Le Braque de Burgos est une race ancienne typique d’Espagne. Utilisée pour la chasse à poil mais aussi à plume, c’est un grand sportif, malgré sa taille et son poids. On dit de lui que c’est un chien brave et vaillant, car il n’hésite pas à suivre la piste de gros gibier. Race qui a failli disparaître lors de la guerre civile espagnole, il continue d’être utilisé pour la chasse, mais très peu pour la compagnie. Race qui pour la confirmation devra passer une épreuve de travail. Son travail principal est de trouver le gibier, de marquer l’arrêt puis d’arrêter le gibier.

Sa fiche d’identité

Nom : Braque de Burgos, Perdiguero de Burgos.

Groupe : Groupe n°7 : Chiens d’arrêt. – Section n°1.1 : Chiens d’arrêt continentaux, type braque. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 62 et 67 cm pour les mâles et entre 59 et 64 cm pour les femelles.

Poids : entre 25 et 30 kg.

Couleur : la couleur de la robe doit être irrégulière, mélange de blanc et de couleur foie, qui font paraître la robe mouchetée. Il peut parfois y avoir des couleurs grisonnantes. Les oreilles doivent être de couleur foie uni.

Poil : le poil doit être dur et lisse. Il doit être serré mais sera plus fin au niveau de la tête et des oreilles.

Entretien du poil : un entretien régulier suffira à préserver le poil.

Corps : le Braque de Burgos dispose d’une solide carrure. Il est solidement ancré sur ses longs et puissants membres.

Tête : grande et forte. Le stop sera peu marqué.

Yeux : les yeux du Braque de Burgos sont de taille moyenne et en forme d’amende. La couleur des yeux doit être noisette ou plus foncée. Son regard doit dégager une sorte de tristesse.

Oreilles : les oreilles sont tombantes en tire-bouchon.

Queue : la queue est attachée haut et est forte. Elle est amputée entre le tiers et la moitié de la longueur.

Espérance de vie : environ 12 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Braque de Burgos est un chien sportif. C’est avant tout un chien de chasse expert en pistage, qui aura besoin d’une bonne activité quotidienne. Les promenades ne lui suffiront pas. Il a besoin d’un brin de liberté, pour pouvoir s’épanouir dans la course et profiter des pistes de gibier que pourra lui fournir l’extérieur. Ce qu’il préfère : courir sur de grands espaces.

Activités possibles : cette race peut tout simplement aller à la chasse (chasse à courre ou autres chasses). Mais elle peut aussi s’adonner au CaniRun, au treibball, et même à du mantreilling. Il pourra aussi se plaire dans des activités de rapport d’objet et d’obéissance.

Vie en appartement : possible.

Note : le Braque de Burgos peut éventuellement vivre en appartement comme d’autres races. Mais il faudra prendre en compte ses besoins de dépenses. Il sera moins facile pour lui de vivre en appartement, si ses besoins ne sont pas comblés. Il sera susceptible de développer des problèmes du comportement comme le fait d’aboyer ou de détruire les meubles de la maison. Donc vivre en appartement ne sera possible que si son maître est disponible pour lui autant de temps que nécessaire.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Braque de Burgos peut s’adapter à une vie de famille avec des enfants. C’est une race dont les lignées sont plutôt équilibrées, donc si le chien est socialisé de façon positive dès son plus jeune âge, vous obtiendrez un chien tolérant et bienveillant avec les enfants. Malgré tout, il sera indispensable de mettre en place des règles pour la sécurité du chien et des enfants. Les règles permettent de mettre un cadre rassurant pour le chien mais aussi pour l’enfant. Comme le fait de ne pas aller déranger le chien lorsqu’il dort, ou encore le fait d’interdire au chien de prendre les jouets des enfants. 

Coût d’acquisition : entre 500 euros et 1000 euros.

Budget mensuel : entre 40 et 65 euros / mois en moyenne.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le braque de Burgos est un chasseur au fort instinct. Il convient donc de rester prudent quant à sa cohabitation avec d’autres animaux. Malgré tout, rien n’est impossible. Une socialisation dès chiot peut l’aider à accepter gentiment d’autres animaux. Il faudra tout de même garder en tête que ça reste un carnivore et que vous ne pourrez pas aller contre ses instincts.

Robustesse : le Braque de Burgos est un chien solide.

Son histoire

Le Braque de Burgos est une race de chien très ancienne trouvant ses origines en Espagne dans la région de Burgos. On retrouve des traces de la race au 17ème siècle. Cette race aurait servi de base à beaucoup de braque européen. Elle fut le produit de races autochtones de la région de Burgos. Heureusement que des passionnés ont préservé la race après la guerre civile espagnole dans les années 30 à 40, car sans eux, la race n’existerait plus. La reconnaissance de la race s’est faite en fin de l’année 1954 par la FCI.

Son caractère

Le Braque de Burgos est un chien équilibré. Chien de chasse excellent, il sait charmer les chasseurs par son flair exceptionnel. Il n’est pas gardien, mais reste brave. Grand sportif, il pourra courir des heures sur plusieurs kilomètres sans peiner. En famille, il se laissera facilement oublier car il est d’un tempérament calme et posé. Chien dit d’arrêt, il s’adapte à beaucoup de terrains. Il a aussi un fort instinct de rapport.

Son éducation

Ce braque espagnol est facile à éduquer. Il fait preuve d’enthousiasme pour collaborer avec son maître. Chien doux, il n’aura pas besoin de contrainte dans son éducation. Le mieux est de l’éduquer le plus jeune possible pour plus de facilité. Vous pourrez autant l’éduquer à la chasse qu’à la vie en famille. Il faudra lui trouver une place où il se sentira à son aise. Pour une meilleure obéissance, il faudra ne l’éduquer que de façon positive. Cela ne voudra pas dire être laxiste. Vous prendrez plaisir à lui enseigner des indications, car il y prendra goût.

Ses éventuels problèmes de santé

Le braque de Burgos est prédisposé aux problèmes dermatologiques. On peut citer notamment le vitiligo, dépigmentation entière ou partielle du poil.