Le Black and tan coonhound est la race qui a inspiré le personnage de Pluto le chien de Mickey et qui pourtant n’est pas très recherchée. Ce chien de chasse noir et feu de grande taille est connu aux États-Unis pour ses compétences à la chasse au raton laveur, qu’il poursuit et force à se réfugier dans les arbres. C’est un chien de chasse de taille moyenne dont l’agilité est très appréciée par les amoureux de la race.

Sa fiche d’identité

Noms : Black and tan coonhound, Chien courant noir et feu, Chien noir et feu pour la chasse au raton laveur.

Groupe : Groupe n°6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées. – Section n°1.1 : Chiens courants de grande taille. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 63 et 68 cm pour les mâles et entre 58 et 63 cm pour les femelles.

Poids : environ 35 kg selon les lignées.

Couleur : la couleur de la robe doit être entièrement noire et feu. Aucune autre couleur n’est admise pour cette race.

Poil : le poil chez cette race est court et serré afin de protéger le chien.

Entretien du poil : le poil de cette race ne demande pas énormément d’entretien. Une vérification hebdomadaire suffit amplement.

Corps : le Black and tan coonhound est de taille intermédiaire. Il développe un corps robuste et harmonieux.

Tête : la tête est nettement dessinée, ne comporte aucun pli, le stop doit être moyennement marqué. La truffe doit être noire.

Yeux : les yeux du Black and tan coonhound sont presque ronds et vont varier de la couleur noisette à la couleur brun foncé. Ils ne doivent être enfoncés dans les orbites.

Oreilles : les oreilles du Black and tan coonhound sont grandes, tombantes et attachées bas à l’arrière du crâne. La longueur des oreilles atteint l’extrémité de la truffe sans difficulté.

Queue : la queue est longue et forte. Elle est attachée bas au niveau de la ligne du dos. En action, elle a la particularité de paraître en angle droit avec le dos.

Espérance de vie : environ 12 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Black and tan coonhound est un grand sportif. Il a besoin d’une activité quotidienne. Celle-ci devra être stimulante. Il doit pouvoir courir quand il le souhaite pour évacuer son énergie. C’est un chien de travail et ça se ressent dans ses comportements, surtout si ses besoins ne sont pas comblés. On doit pouvoir le sortir de son jardin, afin de le rendre heureux et bien dans ses pattes.

Activités possibles : la première activité à laquelle on doit penser est bien entendu la chasse. Il excelle en pistage et pourrait faire un merveilleux chien de recherche (personne, objet). On ne doit pas oublier qu’il est très à l’aise dans les milieux difficiles, les randonnées en montagne lui siéront à merveille. On peut également penser au treibball ou au canirun pour combler ses instincts sans aller à la chasse.

Vie en appartement : possible.

Note : le Black and tan coonhound peut très bien vivre dans un appartement avec sa famille. Comme tout chien, il faudra le sortir régulièrement pour ses besoins. Étant un chien de travail, il pourra se faire à l’appartement seulement s’il ne s’ennuie pas. Il convient donc de lui apporter de quoi se stimuler mentalement, jeux d’intelligence par exemple. Il faudra penser que si ses besoins ne sont pas comblés, il développera des troubles du comportement qui mèneront à des comportements indésirables comme le fait de hurler ou de détruire.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : tous les chiens, le Black and tan coonhound y compris, peuvent cohabiter sans peine avec des enfants. Habitué dès chiot, le conforter positivement à leur présence sera nécessaire. Il ne faudra pas  le laisser seul avec un enfant, même s’il est de nature gentil. Les enfants devront apprendre à le respecter de la bonne façon, et devront apprendre à interagir avec lui sans le brusquer. Pour éviter un accident, on évitera que le chien ait accès à la chambre des enfants ou encore au canapé (endroit stratégique pour les enfants qui sautent dessus et qui pourrait déranger le chien). Des règles de bases seront donc à définir et à respecter pour un meilleur partage de la vie de famille.

Coût d’acquisition : entre 900 euros et 1300 euros.

Budget mensuel : entre 40 et 55 euros / mois en moyenne.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Black and tan coonhound peut cohabiter avec d’autres espèces s’il y est habitué de façon positive et encore mieux, s’il y est socialisé depuis son jeune âge. Vous mettrez toutes les chances de votre côté, en l’éduquant en présence d’autres animaux. Malgré tout, son instinct ne pourra pas s’effacer. Il faudra donc rester prudent en présence d’autres animaux, surtout les petits animaux comme les lapins qui pourraient réveiller son instinct de prédation.

Robustesse : c’est une race robuste, habituée aux environnements difficiles.

Son histoire

Le Black and tan coonhound est une race très ancienne née aux États-Unis. Elle fût inconnue en Europe pendant très longtemps et n’a été reconnue par la FCI qu’en 1945, après la création du club de race. Pourtant la race avait inspirée 15 ans avant cette reconnaissance, Pluto, le fidèle ami de Mickey Mouse ! La légende veut que la race descende du Talbot, chien courant venant d’Angleterre qui aurait été importé en Amérique, puis marié à des races comme le Virginia Fox Hound et le Bloodhound.

Son caractère

Le Black and tan coonhound est un chien de travail endurci qui est capable de travailler même l’hiver. Particulièrement rapide, c’est un chien courant hors pair ! La truffe toujours au sol afin de dénicher et de pister la moindre odeur, il sera difficile de lui faire relever la tête. Grand sportif, il vous suivra des heures à la course.

Son éducation

Le Black and tan coonhound  n’est pas un chien d’obéissance à proprement parler. Pour autant il peut être éduqué comme n’importe quelle autre race de chien. La patience du maître devra être au rendez-vous, car c’est un chien qui se perd vite quand il saisit une piste. C’est un chien sensible qui demandera de la cohérence, de la rigueur mais pas de contrainte. Une éducation à base de punition est à bannir, car vous risquez de vous retrouver avec un chien peureux.

Ses éventuels problèmes de santé

Cette race est prédisposée aux problèmes de dysplasie des hanches, les infections de l’oreille et des problèmes de prise de poids.