Boerbull

boerbull

Le Boerbull est un chien aussi puissant qu’affectueux. Faisant malheureusement partie des chiens dits « dangereux », il n’est pas à mettre entre les mains de n’importe qui. Seuls des maîtres expérimentés, qui connaissent les lois concernant les chiens de catégorie et qui seront bienveillants lors de l’éducation de ce chien seront de bons maîtres.

Sa fiche d'identité

Nom : Boerbull, Boerboel, South African Boerboel.

Groupe : le Boerbull n’est pas reconnu par la FCI.

Hauteur au garrot : le Boerbull, mâle ou femme, mesure entre 58 et 66 cm au garrot.

Poids : le Boerboel, mâle ou femelle, pèse entre 70 et 90 kg.

Couleur : le Boerbull a une robe fauve ou bringée. Des nuances rousses, brunes, grises voire blanches sont acceptées. Pour les marques blanches, seules les petites marques sur le poitrail sont tolérées.

Poil : le poil du Boerbull est court, lisse et recouvre une peau très épaisse.

Entretien du poil : le Boerbull perd ses poils de manière modérée. Son poil court fait de lui un chien ne nécessitant pas un entretien difficile. Toutefois un brossage sera nécessaire de manière hebdomadaire, voire quotidien pendant les mues.

Corps : le Boerboel est un chien aux muscles puissants. Il est solide et fort.

Tête : la tête du Boerbull est large, courte et très musclée. Sa mâchoire est puissante et son museau plus foncé que le reste de son corps.

Yeux : les yeux du Boerbull sont de couleur marron.

Oreilles : le Boerbull a des oreilles en forme triangulaire qui pendent. Elles sont attachées haut, larges à leur base et bien proportionnées à la tête.

Queue : la queue du Boerbull est attachée haut. Elle est relevée lorsque le Boerbull est en action.

Espérance de vie : environ 11 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Boerbull est de manière générale un chien plutôt calme mais qui aura tout de même besoin de se dépenser quotidiennement. Il faudra lui proposer à la fois des activités répondant à ses besoins de dépenses physiques, mentales mais également olfactives pour en faire un chien équilibré.

Activités possibles : longues balades, exercices d’obéissance, pistage, jeux ludiques, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Boerbull peut tout à fait s’acclimater à une vie en appartement, seulement s’il est suffisamment dépensé au quotidien : de simples balades de quartier ne sauront le satisfaire.

Le Boerbull a tout de même besoin d’espace, c’est un chien de grande taille qui pourrait vite se sentir à l’étroit.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Boerbull est un chien très doux et affectueux avec les enfants. Toutefois, il faudra se montrer prudent, comme avec n’importe quel autre chien.

Il ne faudra jamais laisser un chien seul avec des enfants et veiller à ce que les enfants ne jouent pas avec le chien comme ils le feraient avec une peluche.

Des règles de vie à la maison devront donc être mises en place et respectées par tous les membres du groupe social.

Coût d'acquisition : il faudra compter entre 1000 et 1500€ pour adopter un Boerbull.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 80€ par mois pour subvenir aux besoins du Boerbull, tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si une socialisation est proposée dès le plus jeune âge du Boerbull, il pourra très bien s’entendre avec d’autres animaux. De plus, son passé de chien de ferme l’aide à ne pas considérer les autres animaux comme des proies.

Il faudra seulement le surveiller lorsqu’il sera en contact de congénères du même sexe, mais là encore, ce n’est pas une généralité : tout dépendra du caractère, de la socialisation et de l’éducation apportée au chien en question.

Robustesse : le Boerbull est un chien très robuste et ayant une santé plutôt solide.

Son histoire

Originaire d’Afrique du Sud, le Boerbull est un chien issu de croisements entre le Brabanter Bullenbijter et d’autres races européennes. Aussi appelé Boerboel, le terme Boer désigne les colons néerlandophones d’Afrique du Sud qui ont développé la race et Boel signifie « grand chien » en Afrikaans. Même si depuis 1960, des élevages sérieux effectuent de bonnes sélections, la race n’est pourtant toujours pas reconnu par la FCI (Fédération Cynologique Internationale).

Le Boerbull est classé en catégorie 1 des chiens dits « dangereux ». Il est normalement interdit en France.

Initialement utilisé dans les fermes pour protéger et défendre les troupeaux, le Boerbull fut ensuite intégré dans les foyers pour protéger les propriétés.

Son caractère

Le Boerbull est un chien très doux et calme mais qui sait se montrer dissuasif, notamment à l’égard des intrus car il a un très fort instinct protecteur. Toutefois, il saura différencier une situation « normale » d’une situation à risque. Le Boerbull se distingue donc par son intelligence, son instinct protecteur mais aussi et surtout par sa grande douceur.

Son éducation

L’éducation du Boerbull devra être ferme mais sans chercher à avoir le « dessus » sur le chien. La seule clé pour une éducation réussie sera la confiance mutuelle renforcée par une relation forte entre le maître et son chien. Les méthodes coercitives ne seront donc absolument pas à privilégier.

Toutefois, le Boerbull étant un chien très puissant, il faudra lui apprendre dès son plus jeune âge à ne pas tirer en laisse, à savoir se stopper lorsque vous lui demandez et à vous écouter dans n’importe quelles circonstances.

De plus, il faudra habituer le Boerbull dès son plus jeune âge à accepter le port de la muselière. En effet, sa catégorisation l’oblige à être promené muselé.

Ses éventuels problèmes de santé

Comme pour la plupart des chiens de grande taille, le Boerbull peut être sujet à des problèmes de dysplasie de la hanche. Il faudra également être vigilant quant à l’embonpoint que pourrait prendre le Boerbull plutôt facilement. Son alimentation devra donc être équilibrée et de qualité.




46adb0f166da1b44481f6b965c844fcaKKKKKKKKKK