Le Brachet Allemand est un chien courant de taille moyenne, aux allures nobles et à la santé de fer. C’est un chien intelligent, affectueux et actif qui demande énormément d’attention et de disponibilité pour répondre à ses nombreux besoins de dépense. Il convient davantage aux maîtres souhaitant un chien de travail plutôt qu’un chien de compagnie.

Sa fiche d’identité

Noms : Brachet Allemand, Deutsche Bracke.

Groupe : Groupe n°6 : Chiens courants de recherche au sang et races apparentées. – Section n°1.3 : Chiens courants de petite taille. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 40 et 53 cm.

Poids : le Brachet Allemand, mâle ou femelle, pèse en moyenne 20 kg.

Couleur : le Brachet Allemand est tricolore avec une robe allant du rouge au fauve, un manteau noir et des marques blanches.

Poil : le poil du Brachet Allemand est court, dense et à la texture dure.

Entretien du poil : le Brachet Allemand ne sera pas un chien difficile à entretenir du fait de son pelage court. Un brossage hebdomadaire suffira à garantir la propreté et les qualités protectrices de sa robe.

Corps : bien bâti et tout en finesse. Ce chien comme souvent pour les chiens de chasse dégage une allure élégante presque noble.

Tête : la tête du Brachet Allemand est longue, légère et sèche. Son crâne est légèrement arrondi et son stop très peu marqué.

Yeux : les yeux du Brachet Allemand sont de couleur foncée, en accord avec la couleur de sa robe.

Oreilles : les oreilles du Brachet Allemand sont longues et larges, portées collées à la tête du chien.

Queue : la queue du Brachet Allemand est longue, fournie en poils touffus ce qui lui donne du volume et permet une protection contre d’éventuelles blessures. Au repos, la queue est portée tombante avec une légère incurvation à l’extrémité.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Brachet Allemand est un chien de chasse avec des instincts très développés. Il a besoin d’énormément de dépense et d’exercices stimulants (mentalement et de manière olfactive) pour être pleinement épanoui.

Activités possibles : de longues balades, chasse, pistage, cani-cross, cani-vtt, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : la vie en appartement ne sera possible pour le Brachet Allemand que si ses besoins sont comblés et respectés. Qu’il soit en appartement ou en maison avec jardin, il devra être sorti tous les jours, à plusieurs reprises, et stimulé mentalement et surtout de manière olfactive pour être bien dans ses pattes.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Brachet Allemand pourra tout à fait s’entendre avec des enfants. Des limites devront tout de même être fixées pour garantir la tranquillité du chien et la sécurité de tous.

Coût d’acquisition : il faudra compter environ 800€ pour adopter un Brachet Allemand en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 30€/mois pour subvenir aux besoins du Brachet Allemand en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Brachet Allemand étant un chien de chasse avec des instincts très développés, certains animaux seront à ses yeux des proies. Toutefois, une socialisation précoce et de qualité permettra au Brachet Allemand d’apprendre à cohabiter avec d’autres espèces que la sienne.

Robustesse : le Brachet Allemand est un chien rustique et robuste.

Son histoire

Le Brachet Allemand, originaire d’Allemagne, comme son nom l’indique, est le fruit de croisements entre le Brachet de Westphalie et divers Steinbracken locaux. Cette fusion fut officialisée du nom de Deutsche Bracke (Brachet Allemand) en 1900. Le Brachet Allemand est principalement utilisé comme chien de chasse dans son pays d’origine. Ailleurs, le Brachet Allemand se fait assez rare. La FCI reconnait officiellement la race en 1964.

Son caractère

Le Brachet Allemand est un chien affectueux et loyal envers sa famille, mais n’est pas considéré comme le chien le plus docile qu’il soit. Parfois têtu et possédant un instinct de chasse très développé, il peut se montrer assez retissant lorsqu’il s’agit de coopérer. Toutefois, il reste un très bon chien de travail et un agréable compagnon de vie si tous ses besoins sont respectés et qu’il est entouré de maîtres cohérents, juste et respectueux.

Son éducation

Même si le Brachet Allemand est un chien très agréable à vivre, il n’en reste pas moins très têtu et peu docile. Une éducation précoce et ferme sera de mise pour parvenir à cohabiter sereinement avec le Brachet Allemand. Cette éducation devra toutefois respecter les principes de l’éducation positive pour créer une relation de confiance entre le chien et son maître.

De plus, le Brachet Allemand pourra se montrer coopérant uniquement si ses besoins sont respectés et qu’il est suffisamment dépensé. Si ce n’est pas le cas, il n’aura que faire d’écouter et cherchera par tous les biais à dépenser sa grande énergie.

Ses éventuels problèmes de santé

Malgré sa santé de fer, il faudra surveiller d’éventuels problèmes liés à ses oreilles tombantes comme des otites par exemple.