berger d'anatolie

Le Berger d’Anatolie est un chien puissant et très intelligent. C’est un excellent chien de berger pour garder les troupeaux. Plutôt de nature indépendante, il sera toutefois fidèle et affectueux envers son groupe social.

Sa fiche d’identité

Noms : Berger d’Anatolie, Çoban Köpeği (chien de berger), Karabash, Chien de garde turc.

Groupe : Groupe n°2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes – Chiens de montagne et de bouvier suisses. – Section n°2.2 : Molossoïdes, type montagne. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 74 et 81 cm pour les mâles et entre 71 et 79 cm pour les femelles.

Poids : entre 50 et 65 kg pour les mâles et entre 40 et 55 kg pour les femelles.

Couleurs : le Berger d’Anatolie est de couleur sable avec le museau plus foncé mais toutes les couleurs sont admises.

Poil : on observera deux catégories de poil pour le Berger d’Anatolie : le poil court ou le poil mi-long. Son poil est dense avec un sous-poil épais. De plus, la longueur du poil variera selon le climat (plus long en hiver).

Entretien du poil : le Berger d’Anatolie perd beaucoup ses poils, principalement pendant les deux périodes de mue annuelles. Le brossage doit être régulier (une fois par semaine) et quotidien lors des mues.

Corps : physique de « costaud » (robuste, athlétique et vigoureux). Le berger d’Anatolie est un chien musclé et puissant.

Tête : la tête du Berger d’Anatolie est à l’image du reste de son corps : forte et large ! Le stop est légèrement marqué.

Yeux : les yeux du Berger d’Anatolie sont petits proportionnellement à sa tête. Ils sont de couleur dorée pouvant aller jusqu’au marron (selon la couleur du poil).

Oreilles : de tailles moyennes, les oreilles du Berger d’Anatolie sont de forme triangulaire, arrondies à l’extrémité. Plutôt tombantes, elle se relèvent toutefois lors des phases d’attention du chien.

Queue : la queue du Berger d’Anatolie est longue, attachée relativement haut. Au repos, sa queue est tombante et légèrement recourbée sur la pointe alors qu’en action, la queue du Berger d’Anatolie s’enroule sur le dos.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Berger d’Anatolie a besoin d’énormément d’exercices, qu’ils soient physiques ou intellectuels, et ce quotidiennement. Surtout si le Berger d’Anatolie ne « travaille pas » auprès d’un berger, il faudra redoubler de temps et d’imagination pour lui permettre d’être stimulé physiquement et surtout mentalement.

On fera toutefois attention aux exercices physiques trop intenses car le Berger d’Anatolie reste un chien de grande taille qui pourrait donc avoir des problèmes d’articulations si celles-ci ne sont pas un minimum préservées.

Activités possibles : de grandes balades, treibball, pistage, obé-rythmée, etc.

Vie en appartement : déconseillé.

Note : cela dépendra bien entendu de la taille de l’appartement, mais le Berger d’Anatolie étant un grand chien, sa taille pourrait ne pas être compatible avec une vie en appartement.

Par ailleurs, qu’il ait accès à un jardin ou non, le Berger d’Anatolie devra obligatoirement être longuement promené minimum 2 fois par jour, en dehors de son jardin.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : la cohabitation sera possible, seulement si les parents font preuve de bon sens et instaurent des règles de vie à la maison, qu’elles soient pour le chien mais aussi pour les enfants.

Il faudra bien entendu être vigilant aux différents contacts qui pourront s’avérer parfois maladroits de la part du Berger d’Anatolie, simplement du fait de sa grande taille.

Cout d’acquisition : il faudra compter en moyenne 1000€ pour adopter un Berger d’Anatolie en élevage.

Budget mensuel : qui dit grand chien dit grand budget. Il faudra compter en moyenne 70€/mois pour subvenir aux besoins du Berger d’Anatolie en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : une socialisation devra être amorcée dès le plus jeune âge du Berger d’Anatolie pour qu’il puisse vivre sereinement avec d’autres animaux, de son espèce ou non car son instinct de protection pourrait le pousser à être virulent lors de l’introduction d’autres individus dans son groupe.

Robustesse : le Berger d’Anatolie est un chien très robuste. C’est d’ailleurs en partie pour cela qu’il avait été initialement sélectionné pour le travail car il a une forte résistance, que ce soit à la chaleur ou aux  périodes de froid extrême.

Son histoire

Le Berger d’Anatolie est originaire de Turquie (anciennement appelé Anatolie). C’est une race très ancienne, destinée à la garde de troupeau. Toutefois le Berger d’Anatolie descend très probablement de grands et forts chiens de chasse qui venaient de Mésopotamie. La race fut reconnue officiellement par la FCI en 1989.

Son caractère

Le Berger d’Anatolie est un chien aussi fort qu’attachant. Il est affectueux et très fidèle à son groupe social, malgré son côté parfois très indépendant et têtu. Son instinct de protection développé et sa sélection pour la garde de troupeau le pousse à être plutôt méfiant lorsque des étrangers l’approchent.

Son éducation

Le Berger d’Anatolie est un chien très intelligent, il sera donc un animal agréable à éduquer. Toutefois, ses côtés indépendant et têtu constitueront parfois un blocage, il faudra donc faire preuve de fermeté (sans violence), et surtout ne rien lâcher.

Le tout sera de trouver l’harmonie parfaite dans la relation maître chien en répondant correctement à tous ses besoins, en ayant une attitude adaptée et en fixant certaines limites à la maison afin que l’éducation n’en soit qu’enrichit.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Berger d’Anatolie, comme de nombreux autres chiens de gabarit similaire, pourrait avoir des problèmes de dysplasie de la hanche et aussi de dysplasie du coude, il sera donc important de surveiller ces points.