Bouvier des Flandres

Le Bouvier des Flandres est un excellent chien de travail, notamment utilisé par les forces de police grâce à ses grandes capacités physiques, intellectuelles mais aussi olfactives. C’est également un très bon chien de famille, si et seulement si ses maîtres sont dynamiques et lui proposent des activités quotidiennes répondant à son grand besoin de stimulation physique, mentale et olfactive.

Sa fiche d'identité

Noms : Bouvier des Flandres, Vlamse Koehond, Flanders Cattle Dog.

Groupe : Groupe n°1 : Chiens de berger et de Bouvier (sauf chiens de bouvier suisse). - Section n°2 : Chiens de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses). Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 62 et 68 cm pour les mâles et entre 59 et 65 cm pour les femelles.

Poids : entre 35 et 40 kg pour les mâles et entre 27 et 35 kg pour les femelles.

Couleur : le Bouvier des Flandres peut être de couleur grise, bringée, charbonnée ou noire. Une marque blanche sur le poitrail pourra être acceptée.

Poil : le poil du Bouvier des Flandres est mi-long, fourni, rude et sec. Son poil est ébouriffé mais le poil laineux ou bouclé ne sera pas accepté par le standard. Le Bouvier des Flandres a également des moustaches de part et d’autre de la lèvre supérieure et une barbe sur le menton.

Entretien du poil : le Bouvier des Flandres ne perd que très peu ses poils, ou sinon en boules de poils et non en poils dispersés. Un brossage sera toutefois nécessaire une à deux fois par semaine pour éviter l’accumulation de poussières et pour préserver la qualité de son pelage et de sa peau. Il ne faudra jamais couper sa barbe, ses sourcils ou ses moustaches.

Corps : puissant, trapu et gracieux.

Tête : la tête du Bouvier des Flandres est de taille massive au premier abord, plutôt bien proportionnée au reste du corps. Le crâne est plat et le stop peu marqué.

Yeux : les yeux du Bouvier des Flandres sont légèrement ovales et de couleur foncée.

Oreilles : le Bouvier des Flandres a des oreilles mi-longues, de forme triangulaire, arrondies à la pointe et attachées haut.

Queue : la queue du Bouvier des Flandres est attachée haut, en prolongement de sa colonne vertébrale.

Espérance de vie : environ 11 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Bouvier des Flandres est initialement un chien de travail, il aura donc besoin d’énormément d’exercices, tant pour se défouler physiquement que mentalement. De plus, le Bouvier des Flandres étant un très bon chien de pistage, son odorat devra être stimulé très régulièrement.

Activités possibles : longues balades, activités stimulants son odorat (pistage, mantrailing), obé-rythmée (adaptée à sa morphologie), etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Bouvier des Flandres étant un chien ayant besoin d’énormément d’exercices tous les jours,  il s’accommodera de tous les modes de vie, tant que ses besoins sont comblés par ses maîtres.

Bien entendu, sa grande taille peut faire de lui un chien davantage fait pour une vie en maison avec un jardin clôturé pour pouvoir se défouler librement. Toutefois, même avec un jardin, des sorties quotidiennes seront indispensables.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Bouvier des Flandres sera très affectueux envers les enfants et les considérera rapidement comme des êtres à part entière du groupe social, pour lequel il aura une fidélité sans faille.

Toutefois, il sera indispensable de mettre en place des règles de vie à la maison que tout le monde devra respecter pour que la cohabitation soit harmonieuse et surtout sécurisée.

Coût d'acquisition : il faudra compter en moyenne 1000€ pour adopter un Bouvier des Flandres.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 50€ par mois pour subvenir aux besoins du Bouvier des Flandres tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si une socialisation de qualité est proposée dès son plus jeune page, le Bouvier des Flandres pourra tout à fait cohabiter avec d’autres animaux.

Robustesse : le Bouvier des Flandres est un chien très solide et robuste. Son pelage lui permet d’être résistant aux différentes températures.

Son histoire

Originaire des Flandres, comme son nom l’indique, le Bouvier des Flandres est autant Belge que Français puisque la contrée des Flandres est à cheval entre la Belgique et la France. Il est issu de croisements entre différents chiens de bouviers locaux. Initialement utilisé pour conduire les troupeaux de bovins ou encore comme chien de trait, le Bouvier des Flandres est désormais un excellent chien de garde et de défense, notamment utilisé par les forces de police.

Son caractère

Le Bouvier des Flandres est un chien très affectueux et fidèle. C’est un chien courageux avec un certain instinct de protection : deux qualités qui font de lui un parfait chien de garde. Le Bouvier des Flandres sera un chien très équilibré, seulement si ses besoins sont respectés et comblés.

Son éducation

Le Bouvier des Flandres fait partie des chiens intelligents avec un caractère plutôt affirmé. Son éducation devra donc être ferme mais sans violence. Le Bouvier des Flandres n’est pas à mettre entre les mains de n’importe qui, sa grande taille et sa puissance nécessite une éducation et une socialisation précoces et de qualité, au risque qu’il devienne ingérable une fois adulte.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Bouvier des Flandres peut toutefois, tout comme ses congénères de grande taille, être sujet à des problèmes de dysplasie de la hanche ou de dysplasie du coude.




37c64f9f8873639d9812aba96c353c02WWWWWWWWWWWWWWWWW