Bichon à poil frisé

Le Bichon frisé est un chien de petite taille, aussi enjoué que calme. Très docile et vif, il est très agréable à éduquer si toutefois cela est fait avec fermeté ET douceur et surtout avec cohérence. Il adore jouer et passer du temps avec son groupe social, il sera le parfait compagnon d’une famille avec enfants par exemple.

Sa fiche d'identité

Noms : Bichon à poil frisé, Ténériffe.

Groupe : Groupe n° 9 : Chiens d’agrément et de compagnie. - Section n°1 : Bichons et apparentés -1.1 Bichons. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 25 et 29 cm avec une tolérance de +1 cm pour les mâles et de -2 cm pour les femelles.

Poids : en moyenne 5 kg selon la taille.

Couleur : la seule couleur de robe admise pour le Bichon frisé est le blanc pur.

Poil : comme son nom l’indique, le poil du Bichon frisé est frisé ! Son poil est ce que l’on qualifie de « tirebouchonné », il n’est ni plat, ni cordé. De plus, le poil du Bichon frisé est long (pouvant aller jusqu’à 10cm de longueur).

Entretien du poil : l’avantage du Bichon frisé est qu’il ne perd quasiment pas ses poils. Il fait d’ailleurs partie, tout comme le Caniche, des races hypoallergéniques.

Corps : chien de petite corpulence.

Tête : le crâne du Bichon frisé est plat et plus long que le museau et son stop est peu marqué.

Yeux : les yeux du Bichon frisé sont foncés (que ce soit la couleur de l’iris ou encore le contour des paupières). Ils sont de forme arrondie.

Oreilles : les oreilles du Bichon frisé sont fines, tombantes et bien fournies en poils.

Queue : la queue du Bichon frisé est portée relevée et recourbée (sans être enroulée). Sa queue est attachée légèrement sous la ligne du dos.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : modéré.

Note : le Bichon frisé n’aura pas besoin d’énormément de dépense physique au quotidien, toutefois, il aura tout de même besoin d’être stimulé tous les jours, physiquement, mentalement et de manière olfactive, pour pouvoir être bien dans sa tête et dans ses pattes.

Activités possibles : balades quotidiennes, apprentissage de tricks, obé-rythmée, pistage, agility (pour petites races), etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Bichon frisé peut s’acclimater à de nombreux rythmes et styles de vie. Il pourra donc tout à fait vivre en appartement mais n’appréciera que très peu la solitude.

Vivre en appartement avec un chien, que ce soit un Bichon frisé ou pas, signifie sortir son chien plusieurs fois par jour : 3 fois minimum et ce pendant au moins 20 ou 30 minutes minimum. De simples tours de quartier ne pourront suffire, même au Bichon frisé.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Bichon frisé étant un chien joueur, enjoué mais aussi pouvant faire preuve de retenue en étant très calme, il sera donc le parfait compagnon d’une famille avec enfants.

Attention tout de même à ne pas considérer le Bichon frisé comme une peluche ou un jouet, il reste un chien qui peut se montrer virulent s’il se sent menacé et/ou épuisé par une situation qu’il souhaite fuir à tout prix.

Cout d'acquisition : il faudra compter en moyenne 800€ pour adopter un Bichon frisé en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter moins de 20€/mois pour subvenir aux besoins du Bichon frisé tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si une socialisation riche mais surtout de qualité est proposée au Bichon frisé, dès son plus jeune âge, il pourra tout à fait cohabiter avec d’autres animaux.

Robustesse : le Bichon frisé n’est pas ce qu’on pourrait appeler un chien très robuste, toutefois, son espérance de vie est tout de même très correcte !

Son histoire

D’origine franco-belge, le Bichon frisé est une race datant du 14ème siècle et serait le croisement du Barbet (Caniche) et du Bichon Maltais. Initialement, on appelait le Bichon frisé le Bichon de Ténériffe. Très populaire auprès des rois François 1er et Henri III, le Bichon frisé à néanmoins failli disparaitre, c’est un éleveur Belge qui sauvera la race après la seconde guerre mondiale. La FCI reconnait officiellement le Bichon frisé en 1959.

Son caractère

Le Bichon frisé est un chien vif, très gai et qui adore jouer. Toutefois, il sait se montrer calme et sera donc un parfait compagnon au quotidien.

Plutôt d’un naturel docile, il saura toutefois passer entre les mailles du filet si ses maîtres ne sont pas suffisamment fermes. Attention fermeté ne signifie pas violence ou brutalité !

Son éducation

Le Bichon frisé ne sera pas particulièrement un chien difficile à éduquer au quotidien, faudra-t-il toutefois avoir commencé dès le début une éducation ferme mais en douceur.

On a souvent tendance à laisser beaucoup de choses passer chez les chiens de petite taille, mais qu’il soit de petite ou de grande taille, un chien mal éduqué et qui n’en fait qu’à sa tête reste un chien au fond mal dans ses pattes et surtout invivable au quotidien.

Sachez que le Bichon frisé est d’un naturel assez docile, il sera donc le parfait compagnon pour l’apprentissage de tricks et pour l’obé-rythmée de manière générale. Il est très vif, très intelligent et assimile vite ce qu’on attend de lui, tant que les exercices sont cohérents et que les bons comportements sont chaudement récompensés.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Bichon frisé est sujet à différentes maladies telles que : la maladie de Legg-Perthes-Calvé, la cataracte, la dystrophie cornéenne ainsi que la luxation de la rotule.




 

Une réaction

  • Nous avons eu un bichon frisé malheureusement qui s’est éteint d’un cancer du fois à l’age de 11ans. c’était un chien magnifique très gentil
    il ai aimé beaucoup les câlins, il savait nous dire quand il avait faim il nous léché les mollets et vers 4 heures il demandés son gâteau en allant devant l’armoire il avait des petites manières qui nous faisait sourire il aimait les sorties à pied ou en voiture et il regardait bien la route
    il aimait les enfants, il aimait ses jouets qu’il rangé derrière le fauteuil quand un enfant venait et se coucher devant il n’était pas préteur par contre
    à son repas il laissait toujours 1 croquette pour le chat, nous l’aimions beaucoup depuis 2 ans je n’ai plu pris de chien, nous avons eu beaucoup
    de chagrin quand il a quitté et encore je pourrais parlé de lui pendant des heures tellement que nous l’aimions
    merci joêlle

Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

b1aba12a3ec78b37bb6342c8c126d8f6;;;;;;;;;