Berger d’Asie centrale

Le Berger d’Asie Centrale est un vrai molosse, un chien fort, résistant et équilibré. Initialement utilisé pour protéger les troupeaux des nomades ainsi que leurs demeures, ce chien est un gardien hors du commun qu’il faudra savoir cadrer pour ne pas se laisser dépasser.

Sa fiche d'identité

Noms : Berger d'Asie centrale, Ovtcharka d'Asie centrale.

Groupe : Groupe n°2 : Chiens du type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes – Chiens de Montagne et de bouvier suisses. – Section n°2.2 : Molossoïdes/type montagne. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : le Berger d’Asie Centrale mâle mesure minimum 70 cm et la femelle au minimum 65 cm.

Poids : minimum 50 kg pour les mâles et minimum 40 kg pour les femelles.

Couleur : le Berger d’Asie Centrale peut être de toutes les couleurs sauf bleu ou marron.

Poil : le poil du Berger d’Asie Centrale est abondant avec un sous-poil important. Le poil peut être court (minimum 3 cm) ou plus long (jusqu’à 10 cm). Une crinière est formée sur le cou et des franges sont présentes notamment derrière les oreilles du Berger d’Asie Centrale. Sur la tête, le poil est court et dense.

Entretien du poil : l’entretien du poil du Berger d’Asie Centrale doit être régulier, mais ne sera pas difficile : une à deux fois par semaine et tous les jours en période de mue.

Corps : de construction harmonieuse, de grande taille et imposant.

Tête : la tête du Berger d’Asie Centrale est massive, plutôt proportionnelle au reste du corps de l’animal. Le stop est légèrement marqué. Son crâne est haut, plat et long et son front est plat.

Yeux : les yeux du Berger d’Asie Centrale sont de taille moyenne, de forme ovale et bien espacés l’un de l’autre. La couleur des yeux ira de brun à noisette, le but étant que la couleur soit la plus foncée possible.

Oreilles : les oreilles du Berger d’Asie Centrale sont de taille moyenne et de forme triangulaire. Elles sont attachées bas et pendent le long des joues du chien. Dans son pays d’origine, la coupe traditionnelle des oreilles est toujours pratiquées (ce qui le rend d’ailleurs semblable à un ours).

Queue : la queue du Berger d’Asie Centrale est bien fournie en poils. Elle est portée assez haute mais jamais enroulée sur le dos. Dans son pays d’origine, la coupe de la queue est également encore pratiquée.

Espérance de vie : environ 13/14 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Berger d’Asie Centrale est un chien qui aura besoin de beaucoup d’exercices pour être bien dans ses pattes. Il devra à la fois être sorti régulièrement dans la journée (en dehors de son jardin), mais aussi être stimulé mentalement et de manière olfactive pour être totalement épanoui.

Activités possibles : grandes balades, obé-rythmée adaptée, pistage, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : même si la vie en appartement est tout à fait possible pour le Berger d’Asie Centrale, qui saura s’adapter à un environnement citadin (seulement s’il est sorti plusieurs fois par jour, qu’il est promené dans de vastes espaces où il peut courir à sa guise et qu’il ne reste pas seul toute la journée dans un appartement, bien entendu), il faudra tout de même prendre en considération sa grande taille, car elle pourrait rapidement devenir un frein quant à une éventuelle cohabitation en appartement.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Berger d’Asie Centrale étant un chien équilibré, la cohabitation avec des enfants pourra, de ce fait, être envisagée.

Toutefois, il faudra mettre en place des règles strictes et les respecter fermement pour que la cohabitation soit saine et surtout sécurisée. N’oublions pas que le Berger d’Asie Centrale est un chien de très grand gabarit.

Coût d'acquisition : il faudra compter en moyenne 1000€ pour adopter un Berger d’Asie Centrale en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter environ 60€/mois pour subvenir aux besoins du Berger d’Asie Centrale tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Berger d’Asie Centrale ne pourra cohabiter avec d’autres animaux que si une bonne socialisation est proposée dès son plus jeune âge.

Puisqu’il a un instinct de garde très marqué, il est important de lui faire rencontrer dès son plus jeune âge diverses personnes, divers animaux, diverses situations, environnements, etc.

Robustesse : le Berger d’Asie Centrale est chien très résistant de par sa sélection naturelle, son pelage de qualité et sa détermination.

Son histoire

Le Berger d’Asie Centrale, originaire de Russie, est une race très ancienne qui s’est développée naturellement, sur plus de quatre mille ans, sur un vaste territoire allant de la mer Caspienne à la Chine et jusqu’au sud de l’Afghanistan. Ses ancêtres sont d’anciens chiens du Tibet ou encore des chiens proches physiquement du Berger de Mongolie et du Mastiff du Tibet. Le Berger d’Asie Centrale était initialement utilisé pour protéger les troupeaux ainsi que les habitations des maîtres. La FCI reconnaît officiellement la race en 1989.

Son caractère

Le Berger d’Asie Centrale est un animal confiant, assez sûr de lui mais néanmoins très équilibré. Plutôt fier, indépendant et courageux, il connaît son travail et sait où il doit être et ce qu’il doit faire. Il n’hésitera, bien entendu, jamais à protéger son groupe social et aura donc un instinct de garde très développé, qu’il faudra savoir contrôler.

Son éducation

Une éducation ferme sera nécessaire pour contrôler le Berger d’Asie Centrale. Mais attention, fermeté ne signifie pas violence ! La violence n’aboutira à rien avec ce grand molosse ! Mieux vaut miser sur une relation basée sur de la coopération plutôt que sur une quelconque dualité.

Étant donné sa grande taille et son poids adulte important, il est bien évidemment recommandé de travailler le plus tôt possible la marche en laisse sans tirer, pour ne pas avoir à faire drapeau derrière son chien à chaque balade, et pour d’évidentes raisons de sécurité également.

Vous l’aurez compris, malgré son tempérament calme et son attitude équilibrée, ce chien n’est pas à mettre entre les mains de n’importe qui, il est important que les maîtres soient déjà conscients du travail à fournir et des conséquences de la « non-éducation » d’un tel chien.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Berger d’Asie Centrale ne présente pas de prédispositions particulières à certaines maladies.




f6200ca5bc4b514bdfb3728710fc7e14*************