Le brachet autrichien est un chien de chasse très apprécié en Autriche. C’est un chien de chasse polyvalent valeureux et brave, qui ne rechigne au travail. Peu connu en France et ailleurs, en dehors de son pays d’origine, il a pourtant des tas de qualités. Il est utilisé principalement pour la chasse au renard et au lièvre, mais aussi pour la recherche au sang qui est sa spécialité. Pour le passer au L.O.F, il devra faire une épreuve de travail de chasse et de recherche au sang. On le confond souvent à tort avec le brachet tyrolien.

Sa fiche d’identité

Noms : Brachet Autrichien, Brachet Autrichien Noir et Feu, Brachet Feu Autrichien, Chien Courant Autrichien.

Groupe : Groupe n°6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées. – Section n°1.2 : Chiens courants de taille moyenne. Avec épreuve de travail (chasse et recherche au sang).

Hauteur au garrot : entre 50 et 56 cm pour les mâles et entre 48 et 54 cm pour les femelles.

Poids : aux environs de 20 kg.

Couleur : sa couleur principale est le noir, il y aura très peu de feu, qui sera en revanche bien délimité par une couleur fauve plus ou moins claire.

Poil : le poil doit être lisse et serré. Il devra être soyeux et assez dense.

Entretien du poil : le poil court n’aura pas besoin d’être entretenu tous les jours, pour ne pas abimer cette protection naturelle. Mais une vérification régulière assurera l’état de santé du chien.

Corps : étiré dans sa longueur et souple. Solide carrure.

Tête : elle est large au niveau du crâne, et un stop peu marqué.

Yeux : de taille moyenne, les yeux doivent être de couleur marron foncé.

Oreilles : les oreilles ne sont pas trop larges, de longueur moyenne et tombantes le long des joues.

Queue : la queue est longue et s’affine à l’extrémité. Au naturel, elle est légèrement recourbée, alors qu’au repos elle sera plutôt tombante.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le brachet autrichien a les qualités d’un sportif de haut niveau. C’est un excellent coureur. Il aura donc des besoins de dépenses très important afin d’assurer de sa bonne santé. Il conviendra de l’emmener régulièrement dans des endroits ou il pourra courir. Les terrains escarpés ne lui feront pas peur. Des stimulations régulières seront indispensables, si on ne veut pas se retrouver avec un chien ayant des problèmes de comportement.

Activités possibles : le brachet autrichien est un chien plutôt polyvalent. Il est évident que la première activité qu’il devrait faire est la chasse. C’est une activité dans laquelle il excelle de façon naturelle. Mais, il peut aussi pratiquer des activités de flair et de pistage. Il peut apprendre à rechercher des personnes ou des objets. Il pourra s’amuser sur du canirun, du cani cross ou du cani vtt. Il pourra aussi tester le treibball.

Vie en appartement : possible.

Note : le brachet Autrichien peut vivre en appartement, même si il est réputé pour aimer le grand air et se complaire dans les grands espaces. Malgré tout, une vie en appartement est possible, car il se à condition que tous ses besoins sont remplis au quotidien. Des besoins essentiels comme des balades en extérieur tous les jours, des jeux, des contacts congénères et humains toutes les semaines, lui permettront d’être bien dans ses pattes. Attention aux destructions dans la maison, s’il s’ennuie !

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le brachet autrichien peut tout à fait cohabiter avec des enfants. Il est patient et joueur, ce qui pourrait facilement faire la joie d’un enfant. Malgré tout des règles de prudence seront à mettre en place, pour la sécurité et la tranquillité de toute la famille. Des règles telles que laisser le chien dormir tranquille dans son panier, ne pas lui prendre ses jouets, et ne pas le forcer à être caressé, aideront le chien à être à l’aise et se sentir à sa place. De même, que le chien ne devra pas rester seul avec l’enfant, ou encore avoir accès à sa chambre sans surveillance.

Coût d’acquisition : il faudra compter en moyenne entre 800€ et 1200€ pour adopter un brachet autrichien en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 40€/mois pour subvenir aux besoins du brachet autrichien tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : comme pour toutes les races de chien, la cohabitation avec d’autres animaux tels que le chat, les chevaux et d’autres espèces est totalement possible, à partir du moment où il est éduqué et socialisé dès son plus jeune âge. Malgré tout il possède un fort instinct qu’on se doit de prendre en considération, surtout si on veut lui faire côtoyer des petits animaux comme le lapin ou une gerbille.

Robustesse : le brachet autrichien est un chien endurant et résistant.

Son histoire

On connaît très peu les origines de ce brachet autrichien, car celles-ci sont assez nébuleuses. Néanmoins, les autrichiens disent qu’il descendrait du brachet celtique. Race qui a totalement disparu aujourd’hui. N’étant soumis à aucune réelle réglementation, il est difficile de connaître les croisements qui ont pu se faire dans cette race. On n’est même pas certains, que les origines soient autrichiennes, puisqu’avant le 19ème siècle, les élevages n’étaient absolument pas réglementés.

Son caractère

Le Brachet Autrichien est un chien brave et polyvalent. Il est docile et calme et reste un merveilleux chien de chasse. Son caractère conciliant et facile à vivre fait de lui un bon chien de famille. A la fois vif et réservé, cela ne l’empêchera pas de rester amicale avec tout le monde, même les inconnus. Affectueux et de nature très équilibrée, il pourra facilement s’adapter à son humain.

Son éducation

Son éducation devra se faire en douceur. Il faudra faire attention de ne pas renforcer son caractère réservé. Il faudra lui faire connaître le plus tôt possible la vie en extérieur, afin qu’il n’est peur de rien. L’éducation à base de récompenses et de jeux, lui conviendra à merveille. Il se laissera aisément éduquer, si le maître reste cohérent et juste.

Ses éventuels problèmes de santé

Le brachet autrichien n’a pas de soucis de santé particuliers.