Comment éduquer un bouledogue français ?

L'éducation du bouledogue français

 

Le Bouledogue Français, petit chien d’agrément et de compagnie, appartenant au groupe 9, section 11 : Molossoïdes de petit format, est l’une des races préférées des Français. Comment bien l'éduquer ? Zoom sur le Bouledogue Français, ses caractéristiques, sa socialisation et son éducation.

 

Caractéristiques du Bouledogue français

Le Bouledogue Français est un chien particulièrement apprécié des français parce qu’il est le compagnon idéal pour tous les membres de la famille, notamment les enfants mais aussi les personnes âgées. Il a la capacité remarquable de s’adapter à beaucoup de modes de vie et peut donc convenir à différents profils de propriétaires.

A la fois joueur, affectueux et intelligent, le Bouledogue Français sait néanmoins se montrer calme lorsqu’il le faut et appréciera grandement la tranquillité lui permettant de faire de longues siestes.

De plus, la particularité du Bouledogue Français est d'être est un excellent "chien de ville", il n’aura aucune difficulté à évoluer en appartement. Très peu aboyeur, il ne dérangera pas le voisinage et saura se montrer discret.

Toutefois, le Bouledogue Français étant un animal très attaché à son groupe social et plus particulièrement à son maître, il n’appréciera que très peu la solitude. Mais l’avantage certain de cette race reste tout de même son gabarit qui lui permet de pouvoir être emmené partout !

La socialisation du Bouledogue Français

Lorsque l’on éduque un chien, de n’importe quelle race qu’il soit, le plus important reste sa socialisation, qui doit être amorcée au sein de l’élevage et renforcée au moins jusqu’aux 3 mois du chiot.

En clair, lorsqu’il est chiot, de ses 3 à 12 semaines premières semaines de vie, le Bouledogue Français va se constituer un disque dur de données (positives ou négatives) qui lui servira de référence pendant toute sa vie. De ce fait, c’est pendant cette période qu’il sera très important de faire vivre un maximum d’expériences positives au Bouledogue Français par le biais de rencontres intra (avec d’autres chiens) et inter (avec d’autres espèces) spécifiques régulières, contrôlées et positives.

Par chance, de nature, le Bouledogue Français est un animal très sociable : il adore les enfants, il n’est ni craintif ni agressif envers les inconnus et pourra s’entendre sans problèmes avec d’autres espèces, notamment les chats, s’il y est habitué dès son plus jeune âge.

Cette socialisation sera d’autant plus importante si le Bouledogue Français est amené à évoluer en ville : il devra alors être habitué très tôt à de nombreux bruits (klaxon, sirènes, métro, voitures, travaux, etc.) pour qu’au quotidien, le Bouledogue Français vive sereinement et soit bien dans ses pattes.

Éducation du Bouledogue Français

Le Bouledogue Français n’est pas particulièrement réputé pour être un chien difficile à éduquer, mais, qu’on se le dise:  ce n’est pas non plus le chien le plus docile qui existe. En effet, malgré sa grande intelligence (oui, oui, le Bouledogue français n’est pas qu’un ronfleur/péteur sur pattes), le Bouledogue français peut se montrer têtu et n’en faire qu’à sa tête.

Toutefois, c’est à ce moment là que ses maîtres devront se montrer cohérents ! Lorsque l’on a un petit chien, il est assez facile de laisser passer de nombreuses choses sous prétexte justement que c’est un petit chien. Par exemple, on laisse souvent les petits chiens tirer sur leur laisse tout simplement parce que cela n’engendre que très peu d’inconfort pour le maître.

Mais attention, le Bouledogue français est petit, certes, mais il reste tout de même un petit molosse avec une musculature puissante ! Il faut donc, dès son plus jeune âge, ne rien lâcher et persister dans les apprentissages de base, notamment la marche en laisse sans tirer.

Par ailleurs, nous évoquions précédemment l’avantage certain de pouvoir emmener son Bouledogue français partout du fait de sa petite taille, et là encore, il faudra tout de même mettre en place de l’éducation pour que le Bouledogue français sache rester tranquille, notamment pendant les transports, mais aussi au pied d’une table en terrasse ou au pied du bureau de son maître au travail par exemple.

Par chance, le Bouledogue français est un chien calme de nature, mais attention, ce chien est un éternel demandeur d’attention, il aura besoin d’interactions sociales régulières pour être pleinement satisfait. Le rôle ici de l’éducation sera donc de garder une certaine initiative dans les contacts, et ce au quotidien, pour que Bouledogue français ne considère pas les contacts avec autrui comme acquis.

Pour conclure

Le Bouledogue Français ne sera pas un chien difficile à éduquer mais son éducation ne devra pas être sous estimée ni négligée.

Il faudra bien entendu dès son arrivée au sein du foyer travailler sa socialisation, l’emmener partout et lui proposer des rencontres positives avec ses congénères, avec des humains ou encore d’autres animaux qu’il sera amené à côtoyer tout au long de sa vie.

De plus, un travail sur l’apprentissage de la solitude sera nécessaire puisque le Bouledogue Français n’est pas réputé pour être un grand solitaire. N’hésitez pas à consulter notre article spécialement dédié à ce sujet.

Puis, l’apprentissage des exercices de base devra être amorcé dès son plus jeune âge, lui apprendre à revenir au rappel, à marcher en laisse sans tirer, à rester tranquille sur demande, à aller dans son panier, etc.

Enfin, bien entendu, on privilégiera toujours une éducation respectueuse des principes de l’éducation positive afin d’obtenir une coopération de l’animal plutôt qu’une obéissance sous la contrainte. C’est bien là l’élément essentiel à retenir pour obtenir les résultats souhaités, sur le long terme et dans une démarche bienveillante. Pour ce faire, il sera intéressant de travailler à travers le jeu ou avec des récompenses gourmandes pour motiver le Bouledogue Français.

Attention tout de même, cette race est prédisposée à l’embonpoint : usez mais n’abusez pas des friandises !



613c276ec82559ea9f64353c1ffe006eeeeeeeeeeeeeeeeeeeee