Berger blanc suisse

berger blanc suisse

Le Berger Blanc Suisse, ce chien magnifique au poil d’un blanc immaculé est un chien plutôt robuste bien que pouvant se montrer sensible voire légèrement craintif à l’âge adulte. Très proche de ses maîtres, il devra être socialisé positivement un maximum durant les premiers mois de sa vie et il faudra également lui proposer une dépense mentale et physique suffisante.

Sa fiche d’identité

Noms : Berger Blanc Suisse, Berger Suisse, Berger Blanc, Berger Blanc Américain, BBS.

Groupe : Groupe n°1 : Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses). – Section n°1 : Chiens de berger. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 58 et 66 cm pour les mâles et  entre 53 et 61 cm pour les femelles.

Poids : entre 30 et 40 kg pour les mâles et  25 et 35 kg pour les femelles.

Couleur : comme son nom l’indique, le Berger Blanc Suisse est logiquement de couleur blanche.

Poil : le Berger Blanc Suisse peut avoir le poil mi long ou le poil long. Dans les deux cas le poil pourra être ondulé, mais jamais bouclé.

Entretien du poil : le Berger Blanc Suisse devra être brossé régulièrement et davantage en période de mue. Attention également aux croquettes contenant des carottes, cela peut rendre le poil légèrement orangé.

Corps : de taille moyenne, ce chien est solide et puissant. Son corps est de forme allongée et son profil est harmonieux et élégant.

Tête : la tête du Berger Blanc Suisse est puissante et proportionnelle au reste de son corps.

Yeux : le Berger Blanc Suisse à les yeux bruns à bruns foncés.

Oreilles : les oreilles du Berger Blanc Suisse sont bien dressées, triangulaires, allongées et légèrement arrondies aux extrémités.

Queue : la tête du Berger Blanc Suisse est puissante et proportionnelle au reste de son corps.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Berger Blanc Suisse est un chien relativement sensible dans son tempérament, mais il n’en reste pas moins un chien de travail qui aura logiquement une énergie importante. Il faudra donc le balader et le sortir tous les jours. De plus, lui proposer une activité physique ou sportive peut être une bonne idée pour renforcer votre relation, le socialiser et le dépenser suffisamment.

Activités possibles : activités de loisirs canins, pistage, agility, cani paddle, sport canin, cani-vtt, treibball, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Berger Blanc Suisse peut vivre en appartement à condition d’être baladé suffisamment. Cette race étant relativement sensible, il sera important de le sortir un maximum dans différents environnements notamment la première année afin de le socialiser. donc que vous ayez un jardin ou non, votre chien devra absolument sortir tous les jours.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Berger Blanc Suisse peut vivre avec des enfants, mais attention son tempérament parfois sensible qui demande un grand respect de la part des enfants.

Coût d’acquisition : entre 950 euros et 1500 euros.

Budget mensuel : entre 40 et 70 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Berger Blanc Suisse peut vivre avec d’autres animaux s’il a été habitué à leur présence dès le plus jeune âge et ce positivement.

Robustesse : le Berger Blanc Suisse est un chien plutôt robuste physiquement.

Son histoire

A l’origine, le Berger Blanc Suisse est issue du Berger Allemand. Les bergers de couleur blanche étaient très répandus. Mais dès 1933, la couleur blanche fut interdite dans les standards du Berger Allemand. C’est alors que les Bergers Blanc auraient pu disparaître si des éleveurs nord-américains n’avaient pas continué à reproduire cette race, mais ce n’est qu’en 2003 que la FCI reconnaît officiellement la race du Berger Blanc Suisse.

Son caractère

Le Berger Blanc Suisse est un chien de travail, mais comme beaucoup de chiens de berger, son caractère peut être considéré comme “sensible”. Cela dépendra évidemment de la lignée et de la richesse de sa socialisation, mais le Berger Blanc Suisse est souvent très à l’aise avec ses maîtres et les personnes familières. Par contre, il peut se montrer plus “introverti” concernant les nouvelles situations ou personnes, notamment lorsqu’il aura atteint l’âge adulte.

Son éducation

L’éducation du Berger Blanc Suisse peut commencer à tout âge, même s’il est largement préférable de démarrer dès l’adoption afin de ne pas prendre de mauvaises habitudes. Un effort concernant sa socialisation devra être mis en place, les sorties et les rencontres positives avec un maximum d’environnements et de personnes différentes devront donc être favorisées. Au niveau des indications, la marche en laisse, le rappel et apprendre à son Berger Blanc Suisse à attendre et se calmer seront les principaux objectifs.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Berger Blanc Suisse, comme beaucoup de races de chien, peut être sujet aux problèmes de dysplasies. Il peut également être sujet à une anomalie génétique appelée MDR1 qui rend la prise de certains médicaments dangereuse voire mortelle. A savoir qu’un test génétique peut être réalisé sur les parents afin de garantir une lignée la plus robuste possible.



  1. Alice a dit:

    J’ai un berger blanc suisse qui a maintenant 1 an et demi, c’est mon premier BBS et c’est une race d’une gentille rare. Mon chien est d’une patience rare avec mes 2 enfants et nous accompagne dans nos footing familiaux. C’est un chien calme à la maison et très dynamique quand il s’agit de faire une activité ou une balade en forêt.

  2. Laurine a dit:

    Le chien idéal pour une famille ! Mais attention à son énergie lol on en sait quelque chose !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

1009c5675493460ded762f635f68c339ffffffffff