berger belge Groenendael

Le Berger Belge Groenendael est comme son nom l’indique un chien de berger initialement, il est donc à la fois très intelligent et actif. Il aura besoin de maîtres pouvant lui accorder énormément de temps afin de le dépenser tant physiquement que mentalement, au quotidien.

Sa fiche d’identité

Nom : Berger Belge Groenendael.

Groupe : Groupe n°1 : Chiens de berger et de Bouvier (sauf chiens de bouvier suisse). – Section n°1 : Chiens de berger. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 60 et 66 cm pour les mâles et entre 56 et 62 cm pour les femelles.

Poids : entre 28 et 30 kg pour les mâles et entre 20 et 25 kg pour les femelles.

Couleur : Le Groenendael ne peut qu’être noir !

Poil : le poil du Berger Belge Groenendael est long et lisse sur l’ensemble de son corps sauf sur la tête et le bas des membres. Son poil est dense et serré et son sous-poil laineux.

Entretien du poil : ayant un poil long, il sera nécessaire de proposer un brossage régulier au Groenendael pour maintenir une bonne qualité de poil et surtout pour que son poil continue à le protéger des intempéries. On recommande un brossage hebdomadaire, voire quotidien lors des périodes de mues.

Corps : puissant sans lourdeur.

Tête : la tête du Groenendael est longue, fine et portée haut. Son stop est modérément marqué.

Yeux : les yeux du Berger Belge Groenendael sont en forme d’amandes, de taille moyenne et de couleur allant du brun au foncé.

Oreilles : les oreilles du Groenendael sont en forme triangulaire, plutôt petites et attachées haut. Elles se terminent en pointes et sont bien dressées sur la tête lorsque le chien est attentif.

Queue : la queue du Groenendael est de longueur moyenne. Elle pend au repos et est légèrement relevée lorsque le chien est en action.

Espérance de vie : environ 11 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Berger Belge Groenendael est un vrai chien de travail qui a énormément besoin de dépense et de stimulations physiques et mentales pour pouvoir être bien dans ses pattes.

Activités possibles : grandes balades, cani-vtt, cani-cross, cani-trottinette, agility, obé-rythmée, pistage, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Berger Belge Groenendael peut tout à fait vivre en appartement si ses besoins sont bien comblés par ses maîtres et qu’il ne reste pas toute la journée tout seul sans occupation, sans quoi il deviendra fou et développera des troubles du comportement pouvant être très contraignants au quotidien.

Et dans tous les cas, même en vivant dans une maison avec jardin, le Groenendael ne sera pas heureux s’il n’est jamais promené et/ou stimulé physiquement et surtout mentalement.

En clair, appartement ou maison : peu importe tant que le Berger Belge Groenendael est suffisamment dépensé.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note :  si des règles de vie sont instaurées à la maison, et surtout que chacun les respectent (notamment les enfants), la présence du Groenendael au sein de la famille ne posera aucun problème.

De plus, le Berger Belge Groenendael est un chien très joueur et actif, il conviendra parfaitement à de « grands enfants » qui sauront arrêter la séance de jeu avant une trop forte excitation par exemple. 

Coût d’acquisition : il faudra compter entre 500 et 1000€ pour adopter un Berger Belge Groenendael en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 30€/mois pour subvenir aux besoins du Berger Belge Groenendael.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Berge Belge Groenendael pourra tout à fait cohabiter avec d’autres animaux, seulement si une bonne socialisation est proposée, et ce dès le plus jeune âge du chien.

Un Groenendael mâle entier pourrait se montrer rapidement dominant vis à vis de certains de ses congénères mâles, il faut donc être vigilant.

Robustesse : grâce à son pelage de qualité, le Berger Belge Groenendael est plutôt résistant et solide, notamment face aux intempéries.

Son histoire

Le Berger Belge Groenendael, comme son nom l’indique, est originaire de Belgique et plus particulièrement d’un petit village belge dont il porte le nom. La race fut créée en 1879 à partir d’un croisement entre un chien de troupeau et une chienne aux poils noirs et longs. Comme ses cousins Belges les Bergers Malinois, Tervueren ou Laekenois, le Groenendael fut reconnu officiellement par la FCI en 1956.

Son caractère

Le Berger Belge Groenendael est un chien très polyvalent : aussi bon au troupeau qu’en tant que chien de garde ou encore simplement en tant que chien de compagnie. Il est très intelligent, particulièrement attaché à son groupe social qu’il aura à cœur de protéger de toute intrusion suspecte.

Son éducation

Le Berger Belge Groenendael étant un chien très intelligent, son éducation devra l’être également. Ainsi, des bases éducatives dès le plus jeune âge du chiot seront nécessaires et elles devront être inculquées de manière ferme mais sans jamais aucune violence ni brutalité bien entendu.

Le Berger Belge Groenendael étant très joueur, l’éducation pourra se faire à travers le jeu pour rendre les séances de travail à la fois ludiques et éducatives.

Ses éventuels problèmes de santé

On veillera aux éventuelles problèmes de dysplasie de la hanche ou dysplasie du coude, comme pour beaucoup de grands chiens, mais de manière générale, le Groenendael ne présente pas de problèmes de santé particuliers.