Boxer

Le Boxer, ce chien au physique si particulier se caractérise par une tête massive, typique du molossoïde. Souvent très joueur, le boxer peut être brusque dans ses prises de contact. Il peut aussi avoir la particularité de baver beaucoup, mais son affection et son attachement pour son maître sera sans égal si vous prenez le temps de l’éduquer et le sortir suffisamment.

Sa fiche d’identité

Noms : Boxer, Deutcher boxer.

Groupe : Groupe n° 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer -Molossoïdes – Chiens de montagne et de bouvier suisses. – Section n°2.1 : Molossoïdes type dogue. Avec épreuve de travail.

Taille : entre 57 cm et 63 cm pour les mâles et entre 53 cm et 59 cm pour les femelles.

Poids : entre 25 et 38 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : le Boxer peut avoir plusieurs couleurs de robe : fauve, rouge, sable ou encore bringé. En revanche, le museau du Boxer est toujours de couleur noire.

Corps : trapu, parfait équilibre.

Poil : ras et brillant.

Entretien du poil : un brossage régulier suffit à entretenir le poil du Boxer.

Tête : le Boxer est un molossoïde, cela signifie qu’il a une tête massive. Cependant, la tête du Boxer doit être bien proportionnée au reste de son corps. Son museau est plutôt large et des rides sont naturellement présentes de chaque côté.

Yeux : de couleur foncée, ils ne doivent pas être trop globuleux, ni trop petits.

Oreilles : tombantes et appliquées contre la joue.

Queue : de longueur moyenne.

A savoir : Il est désormais interdit de couper les oreilles du Boxer

Espérance de vie : environ 11 ans.

Besoin de dépenses : modéré à important.

Note : le Boxer, de par sa morphologie de Molossoïde n’est pas particulièrement endurant. Il aura besoin d’une balade journalière, de contacts réguliers avec d’autres chiens et ses activités devront avant tout être pour le dépenser mentalement. Attention également en cas de fortes chaleurs à limiter l’activité physique au profit d’une dépense mentale, comme la recherche de friandises, etc.

Activités possibles : activités de loisirs canins, pistage, obé rythmée, activités sportives, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Boxer peut vivre en appartement à condition d’être baladé suffisamment. Par ailleurs, si vous possédez un jardin, vous devrez malgré cela balader votre chien tous les jours.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Boxer peut devenir un très bon chien de famille, à condition d’être respecté. Par ailleurs, ne laissez jamais chien et enfant sans surveillance et soyez vigilant à l’attitude de vos enfants concernant les prises de contact avec leur chien. Ainsi donc, la cohabitation chien / enfant peut très bien se dérouler, mais vous devez aussi être attentif, si vous avez des enfants en bas âge : votre boxer, surtout s’il est jeune, peut sans le vouloir être brusque dans ses prises de contact.

Cout d’acquisition : entre 800 et 1400 euros.

Budget mensuel : entre 50 et 80 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : à condition que la socialisation avec les autres espèces soit positive et mise en place dès l’adoption.

Robustesse : le Boxer est un chien plutôt robuste, mais son physique de molossoïde peut le rendre plus sensible notamment aux fortes températures et à certaines activités physiques intenses.

Son histoire

Le Boxer vient d’Allemagne où il fut présenté pour la première fois à Munich en 1895 et où son succès fut immédiat. Descendant d’une race de chien appelé Bullenbeisser qui était utilisée pour la chasse, le Boxer est aujourd’hui l’un des molossoïdes les plus populaires. Pour finir, il arriva en France dans les années 1920.

Son caractère

Le Boxer est un chien de nature joueur, mais qui peut aussi se montrer gardien. De nature un peu brusque, cette race de chien peut aussi se montrer douce et adaptée à la vie de famille. Capable de beaucoup de complicité avec son maître, il demandera néanmoins un effort concernant son éducation.

Son éducation

Le Boxer est un chien qui peut s’éduquer sans difficulté à condition de se montrer cohérent et de s’adapter à sa sensibilité ainsi qu’à ses besoins. Très à l’aise sur le canapé de la maison, il adorera participer aux activités de la famille et sera très heureux de se balader tous les jours. De plus, des contacts réguliers et positifs avec d’autres chiens lui permettront de se socialiser et de se dépenser.

Une éducation avant tout équilibrée et adaptée sera la clé de la réussite.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Boxer n’est pas vraiment sujet à des problèmes de santé majeurs. Attention à la dysplasie éventuellement, mais surtout soyez vigilent à son physique de molossoïde qui peut entraîner des problèmes respiratoires ou cardiaques et qui peut avoir comme conséquence une faible résistance aux températures extrêmes, notamment en cas de forte chaleur.

 



 

  1. Philippe a dit:

    On a eu trois boxers tous aussi gentil les uns que les autres. Par contre, il est indispensable de les éduquer très jeune pour ne pas qu’ils tirent en laisse car ils sont vraiment très puissants.

  2. Blandine a dit:

    Le boxer un chien d’une extrême gentillesse. Il peut faire peur aux gens qui ne le connaissent pas car il a un physique imposant et une gueule parfois sévère mais c’est un chien d’une très grande gentillesse qui aime le contact, les caresses, les enfants et surtout le jeu.

  3. Rachelle a dit:

    Nous avons deux boxers à la maison et en plus de bien garder la maison ; ce sont de parfaits compagnons de jeux pour nos enfants. Ils sont certes puissants mais ils font très attention en jouant et nous avons appris à nos enfants à bien respecter les chiens comme vous l’indiquez dans l’article en ne tirant pas leurs oreilles, leurs queues, en les tapant pas et aussi en n’essayant pas de monter dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

a140e5b3eb003ee06ccc3717a7b17ac4oooooooooooooooo