border terrier

Le Border Terrier est un petit chien très actif et robuste. Originaire de Grande Bretagne, le Border Terrier est souvent comparé à la loutre car sa tête ressemble particulièrement à celle de l’animal marin. Adorable donc par son joli minois, le Border Terrier est toutefois un chien très dynamique avec un caractère bien marqué, il ne sera pas à mettre entre les mains de n’importe qui. Ses maîtres devront savoir faire preuve de fermeté dans l’éducation et surtout lui consacrer énormément de temps pour combler ses besoins de dépense.

Sa fiche d’identité

Nom : Border Terrier.

Groupe : Groupe n°3 : Terriers. – Section n°1 : Terriers de grande et moyenne taille. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 37 et 40 cm pour les mâles et entre 33 et 36 cm pour les femelles.

Poids : entre 5,9 et 7,1 kg pour les mâles et entre 5,1 et 6,4 kg pour les femelles.

Couleur : la robe d’un Border Terrier peut être rouge, froment, griffonnée/feu ou bleue/feu.

Poil : le poil du Border Terrier est mi-long (voire court pour certains), dur et dense. Le sous-poil du Border Terrier est serré.

Entretien du poil : le Border Terrier perd très peu ses poils. Toutefois, un brossage régulier devra être proposé pour que le Border Terrier garde la qualité protectrice de son poil et son sous-poil.

Corps : tout en longueur et fin. Le corps du Border Terrier est gracieux.

Tête : la tête du Border Terrier est large avec un museau assez fort. On dit que sa tête ressemble à celle d’une loutre.

Yeux : les yeux du Border Terrier sont de couleur foncée.

Oreilles : les oreilles du Border Terrier sont assez petites, elles sont en forme de « V ». Elles tombent vers l’avant contre les joues du chien.

Queue : la queue du Border Terrier est modérément courte, plutôt épaisse à la base et s’affine jusqu’à l’extrémité. Elle est attachée haut, portée gaiement mais jamais recourbée sur le dos.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : si ses besoins de dépense ne sont pas comblés, le Border Terrier peut vite devenir ingérable. Il aura besoin de beaucoup d’exercices, qu’ils soient physiques ou intellectuels pour être bien dans ses pattes.

Il faudra consacrer minimum 1h par jour au Border Terrier en lui proposant des activités à faire en binôme avec son maître mais aussi lui proposer des occupations régulièrement dans la journée pour éviter qu’il ne s’ennuie.

Activités possibles : pistage, cani-sports (courses, vtt, trottinette, etc.), agility, obé-rythmée, grandes balades, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : la vie en appartement sera possible, uniquement si les maîtres du Border Terrier peuvent lui consacrer plusieurs heures dans la journée pour bien combler ses besoins de dépense.

Le Border Terrier sera tout de même plus à son aise en campagne, mais il saura toutefois s’adapter à une vie citadine s’il a l’occasion de se défouler tous les jours.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Border Terrier pourra tout à fait s’entendre avec des enfants, il est assez joueur et pourra alors apprécier les séances de jeux avec eux.

Néanmoins, le Border Terrier peut se montrer virulent si on le brusque ou si des limites de contacts sont franchies. Il faudra alors respecter des règles préalablement mises en place pour assurer une cohabitation sociale de qualité et surtout sécurisée. En effet, malgré sa petite taille, le Border Terrier n’est pas un jouet ou une peluche !

Coût d’acquisition : il faudra compter en moyenne 1000€ pour adopter un Border Terrier en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter une vingtaine d’euros par mois pour subvenir aux besoins du Border Terrier et en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si une socialisation de qualité est faite dès le plus jeune âge du Border Terrier, il pourra tout a fait cohabiter avec d’autres animaux.

Attention toutefois à son fort instinct de chasse qui peut, malgré une bonne socialisation, poser problème pour tous les petits animaux de compagnie (comme les rongeurs par exemple).

Robustesse : le Border Terrier est un chien très robuste qui a la chance de jouir d’une santé de fer.

Son histoire

Originaire de la région des Borders (comme son nom l’indique), frontière entre l’Ecosse et l’Angleterre, le Border Terrier est issu de croisements entre plusieurs Terriers de travail britanniques (le Bedlington Terrier, le Dandie Dinmont Terrier ou encore le Lakeland Terrier). Le Border Terrier est une race initialement utilisée pour la chasse au renard. La race fut officiellement reconnue par la FCI en 1963.

Son caractère

Le Border Terrier est un petit chien adorable mais qui peut toutefois se montrer assez têtu avec un caractère bien affirmé. Il est très joueur et très courageux. Proche des ses maîtres, il sera le parfait chien de compagnie d’une famille dynamique.

Son éducation

Le Border Terrier ayant un caractère bien marqué, il sera indispensable de lui proposer dès son plus jeune âge une éducation à la fois ferme et cohérente. Il ne faudra absolument pas faire preuve de violence ou de brutalité mais rester sûr de soi et ferme quant aux indications de base pour que l’intégration au sein du groupe social et au sein de la société de manière générale se passe au mieux.

De plus, son fort instinct de chasse nécessite un apprentissage du rappel et du renoncement bien marqué.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Border Terrier n’a pas de prédispositions particulières pour certaines maladies.