Bouvier de l’Entlebuch

Le Bouvier de l’Entlebuch est un chien de berger de taille moyenne, souvent confondu avec le Bouvier de l’Appenzell de par ses caractéristiques très semblables. C’est un très bon chien de berger mais aussi, et plus particulièrement de nos jours, un excellent chien de famille pour des personnes dynamiques et actives ayant à cœur de répondre aux nombreux besoins de dépense de ce bouvier.

Sa fiche d'identité

Noms : Bouvier de l’Entlebuch, Entlebucher Sennenhund, Entlebucher Mountain Dog.

Groupe : Groupe n°2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer- Molossoïde-chiens de montagne et de bouvier suisses. – Section n°3 : Chiens de montagne et de bouvier suisses. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 44 et 50 cm pour les mâles et entre 42 et 48 cm pour les femelles.

Poids : le Bouvier de l’Entlebuch mâle pèse entre 16 et 22 kg et la femelle entre 15 et 21 kg.

Couleur : comme tous les bouviers suisses, le Bouvier de l’Entlebuch est tricolore : noir, feu et blanc. Son sous-poil est de couleur gris foncé à brunâtre.

Poil : le poil du Bouvier de l’Entlebuch est court en couverture, dur, brillant et peut être très légèrement ondulé. Son sous-poil est dense.

Entretien du poil : le poil du Bouvier de l’Entlebuch ne sera pas compliqué à entretenir s’il est brossé de manière hebdomadaire.

Corps : plus petit que les autres bouviers suisses. Le corps est musclé et légèrement étiré.

Tête : la tête du Bouvier de l’Entlebuch est proportionnelle à son corps, son crâne est plat, assez large et son stop est peu marqué.

Yeux : les yeux du Bouvier de l’Entlebuch sont petits, de forme arrondie et de couleur brun foncé à noisette.

Oreilles : les oreilles du Bouvier de l’Entlebuch sont de taille moyenne, assez larges, attachées haut, de forme triangulaire et arrondies.

Queue : la queue du Bouvier de l’Entlebuch est attachée dans la continuité de la croupe. Elle peut être portée tombante, dans le prolongement du dos ou légèrement au-dessus.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : en bon chien de travail, le Bouvier de l’Entlebuch a besoin d’énormément de dépense physique mais aussi de stimulations mentales pour être pleinement épanoui.

Ses maîtres devront être disponibles et actifs pour répondre aux besoins du Bouvier de l’Entlebuch.

Activités possibles : grandes balades, agility, treibball, obé-rythmée, pistage, cani-cross, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Bouvier de l’Entlebuch est un chien prédestiné au travail, la vie en appartement pourrait alors s’avérer compliquée, sauf si ses besoins sont respectés et qu’il est sorti et stimulé quotidiennement.

Toutefois, jardin ou pas, ville ou campagne, maison ou appartement, le Bouvier de l’Entlebuch aura besoin de sortir tous les jours, en dehors de chez lui, et devra avoir accès à des occupations lors des périodes de solitude.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Bouvier de l’Entlebuch s’entendra très bien avec des enfants mais sa tranquillité devra être respectée pour que la cohabitation soit saine et sécurisée.

Ainsi, des règles de vie à la maison devront être mises en place (interdiction d’accès au panier du chien, début et fin d’activité initiée par le maître, connaissance des signaux d’alerte, présence d’un adulte lors de chaque interaction, etc.)

Coût d'acquisition : il faudra compter en moyenne 1200€ pour adopter un Bouvier de l’Entlebuch en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 40€/mois pour subvenir aux besoins du Bouvier de l’Entlebuch tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si le Bouvier de l’Entlebuch est socialisé dès son plus jeune âge à la présence d’autres animaux, il pourra sans problème cohabiter avec eux. Il aura même plaisir à interagir avec tous les membres qui constitueront son groupe social.

Robustesse : le Bouvier de l’Entlebuch est un chien solide, robuste et résistant.

Son histoire

Le Bouvier de l’Entlebuch, originaire de Suisse, est le plus petit bouvier suisse et tient son nom de la région qui l’a vu « naître ». Les premières traces de la race remontent à 1889. Le Bouvier de l’Entlebuch fut très souvent confondu avec le Bouvier de l’Appenzell de part ses caractéristiques similaires. Ce n’est qu’en 1913 qu’il sera inscrit au livre des origines suisses comme race de bouvier à part entière. La FCI reconnaît officiellement la race en 1954.

Son caractère

Le Bouvier de l’Entlebuch est un chien intelligent, vif et joyeux. Sa méfiance envers les étrangers fait de lui un très bon chien de garde. Il est très attaché à son groupe social avec qui il aura plaisir à interagir.

Son éducation

Le Bouvier de l’Entlebuch aime travailler aux côtés de son maître, ainsi, qu’il soit utilisé comme chien de famille ou chien de berger, il sera un chien très agréable à éduquer car il aura soif d’apprendre et de faire plaisir à son maître.

Ses éventuels problèmes de santé

Aucune prédisposition particulière à certaines maladies ne concernent le Bouvier de l’Entlebuch.




0a2a332d6e0d72619d44bdb3148af99f66666666666666666666666