauve de Bretagne sont de couleur marron.

Oreilles : les oreilles du Basset Fauve de Bretagne sont en pointes et recouvertes d’un poil plus court et fin que sur le reste du corps.

Queue : la queue du Basset Fauve de Bretagne est de taille moyenne, épaisse à la base et s’affinant vers l’extrémité. Il porte sa queue en faucille au repos et au dessus de la ligne du dos lorsqu’il est actif.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : modéré.

Note : le Basset Fauve de Bretagne, malgré que ce soit un chien de chasse, n’a pas besoin d’énormément d’exercices quotidiens comme ses cousins chasseurs. Toutefois, il est primordial de lui proposer des occupations physiques, mentales, masticatoires, sociales et olfactives régulièrement afin qu’il ne développe pas de troubles du comportement liés à un manque de dépense ou à de l’ennui.

Activités possibles : toutes les activités en lien avec le pistage, pour répondre à son instinct de chasse de manière contrôlée. De longues balades en campagne pour le dépenser physiquement. Des exercices d’obéissance ludiques ET éducatifs pour parfaire son éducation tout en s’amusant.

Vie en appartement : possible.

Note : le Basset Fauve de Bretagne pourra tout à fait s’acclimater à une vie citadine mais il sera plus que nécessaire de lui proposer des balades en totale ou semi liberté pour qu’il puisse exprimer pleinement sa soif de grands espaces.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note :  le Basset Fauve de Bretagne, étant très affectueux, pourra sans problème faire partie d’une famille avec enfants. Toutefois, il sera indispensable de mettre en place des règles de vie à la maison pour éviter tout incident dans le respect de chaque individu.

Coût d'acquisition : il faudra compter en moyenne 700€ pour adopter un Basset Fauve de Bretagne en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 40€/mois pour subvenir aux besoins du Basset Fauve de Bretagne en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si une socialisation est proposée dès le plus jeune âge du Basset Fauve de Bretagne, il pourra tout à fait cohabiter avec d’autres animaux. Il faudra toutefois faire attention à bien contrôler son instinct de chasse qui pourrait se révéler problématique pour certaines espèces.

Robustesse : le Basset Fauve de Bretagne est un chien rustique avec une santé de fer.

Son histoire

Le Basset Fauve de Bretagne est une race très ancienne, sa présence a été attestée dès le 16ème siècle. Originaire de France, cette race est issue de croisements entre le Griffon Fauve de Bretagne, le Basset Vendéen et le Teckel à poil dur. La race fut sauvée par un éleveur du nom de M. Paumbrun. Le FCI reconnaît officiellement le Basset Fauve de Bretagne en 1963.

Son caractère

Le Basset Fauve de Bretagne est un chien très facile à vivre, qui sera proche de son maître et son groupe social de manière générale. Ce n’est pas un très bon gardien, il est très affectueux et amical envers l’Homme.

Son éducation

Il ne sera pas compliqué d’éduquer un Basset Fauve de Bretagne tant que de bonnes habitudes sont prises dès son plus jeune âge.

Le Basset Fauve de Bretagne aura à cœur de coopérer avec son maître si ce dernier fait preuve à la fois de fermeté et de cohérence dans l’éducation.

Il sera important, comme pour tous les chiens de chasse, de mettre l’accent sur le travail du rappel et du renoncement de manière générale.

Ses éventuels problèmes de santé

Étant solide, le Basset Fauve de Bretagne ne s’expose pas à d’éventuels problèmes de santé pouvant être spécifiques à la race.




Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

4f81c3e30ce39d0ff80a716afa7b89a5+++++++++++